WhatsApp Image 2024-01-27 at 20.40.13

Fin de visite au Rwanda : le Général Mamadi Doumbouya a regagné Conakry ce samedi

Au terme d’une visite de travail d’environ 48 heures à Kigali au Rwanda, à l’invitation de son frère et ami, le Président Paul Kagamé, le Chef suprême des Armées, le Général Mamadi Doumbouya, la Première dame de la République, Lauriane Darboux Doumbouya et l’importante délégation ministérielle qui l’accompagne ont regagné Conakry ce samedi 27 janvier 2024 dans l’après-midi.

Intervenant dans le cadre du raffermissement des relations d’amitié et de coopération entre Conakry et Kigali, la mission du Président de la République a été des plus fructueuses.

Le Chef suprême des Armées a été accueilli à l’Aéroport international Ahmed Sékou de Conakry, conformément aux dispositions protocolaires, par les membres du Gouvernement, les représentants des institutions républicaines et le corps diplomatique accrédité.

Dès sa décente de l’avion Présidentiel, il s’ensuivit une cérémonie de remise des attributs militaires au Chef de l’État des mains du Grand Chancelier de l’Ordre National du Mérite, lui conférant officiellement son élévation au grade de Général de Corps d’Armée.

Le Général Mamadi Doumbouya, en compagnie de la Première dame, a ensuite bénéficié d’un accueil chaleureux à travers une mobilisation populaire importante à la hauteur de la mission qu’il a conduite dans la capitale rwandaise.

À Kigali, le Chef de l’État, le Général Mamadi Doumbouya s’est entretenu en tête-à-tête avec son homologue rwandais, le Président Paul Kagamé. Les deux Chefs d’État ont passé en revue les grandes lignes du protocole d’accord signé en avril 2023 à Conakry, dans le cadre de la Grande Commission Mixte Guinéo-Rwandaise. Les deux hommes d’État ont ensuite donné des instructions pour l’accélération du processus de mise en œuvre des accords de partenariat dans les secteurs stratégiques concernés.

Un conseil des ministres bilatéral extraordinaire a, dans la foulée, réuni les ministres des Infrastructures, des Transports, de la Communication, des Télécommunications et des Affaires étrangères, de la Guinée et du Rwanda, pour explorer en profondeur les avancées enregistrées par la Grande Commission Mixte dans l’exécution des accords signés à Conakry, il y a neufs mois. Histoire d’extraire les goulots d’étranglements pour accélérer le processus de rapprochement.

Le Rwanda, avec une solide expertise sur le plan des nouvelles technologies de l’information et de la communication, travaille étroitement avec la Guinée dans le cadre du processus de dématérialisation des procédures et processus administratifs, mais également dans la prise en charge d’infrastructures numériques. Notamment, un Data Center en projet d’installation, qui permettra de stocker les données du pays et d’assurer à la Guinée sa souveraineté numérique.

Dans le cadre des transports, les deux Chefs d’État se sont entendus pour l’ouverture prochaine d’une liaison aérienne civile Kigali-Conakry, pour matérialiser le rapprochement entre les deux peuples.

Le Président de la République a mis à profit son séjour rwandais pour visiter la zone industrielle du pays, mais également, le Kigali Genocide Memorial (KGM), bâti en mémoire du génocide des Tutsis, où il s’est recueilli en compagnie de la Première dame de la République, Lauriane Darboux Doumbouya et les membres de sa délégation.

Le point d’orgue de sa visite aux pays des milles collines fut la rencontre avec les ressortissants guinéens établis au Rwanda.
Après avoir conféré avec ses compatriotes, le Général de Coprs d’armée, Mamadi Doumbouya, a regagné Conakry avec la ferme détermination de porter la coopération Guinéo-Rwandaise à un niveau supérieur, conformément à la vision partagée des deux Chefs d’État.

DCI-PRG

WhatsApp Image 2024-01-27 at 12.51.30

Visite de travail et d’amitié : pour cette dernière journée, le Chef de l’État inaugure la toute première ambassade de Guinée au Rwanda.

