Sur initiative du Président Alpha Condé, avec le financement de la Banque mondiale, le Projet de productivité agricole en Afrique de l'Ouest (PPAO/WAAPP) vient d'offrir des équipements agricoles aux paysans guinéens. C'est un geste qui s'inscrit dans le cadre des initiatives régionales de transfert de technologies au sein des pays mettant en œuvre ce projet. Des initiatives qui permettront d’accompagner les processus de transformation et de mise-à-marché des produits agricoles de qualité et compétitifs. La remise de ces matériels agricoles a eu lieu dans l'après-midi du jeudi, 16 mai 2019 au siège dudit Projet à Coléah dans la Commune de Matam, sous la présidence du Chef de l'Etat, le Professeur Alpha Condé. 

Le Président de la République de Sierra Leone, son Excellence Julius Maada Bio, est arrivé à Conakry ce lundi, 6 mai 2019 pour une visite de travail et d'amitié de 48 heures. Cette deuxième visite du Président léonais depuis son élection à la magistrature suprême de son pays, s'inscrit dans le cadre du renforcement des relations de coopération et d'amitié entre la Guinée et ce pays voisin.

C'est à 14 heures 25 minutes que l'avion présidentiel a atterri à l'aéroport international de Conakry-Gbessia où le Président Julius Maada Bio a été accueilli par son frère et ami, le Président Alpha Condé devant tous les corps constitués. 

Après l'exécution des hymnes nationaux des deux pays, les Présidents Alpha Condé et Julius Maada Bio ont salué la communauté léonaise fortement mobilisée pour la circonstance. 

De là, le Président Alpha Condé et son hôte de marque se sont rendus à Sheraton Grand Hôtel où ils ont eu un premier tête-à-tête suivi d'un second dans une atmosphère de cordialité.

Le Président Léonais regagnera Freetown ce mardi 7 mai dans la matinée.

 

 

Les populations de la Préfecture de Kindia et ses environnants étaient fortement mobilisées ce samedi 4 mai 2019 au stade Fodé Fissa pour accueillir le Président Alpha Condé venu lancer les travaux de construction des infrastructures au compte de la fête tournante de l'indépendance dans la région de Kania. Cette puissante mobilisation dénote l'entière satisfaction et la gratitude des populations de la cité de Manga Kindi au Chef de l'Etat qui a choisi leur localité pour abriter le 61ème fête anniversaire de l'indépendance de la Guinée prévu le 2 octobre 2019. C'est pourquoi, dès les premières heures de la matinée, les différentes couches socio-professionnelles de la localité ont envahi le stade préfectoral de Kania où elles ont livré des prestations artistiques de tout genre pour magnifier la politique de développement en faveur de la Guinée du Président de la République, le Professeur Alpha Condé. A travers cette grandiose mobilisation dans la communion et la  joie, les populations de la ville des agrumes démontrent déjà que la fête du 2 octobre commence ici avant la date proprement dite.

Dès son arrivée au centre ville de Kindia, le Président de la République a procédé à la pose de la première pierre des infrastructures pour la fête tournante de l'indépendance. De là, le Chef de l'Etat s'est rendu au stade préfectoral Fodé Fissa de Kindia, où les Kindiakas massivement mobilisés lui ont réservé un accueil des plus chaleureux. Faisant le tour du stade, le Président Alpha Condé s'est offert un bain de foule impressionnant avec des ovations bien nourries.

Dans cette ambiance de fête, le maire de la Commune urbaine de Kindia, Momodouba Bangoura, a remercié le Président Alpha Condé pour les travaux engagés au compte de la fête tournante de l'indépendance. Le premier responsable de la ville de Kindia a transmis au Chef de l’Etat le message des populations de Kania qui sollicitent de lui une nouvelle constitution qui sera adoptée par voie référendaire.

Pour le gouverneur de la Région administrative de Kindia, Hadja Sarangbé Camara, qui intervenait à son tour, l'organisation de cette fête tournante que sa localité abritera est une stratégie du Président de la République qui vise à changer le visage des Régions du pays. Et c'est pourquoi elle a rassuré du soutien total des populations de Kindia aux actions du Président Alpha Condé.

Au nom de la jeunesse de la Basse Guinée, Abdoulaye Touré a, pour sa part, remercié le Chef de l'Etat pour l'organisation de la  fête tournante à Kindia avant de poser une doléance au Président de la République qui est celle de soumettre à référendum au peuple souverain de Guinée une nouvelle Loi fondamentale.

