Dès le début du mandat du Professeur Alpha CONDE, la volonté politique de renforcer la justice et de la rendre indépendante pour la mettre au service de l’Etat de droit et des libertés a été confirmée.

Face au constat de l’état désastreux du secteur de la sécurité en 2010, constat partagé unanimement par les autorités nationales et la communauté internationale, la reforme de ce secteur était devenue une nécessité impérieuse pour la préservation de la quiétude sociale et de la paix dans le pays.

Les perspectives dans ce secteur incluent les efforts pour la relance des projets miniers retardés, suspendus ou reportés par la survenance du virus Ebola. En outre, les actions suivantes vont être finalisées : 

Afin d’améliorer la contribution du secteur industriel à l’amélioration du bien-être des guinéens, les interventions suivantes sont envisagées : 

Page 1 of 2