Kigali – Samedi 27 janvier 2024 – Le Président de la République, le Général de Corps d’Armée Son Excellence Mamadi Doumbouya, a inauguré la première ambassade de la République de Guinée au Rwanda, scellant ainsi les relations diplomatiques entre Kigali et Conakry.

Située dans le quartier huppé de Kacyiru, qui abrite la présidence de la République Rwandaise, la bâtisse flamboyante est désormais la maison de tous les ressortissants guinéens au Rwanda et, par ricochet, de l’Afrique de l’Est.
La cérémonie d’inauguration de la nouvelle ambassade de Guinée au Rwanda a débuté par un geste symbolique du Président Mamadi Doumbouya et des membres de sa délégation. En ce samedi d’assainissement à Kigali, ils ont chacun planté un arbre pour exprimer leur adhésion à la politique verte du gouvernement rwandais.

Le porte-parole de la communauté guinéenne, qui a massivement effectué le déplacement, a salué dans son discours le Président de la République pour l’ouverture de l’ambassade et les nombreux efforts de refondation entrepris sous son magistère, dont les résultats sont perceptibles même à l’étranger. Par la suite, il a sollicité du Chef de l’État un appui aux étudiants guinéens inscrits dans les universités rwandaises.

Le Ministre des Affaires étrangères de l’Intégration africaine et des Guinéens établis à l’étranger a souligné la vitalité de la diplomatie guinéenne, dont le Chef de l’État est le premier acteur. Citant les exemples de la France et de la Belgique, le Dr Morissanda Kouyaté a souligné que la vision du Président Mamadi Doumbouya s’accomplit en termes d’actes et de résultats, et que l’ouverture de la nouvelle ambassade à Kigali en moins de 10 mois en est la parfaite illustration.

Le Ministre porte-parole du gouvernement, Ousmane Gaoual Diallo, dans son allocution, a exprimé le souhait que la communauté guinéenne établie au Rwanda fasse de l’unité et de la solidarité son dénominateur commun.

L’ambassadeur de la République de Guinée au Rwanda, a remercié le Chef de l’État pour sa nomination tout en le rassurant de son plein engagement à être à la hauteur des missions qui lui ont été assignées. Monsieur Soumaïla Savané a ensuite réitéré à la communauté guinéenne sa pleine disponibilité, précisant que les portes de l’ambassade leur sont entièrement ouvertes.

Pour conclure, le Président de la République, qui avait à ses côtés son épouse, a demandé à ses compatriotes de respecter les règles et lois du pays hôte. S’adressant au nouvel ambassadeur de la République de Guinée, le Général Mamadi Doumbouya a insisté sur l’impérieuse nécessité d’accompagner la communauté guinéenne au Rwanda et en Afrique de l’Est, en mettant tout en œuvre pour que chaque Guinéen soit en règle vis-à-vis de l’administration des pays hôtes.

La cérémonie inaugurale de l’ambassade de Guinée au Rwanda s’est conclue par une photo de famille dans une ambiance festive, en présence des Ministres des Affaires Étrangères et de la Jeunesse du Rwanda.

La délégation présidentielle a finalement pris la route de l’aéroport international de Kigali, où Son Excellence le Président de la République du Rwanda, Monsieur Paul Kagamé, et son épouse ont raccompagné le couple présidentiel guinéen au bas de la passerelle, dans une atmosphère détendue, signe du succès de cette visite de travail et d’amitié.

DCI-PRG

WhatsApp Image 2024-01-27 at 00.56.31 (1)

Visite de travail et d’amitié : Le Chef de l’État et sa suite sur plusieurs sites emblématiques de Kigali

Kigali, 27 janvier 2024 – Le Président de la République, S.E le Général Mamadi Doumbouya, et sa suite ont entamé l’après-midi par la visite de plusieurs sites emblématiques du Rwanda.