Même avis chez Hadja Oumou Diaby, représentante des femmes de la Basse Guinée, qui a même offert un pagne au Président Alpha Condé symbolisant l'attachement de la couche féminine de cette Région aux idéaux du Chef de l'Etat.

Le porte-parole des sages de la Basse Guinée, Elhadj Alsény Bangoura a, quant à lui, déclaré que les sages s'ajoutent aux jeunes et aux femmes pour dire oui au Président Alpha Condé pour le changement constitutionnel. Pour cela, il a fait des prières en faveur du Chef de l'Etat et pour tout le pays.

Le Président Alpha  Condé, intervenant à son tour, a rappelé qu'il est venu pour lancer les travaux de la fête tournante de l'indépendance. Pour le Professeur Alpha Condé, il est important que cette fête soit organisée dans chaque Région pour asseoir un développement équilibré.

En ce qui concerne la question de la Constitution, le Président de la République a répondu en ces termes : « J'ai écouté le message des jeunes, des femmes et des sages. Le moment venu, je vais vous répondre. Mais nul ne peut s'opposer à la volonté du peuple. Ce que le peuple veut, c'est ce que le pays veut ».

 

Les populations de la Préfecture de Kindia et ses environnants étaient fortement mobilisées ce samedi 4 mai 2019 au stade Fodé Fissa pour accueillir le Président Alpha Condé venu lancer les travaux de construction des infrastructures au compte de la fête tournante de l'indépendance dans la région de Kania. Cette puissante mobilisation dénote l'entière satisfaction et la gratitude des populations de la cité de Manga Kindi au Chef de l'Etat qui a choisi leur localité pour abriter le 61ème fête anniversaire de l'indépendance de la Guinée prévu le 2 octobre 2019. C'est pourquoi, dès les premières heures de la matinée, les différentes couches socio-professionnelles de la localité ont envahi le stade préfectoral de Kania où elles ont livré des prestations artistiques de tout genre pour magnifier la politique de développement en faveur de la Guinée du Président de la République, le Professeur Alpha Condé. A travers cette grandiose mobilisation dans la communion et la  joie, les populations de la ville des agrumes démontrent déjà que la fête du 2 octobre commence ici avant la date proprement dite.

Dès son arrivée au centre ville de Kindia, le Président de la République a procédé à la pose de la première pierre des infrastructures pour la fête tournante de l'indépendance. De là, le Chef de l'Etat s'est rendu au stade préfectoral Fodé Fissa de Kindia, où les Kindiakas massivement mobilisés lui ont réservé un accueil des plus chaleureux. Faisant le tour du stade, le Président Alpha Condé s'est offert un bain de foule impressionnant avec des ovations bien nourries.

Dans cette ambiance de fête, le maire de la Commune urbaine de Kindia, Momodouba Bangoura, a remercié le Président Alpha Condé pour les travaux engagés au compte de la fête tournante de l'indépendance. Le premier responsable de la ville de Kindia a transmis au Chef de l’Etat le message des populations de Kania qui sollicitent de lui une nouvelle constitution qui sera adoptée par voie référendaire.

Pour le gouverneur de la Région administrative de Kindia, Hadja Sarangbé Camara, qui intervenait à son tour, l'organisation de cette fête tournante que sa localité abritera est une stratégie du Président de la République qui vise à changer le visage des Régions du pays. Et c'est pourquoi elle a rassuré du soutien total des populations de Kindia aux actions du Président Alpha Condé.

Au nom de la jeunesse de la Basse Guinée, Abdoulaye Touré a, pour sa part, remercié le Chef de l'Etat pour l'organisation de la  fête tournante à Kindia avant de poser une doléance au Président de la République qui est celle de soumettre à référendum au peuple souverain de Guinée une nouvelle Loi fondamentale.

Même avis chez Hadja Oumou Diaby, représentante des femmes de la Basse Guinée, qui a même offert un pagne au Président Alpha Condé symbolisant l'attachement de la couche féminine de cette Région aux idéaux du Chef de l'Etat.

Le porte-parole des sages de la Basse Guinée, Elhadj Alsény Bangoura a, quant à lui, déclaré que les sages s'ajoutent aux jeunes et aux femmes pour dire oui au Président Alpha Condé pour le changement constitutionnel. Pour cela, il a fait des prières en faveur du Chef de l'Etat et pour tout le pays.

Le Président Alpha  Condé, intervenant à son tour, a rappelé qu'il est venu pour lancer les travaux de la fête tournante de l'indépendance. Pour le Professeur Alpha Condé, il est important que cette fête soit organisée dans chaque Région pour asseoir un développement équilibré.

En ce qui concerne la question de la Constitution, le Président de la République a répondu en ces termes : « J'ai écouté le message des jeunes, des femmes et des sages. Le moment venu, je vais vous répondre. Mais nul ne peut s'opposer à la volonté du peuple. Ce que le peuple veut, c'est ce que le pays veut ».

Le Président de la République, le Professeur Alpha Condé, a reçu dans l’après-midi du mardi 30 avril 2019 à Sékhoutouréya, les membres du gouvernement et les responsables de la société chinoise TBEA Group, chargée de réaliser le barrage hydro-électrique d’Amaria. Il était question de la signature de la convention de concession dudit barrage.

Les travaux du barrage hydro-électrique intégré d’Amaria ont été lancés le 19 janvier 2018 par le Président Alpha Condé dans la Préfecture de Dubréka. Depuis cette date, d’importants efforts ont été déployés par le gouvernement et la société chinoise TBEA Group. Des efforts qui ont abouti à la signature de la présente convention de concession.

La signature de cette convention de concession a eu lieu entre le ministre de l’Energie, Cheick Taliby Sylla, son homologue de l’Economie et des Finances, Mamadi Camara, et le vice-président de TBEA, sous le contrôle du Chef de l’Etat en présence des responsables de la société chinoise TBEA Group.

Avec une capacité de 300 MW, Amaria est le dernier barrage et le dernier site aménageable sur le fleuve Konkouré, qui recèle de fortes potentialités hydroélectriques pour le développement minier du pays voire de la sous-région. 

Les travaux seront réalisés pour un délai de 56 mois et qui vont créer 10 000 emplois directs.

Dans ce projet, il y a aussi le volet industrialisation des mines qui concerne la construction d’une usine d’oxyde d’aluminium et une usine d’aluminium électrolytique. Ce qui ouvrira les mines à grande échelle avec une capacité annuelle de 30 millions de tonnes.

Sur le volet infrastructures, ce projet prévoit la construction d’un port en eau profonde d’une capacité de 70 000 tonnes, des routes, des centres d’affaires, de tourisme et l’administration.

Le Président directeur général de TBEA Group, Zhang Xin, qui a au cours de cette cérémonie offert deux écoles de sa société à la Guinée pour la formation des jeunes, a rassuré de l’engagement de son groupe à faire de ce projet, qui constitue pour lui, un monument de l’amitié sino-guinéenne : « En tant que Président directeur général de la société TBEA ainsi que chef de la délégation de TBEA en Guinée, je suis très content et honoré d’être reçu par M. le Président de la République. Et nous sommes très marqués par l’enthousiasme du Président de la République pour le développement du pays.

Nous avons compris que le Président de la République et le gouvernement prennent en très haute considération la coopération stratégique sino-guinéenne ainsi que le renforcement des relations d’amitié entre les deux pays. Nous avons aussi compris le soutien que le Président de la République et le gouvernement apporte à notre projet Amaria ainsi que les projets intégrés miniers et industriels.

Aujourd’hui nous avons pu signer la convention de concession du projet hydro-électrique d’Amaria en présence du Chef de l’Etat. Cela nous a renforcé avec la confiance de finaliser ce projet avec de grands travaux de qualité. Monsieur le Président nous a réaffirmé l’importance du projet Amaria qui est la dernière façade du Konkouré. Nous avons compris que ce projet va influencer le développement économique et social du pays.

Je voudrais une fois réaffirmer que TBEA Group prendra en charge la responsabilité sociale avec notre haute technologie et nos énormes expériences, la grande vitesse de construction ainsi que la formation professionnelle pour établir ce projet comme un monument de l’amitié sino-guinéenne ».