Ils ont été invités au Mémorial du Génocide de Kigali, où ils ont visionné un documentaire retraçant les atrocités de cette tuerie de masse de triste mémoire . Ensuite, le Général Mamadi Doumbouya a suivi les différentes étapes du génocide à travers une visite guidée explicative, marquée par des images et des sons, aboutissant à la signature par le Chef de l’État du Livre d’Or de ce lieu rempli d’histoires et d’émotions. Le Général Mamadi Doumbouya a exprimé, au nom du peuple guinéen, compassion et respect face à la résilience du peuple rwandais après un tel drame.

Après cette étape, la délégation a eu l’honneur de visiter l’usine de raffinerie d’or du Rwanda, une infrastructure moderne opérationnelle depuis mars 2019 et dont la renommée a dejà traversé les frontières du pays. Aussi, cette visite a-elle été instructive, soulignant l’engagement résolu de la République de Guinée, sous la direction du Président Mamadi Doumbouya, de construire sa propre raffinerie d’or, qui sera une première dans le pays.

Le Président de la République et sa suite ont regagné leur résidence, avec au programme de la troisième journée, l’inauguration de la toute première ambassade de Guinée au Rwanda.

DCI-PRG

image_123650291

Visite de travail et d’amitié : Rencontre bilatérale entre la délégation guinéenne et la partie rwandaise

Kigali, 27 janvier 2024 – Le Président de la République, Son Excellence le Général Mamadi Doumbouya, accompagné de sa suite, a entamé la deuxième journée de travail au Rwanda. C’était en présence d’une forte délégation gouvernementale composée des ministres des Affaires étrangères, des Télécommunications, des Infrastructures, des Transports, de la ministre de l’Enseignement supérieur, ainsi que celle de la Communication. L’ambassadeur de la République de Guinée au Rwanda, Soumaila Savané, ainsi que les conseillers Ousmane Doumbouya et Abdoulaye Diallo étaient également présents dans la salle du Conseil des ministres du Gouvernement rwandais qui a servi de cadre à cette rencontre de haut niveau. Avant l’arrivée des deux chefs d’État, les ministres de la délégation guinéenne et leurs homologues rwandais ont eu des tête-à-tête fructueux sur divers domaines de coopération relevant de leurs ressorts. À l’arrivée des deux chefs d’État, le ministre des Affaires étrangères du Rwanda, dans sa prise de parole introductive, a planté le décor en mentionnant que cette rencontre bilatérale facilitera l’identification de nouveaux domaines de coopération entre les deux pays. Monsieur Biruta Vincent soulignera que lors de la dernière visite de Son Excellence Paul Kagamé à Conakry, plusieurs accords ont été signés, aboutissant à la création d’une Grande Commission Mixte de Coopération et à des accords dans les domaines des Technologies et de l’Information. Il a également ajouté que les échanges mutuels en termes de bonne gouvernance, de renforcement des capacités, et les échanges d’expérience entre étudiants des deux pays sont au programme. Il a annoncé enfin la mise en place d’une commission de suivi des accords déjà signés en vue de leur implémentation. Quant au Ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et des Guinéens établis à l’Étranger, Dr. Morissanda, il a débuté ses propos en magnifiant la qualité de la coopération exceptionnelle entre la République de Guinée et le Rwanda, singularisée par la présence sur le territoire rwandais d’une forte délégation guinéenne composée de plusieurs ministres. Pour Dr. Morissanda Kouyaté, cela s’explique par l’excellence des relations fraternelles entre les deux chefs d’État. Il a par la suite, au nom du Président de la République, Son Excellence le Général Mamadi Doumbouya, salué l’hospitalité dont la délégation guinéenne a été l’objet de la part des autorités et du peuple rwandais. Dans son intervention, Son Excellence Monsieur Paul Kagamé, Président de la République du Rwanda, a remercié son frère et ami, le Général Mamadi Doumbouya, Président de la République de Guinée, et son épouse pour l’honneur qu’ils lui ont fait en honorant son invitation. Son Excellence Monsieur Paul Kagamé indiquera que son pays se tient aux côtés de la République de Guinée dans son processus de refondation et de modernisation du pays entamé sous le leadership du Président Mamadi Doumbouya. Il a ensuite reconnu que les relations bilatérales sont au beau fixe et qu’elles portent déjà des fruits dans plusieurs domaines, notamment les nouvelles technologies, la Défense, la sécurité, avant d’ajouter que les pays du monde et particulièrement ceux de l’Afrique doivent faire face aux crises mondiales par une coopération sincère en vue d’être à la hauteur des défis communs. Son Excellence Paul Kagamé a exprimé son désir ardent de voir les peuples guinéen et rwandais unis, ce qui pourrait être facilité, dira-t-il, par l’ouverture très prochaine d’une ligne de Rwand’AIR qui reliera Kigali à Conakry afin de diligenter les échanges entre les deux pays. Le Chef de l’État, Son Excellence le Général Mamadi Doumbouya, Président de la République de Guinée, a salué son frère et aîné en mentionnant que sa visite à Kigali s’inscrit dans le cadre du renforcement des liens de coopération entre les deux pays. Il a en outre , pris l’engagement de poursuivre cette collaboration au bénéfice mutuel, dans un esprit panafricain. Le Général Mamadi Doumbouya a souligné que plusieurs secteurs sont déterminants pour cette coopération entre la Guinée et le Rwanda, notamment la formation, les transports, les technologies et surtout la diplomatie. À ce sujet, il a félicité le Président Paul Kagamé pour avoir facilité l’ouverture de la toute première ambassade de Guinée à Kigali. C’est sur ces mots que cette rencontre bilatérale a pris fin avec de belles perspectives de partenariat gagnant-gagnant. Et pour conclure cette première étape en beauté, le couple Présidentiel rwandais a reçu le Président Mamadi Doumbouya et son épouse, ainsi que l’ensemble des membres de sa délégation, autour d’un buffet au Palais de la Présidence. DCI-PRG