Le ministre de l’Energie Cheick Taliby Sylla est revenu sur les enjeux de cette signature : « Nous venons de conclure la convention de concession du projet d’aménagement hydro-électrique d’Amaria. Pour la petite histoire, ça doit être le dernier barrage sur le fleuve Konkouré tout à fait à l’aval à quelques kilomètres de sa décharge au niveau de l’Océan Atlantique à Tanènè. Le plus important dans la réalisation de ce barrage, c’est les moyens mis en place. Ça sera le premier barrage en République de Guinée à être construit en BOT (NDLR : (Build, Operate and Transfer). BOT, c’est construire, opérer, ensuite transférer dans le patrimoine guinéen. Ce qui ne va pas être une charge supplémentaire ou qui n’augmentera pas l’endettement de notre pays dans le cadre des aménagements. Le plus importants aussi, ce sont les ouvrages emblématiques dont on parle depuis les années coloniales en passant par les périodes de l’indépendance et aujourd’hui c’est chose faite.

Aujourd’hui, c’est une fierté au niveau de la 9ème année du pouvoir de son excellence, M. le Président de la République, le Pr. Alpha Condé, car sur ce même fleuve, nous sommes au 3ème barrage. Et bientôt les études de faisabilité du dernier des derniers qu’on vient de découvrir sous l’ère Alpha Condé entre Souapiti et Garafiri pour compléter tout le système Konkouré à 1200 MW qui devient alors le fleuve le plus important de notre pays.

Ce qui va aussi faire notre fierté, c’est la synergie que la construction de ce barrage va faire entre les mines et l’énergie. Il s’agit de construire un barrage hydro-électrique dédié non seulement aux consommateurs domestiques et industriels, mais aussi à transformer notre Bauxite en Alumine et de l’Alumine vers l’Aluminium conformément aux engagements que TBEA a pris avec la convention qui a été signée avec le ministère des Mines et de la Géologie.

C’est un acte concret, de progrès et de développement. Car l’énergie doit être au coeur de développement », a-t-il conclu.

 

Réorienter l’appareil diplomatique guinéen vers des objectifs de développement conformément à la vision du Président de la République et aux orientations du gouvernement. Tel est  l’objectif de la conférence diplomatique que le Chef de l’Etat, le Pr Alpha Condé, a lancé ce lundi 29 avril 2019 à l’hôtel Kaloum.

Placée sous le thème « La diplomatie au service de l’émergence de la Guinée », cette conférence diplomatique, qui se tient pour la première fois sous l’ère Alpha Condé, regroupe les hautes autorités de l’Etat, les membres du gouvernement, les ambassadeurs, les consuls généraux du pays,  les personnes ressources (anciens ministres, anciens ambassadeurs, anciens fonctionnaires internationaux). 

Durant 5 jours, des discussions et recommandations feront l’objet des travaux des commissions thématiques. Il s’agit des commissions chargées des affaires politiques et diplomatiques,  des affaires économiques et environnementales, des commissions sociales et cultuelles, des commissions des affaires juridiques et consulaires, ainsi que des commissions administratives et financières.

Le ministre des Affaires Etrangères et des Guinéens de l’Etranger, Mamadi Touré, a rappelé que le Président Alpha Condé a, dès son accession à la magistrature suprême en 2010, annoncé le retour de la Guinée sur la scène internationale. Pour le ministre Mamadi Touré, cette déclaration du Chef de l’Etat symbolisait sa volonté affichée de faire de la diplomatie un des chantiers phares de son administration.

Dans cette dynamique, le chef de la diplomatie guinéenne a constaté que les résultats obtenus, au cours des dernières années, ont indéniablement donné la preuve de la renaissance de la Guinée qui fait désormais parler d’elle. 

Le ministre des Affaires Etrangères a précisé que la diplomatie demeure l’outil privilégié de promotion et de défense des intérêts des Etats à l’échelle internationale. Pour cela, il a indiqué que son département doit s’approprier tous les aspects de la politique nationale et œuvrer à la prise en compte des priorités dans des interactions avec le monde extérieur. 

Ce discours a été suivi par la projection d’un film documentaire sur l’action diplomatique du Président Alpha Condé y compris la présidence en exercice de l’Union Africaine.