WhatsApp Image 2024-01-25 at 17.46.56

Visite d’amitié et de travail : le Président de la République, S.E. le Général Mamadi Doumbouya, est arrivé à Kigali.

Aux alentours de 17 h 30, heure locale, l’avion ayant à son bord le Chef de l’État s’est posé sur le tarmac de l’aéroport international de Kigali. Au bas de la passerelle, S.E.M. Paul Kagamé, Président de la République du Rwanda, était présent pour accueillir son frère et ami, le Général Mamadi Doumbouya, accompagné de son épouse, Madame Lauriane Doumbouya.

Après les salutations d’usage entre les deux Chefs d’État, ils ont souscrit au rituel des hymnes nationaux des deux pays avant de passer en revue la troupe. S’en sont suivis des échanges de poignées de main entre les membres des délégations rwandaise et guinéenne. Notons du côté guinéen la présence des ministres des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et des Guinéens établis à l’Étranger, des Télécommunications, des Transports, des Infrastructures, de l’ambassadeur de la Guinée au Rwanda ainsi que des conseillers du Président de la République.

Le Président Paul Kagame a ensuite offert à son hôte une séance de danse culturelle, symbole de l’identité du Rwanda, avant le tête-à-tête dans le Salon Présidentiel.

Le Président de la République, Son Excellence le Général Mamadi Doumbouya, et sa suite ont ensuite pris la direction de sa résidence, où les attendait une délégation de la communauté guinéenne établie au Rwanda.

Cette visite s’annonce donc sur une note de satisfaction et de respect mutuel, avec un agenda chargé pour le Chef de l’État. Celui-ci aura l’insigne honneur de participer avec son épouse à un dîner au Palais de la Présidence rwandaise, puis le lendemain, le Général Mamadi Doumbouya se rendra au Génocide Mémorial Center de Kigali pour le dépôt d’une gerbe de fleurs et la visite d’une usine de raffinerie d’or. Le clou de cette visite sera l’inauguration de la toute nouvelle ambassade de Guinée au Rwanda, suivie d’une rencontre avec la communauté guinéenne établie dans le pays.

Ce voyage illustre parfaitement la force de la diplomatie guinéenne, affirmée et confirmée avec le Chef de l’État sur la scène internationale. Il met également en lumière les liens de coopération consolidée entre Kigali et Conakry.