En ouvrant les travaux de la présente conférence, le Président de la République, le Pr. Alpha Condé, a tout d’abord insisté sur le rôle des diplomates : «  La première chose d’abord, c’est que le diplomate doit s’imprégner profondément des réalités de notre pays ainsi que de ses potentialités économiques afin de les faire connaitre. Deuxièmement, chercher les investisseurs. La Guinée est un pays ouvert à tout le monde pour une coopération avec tous les pays et surtout la coopération sud-sud. Ensuite, ils vont veiller à la situation de nos compatriotes, surtout l’immigration qui devient un phénomène grave pour l’Afrique. A travers nos voyages, j’ai souvent constaté, par exemple en Malaisie, on dit qu’il y a tel nombre de Guinéens en prison. Quand on est allé voir, on a constaté que les 80 % étaient des Ghanéens et des Nigérians. Mais ça, c’est le rôle des ambassadeurs qui doivent veiller constamment». 

Ensuite, le Chef de l’Etat a invité les ambassadeurs à faire régulièrement des conférences de presse pour présenter les potentialités de la Guinée et attirer les investisseurs vers notre pays. C’est pourquoi le Président de la République a précisé qu’au cours de cette rencontre, chaque ambassadeur devra faire un exposé pour présenter les potentialités du pays où il est en poste et faire connaitre la qualité des hommes d’affaires qui viennent en Guinée. Pour le Pr. Alpha Condé, il s’agit de vérifier si ces hommes d’affaires sont sérieux ou s’ils ne le sont pas : « Car,  aujourd’hui, tous les Guinéens sont devenus des démarcheurs. Et depuis qu’on a signé l’accord stratégique avec la Chine, tous les jours il y a des Guinéens qui amènent des investisseurs. Je suis envahi de propositions venues de tous les côtés. Si les ambassadeurs jouaient leur rôle, je ne serais pas envahi » a constaté le Président de la République.  

Le Chef de l’Etat reconnait qu’avec le programme contraignant du Fonds Monétaire International, les ambassadeurs n’ont pas de moyens. Malgré cela, le Président Alpha Condé  indique que les diplomates doivent jouer leur rôle.

Un autre handicap soulevé par le Pr Alpha Condé est le fait que la plupart des ambassadeurs ne parlent pas l’Anglais. Mais dira-t-il,  ce handicap peut être surmonté en envoyant les jeunes DAF comme conseillers économiques dans les représentations diplomatiques. Il a aussi déploré le fait que « beaucoup d’ambassadeurs en complicité avec le ministère des Affaires Etrangères ont vendu les biens de l’Etat. Ce qui est une autre honte pour la diplomatie guinéenne, c’est le fait qu’un ambassadeur possède une voiture de service vieille de 10 ans ».  Dans la même trajectoire, le Président Alpha Condé a regretté le fait que « certains ministres trichent en envoyant de l’argent dans les Ambassades et on les ramène une partie de cet argent ». Pour le Président Alpha Condé, cette pratique doit cesser.

Tout en souhaitant que cette rencontre aboutisse à de bons résultats, le Chef de l’Etat a sollicité l’apport au débat des ambassadeurs accrédités en Guinée.

Le Chef de l’Etat, le Professeur Alpha Condé, a reçu en audience dans la soirée du mercredi 24 avril 2019 au Palais Sékhoutouréya, le ministre des Affaires Etrangères de la Sierra Leone, son Excellence Ali Kaba. Le chef de la diplomatie léonaise était porteur d’un message de son Président Julius Maada Bio au Président Alpha Condé. Un message qui porte sur le renforcement des relations de coopération et d’amitié entre les deux pays, comme le précise le ministre Ali Kaba : « Je suis porteur d’un message du Président Maada Bio pour réaffirmer le soutien de mon pays à la Guinée et pour le renforcement des relations entre nos deux Etats.

Nous avons aussi discuté de la nécessité de la mise en place d’une commission mixte permanente de coopération pour discuter des problèmes qui pourraient subvenir et comment renforcer nos liens économiques, culturels et sportifs.

Nos deux Etats ont des relations particulières. Cette commission doit s’assurer qu’il y ait la paix, la stabilité et la prospérité pour nos deux pays. Et cela ne pourra que nous permettre d’aller de l’avant au niveau de la coopération entre nos deux Etats.

Et aussi, j’ai fait part au Président Alpha Condé, de la restitution de la réunion avec mon homologue guinéen, son excellence Mamady Touré, tous deux nous avons discuté comment raffermir les relations  entre nos deux Etats. Et il y a une entente parfaite, nous avons la même vision. Ce qui permettra à nos deux Etats de coopérer encore mieux ».

 

Page 1 of 5