DCI-PRG

PHOTO-2024-01-25-11-38-53

Visite de travail et d’amitié : le Président de la République, S.E. Mamadi Doumbouya, en route pour Kigali

Officiellement invité par son homologue rwandais, S.E. Paul Kagame, le Chef de l’État, S.E. Mamadi Doumbouya, est arrivé à l’Aéroport International Ahmed Sékou Touré de Conakry aux environs de 09h en vue de son départ à destination de Kigali pour une visite de travail et d’amitié.

En compagnie de la Première Dame, Madame Lauriane Doumbouya, le départ du Chef de l’État a été marqué par un salut aux couleurs nationales, symbolisant un moment empreint de solennité avant son envol pour cette mission importante. À son départ, le Président de la République, Chef suprême des Armées, le Général de Corps d’Armée Mamadi Doumbouya, a reçu les honneurs des membres du Comité National du Rassemblement pour le Développement (CNRD), du Premier ministre, des hauts cadres de la Présidence, notamment le ministre Secrétaire Général, le Général Amara Camara, et le ministre Directeur de Cabinet, Djiba Diakité, des Présidents des institutions républicaines, des diplomates, ainsi que d’autres proches collaborateurs.

Au cours de cette visite visant à renforcer les liens d’amitié et de coopération entre les deux pays, le Président Mamadi Doumbouya aura des échanges fructueux avec son frère et ami Paul Kagame. Ce dernier avait déjà honoré une invitation en Guinée du 17 au 18 avril dernier, une visite qui avait abouti à la signature d’un accord sur la création d’une Grande Commission Mixte de Coopération entre le Rwanda et la Guinée, couvrant des domaines tels que l’agriculture, les nouvelles technologies de l’information et de la communication, l’éducation, les mines, la sécurité, etc.

Le déplacement du Président Mamadi Doumbouya au Rwanda revêt une importance particulière dans la poursuite de la coopération entre les deux Nations, offrant une opportunité unique de renforcer les relations économiques et diplomatiques entre Kigali et Conakry. Il confirme également l’estime mutuelle des deux pays, soulignant des valeurs communes telles que les échanges fraternelles et le développement économique.

La rencontre entre les deux Chefs d’État témoigne assurément d’une vision partagée pour une Afrique digne, émancipée, autodéterminée et influente sur la scène internationale. Les démarches diplomatiques du Président Mamadi Doumbouya et de son homologue rwandais visent à encourager la coopération entre les deux Nations en vue de promouvoir les investissements, la paix, la stabilité et la prospérité dans leurs pays respectifs.

DCI-PRG

WhatsApp Image 2024-01-23 at 18.33.41

Palais Mohammed V : Le Chef de l’État quitte le Commandement du Groupement des Forces Spéciales et bénéficie de la reconnaissance de ses frères d’armes qui l’élèvent à la dignité de Général de Corps d’Armée à titre exceptionnel

Le Président de la République, Chef de l’État, Chef suprême des Armées, le Colonel Mamadi Doumbouya, a reçu ce mardi 23 janvier 2024, les Commandants de toutes les unités du pays, lors d’un rendez-vous historique, marquant la première rencontre de ce genre depuis 1958.
Venus chez le Chef de l’État pour des échanges traditionnels de vœux de Nouvel An, ils étaient plus de 450 membres des Forces de défense et de sécurité, principalement composés de commandants d’unités, sous la direction de toute la haute hiérarchie militaire de l’Armée guinéenne.

“L’armée guinéenne, sous la direction de son Chef suprême, se profile comme une institution plus stable, solide et proche des citoyens”, s’est félicité le ministre d’État, ministre de la Défense nationale, le Général à la retraite Aboubacar Sidiki Camara, qui a présenté au nom des Forces de défense et de sécurité les vœux de Nouvel An au Président de la République.

Les Officiers généraux et les Officiers supérieurs ont tenu à exprimer leur reconnaissance au Chef de l’État pour les efforts déployés depuis le 5 septembre 2021, visant à améliorer les conditions de vie et de travail des Forces de défense et de sécurité. “Au cours de ces dernières années, le Président Mamadi Doumbouya a en effet investi massivement et conséquemment dans l’équipement, la formation ainsi que la qualification du personnel militaire, renforçant dans le même temps la stabilité de nos Forces armées”, ont noté les membres de la crème de l’armée guinéenne.

Pour sa part et fier des progrès réalisés avec ses frères d’armes, le Président Mamadi Doumbouya a encouragé l’Armée à maintenir son rôle de sentinelle dans la défense et la sécurité des populations ainsi que la protection de leurs biens. Il a chaleureusement remercié toutes les Forces de défense et de sécurité pour leurs vœux et a salué leur détermination à consolider les acquis, tout en les invitant à rester proactives afin de renforcer les liens avec la Nation.

Au cours de cette rencontre exceptionnelle, le Chef suprême des Armées a également annoncé sa décision de quitter le commandement du Groupement des Forces Spéciales (GFS), après 6 ans à la tête de cette unité d’élite. Par décret, il sera remplacé par le Lieutenant-Colonel Mouctar Kaba, précédemment Commandant adjoint de ladite unité, et secondé par le Commandant Elhadj Baba Barry, précédemment responsable des opérations au sein de cette même unité d’élite.

Au terme de cette rencontre, après plusieurs concertations, l’ensemble des Forces de défenses et de sécurité, ont exprimé leur volonté de voir le Chef de l’Etat élevé à la dignité de Général de Corps d’Armée.
Dans son humilité habituelle, le Président de la République qui s’est initialement soustrait au vœu de ses frères d’armes qui date, a finalement accepté après plusieurs tractations. Ainsi, le Chef de l’État, Son Excellence le Colonel Mamadi Doumbouya, est élevé à titre exceptionnel à la dignité de Général de Corps d’Armée par la volonté de la haute hiérarchie militaire et des commandants d’unité de l’ensemble des Forces de défense et de sécurité du pays. Un honneur qu’il accepte avec modestie au nom du peuple de Guinée.
Ainsi, la décision du Président de la République d’accepter finalement d’être élevé au rang de Général de Corps d’Armée, en reconnaissance des réformes rapides et majeures entreprises, souligne l’unité et la confiance au sein des Forces armées guinéennes. Cette distinction reflète la volonté collective des Forces de défense et de sécurité de consolider les avancées majeures et de renforcer le leadership du Chef de l’État dans le domaine militaire.
C’est dans une atmosphère empreinte de joie, d’humilité et de responsabilité que cette rencontre a pris fin, marquant un moment significatif dans l’histoire militaire de la Guinée.

DCI-PRG

420165192_783077470521172_6086973617675915328_n

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 19 JANVIER 2024.

La Session Ordinaire du Conseil des Ministres s’est tenue ce Vendredi 19 JANVIER 2024 à 16H00MN, sous la haute Autorité de son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, le Colonel Mamadi DOUMBOUYA.

Les points suivants étaient inscrits à l’ordre du jour :

I. MESSAGE DE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

II. COMPTE RENDU DE LA SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL INTERMINISTERIEL DU MARDI 16 JANVIER 2024.

III. RECOMMANDATIONS DUDIT CONSEIL.

IV. DECISIONS DU CONSEIL DES MINISTRES

V. DIVERS

AU TITRE DE SON MESSAGE

Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, le Colonel Mamadi DOUMBOUYA, a porté son message essentiellement sur deux observations à savoir :

– l’amélioration du climat de travail dans les départements ministérielsles ;

– les effets d’annonce.

S’agissant de la première observation relative à l’amélioration du climat de travail dans les départements ministériels, le Chef de l’Etat a rappelé que malgré le fait qu’il ne connaissait pas beaucoup de cadres parmi les membres du Conseil avant le 05 septembre 2021, il avait tout de même placé sa confiance en eux, en les nommant ministres de la République. Il a également rappelé avoir placé la même confiance en d’autres cadres en les nommant à des fonctions inférieures dans le but de former une équipe et un tout pour faire avancer les dossiers, travailler pour le développement économique du pays.
Très malheureusement, dira-t-il, l’ego, le culte de la personnalité ont de fois pris le dessus sur le travail d’équipe.
Pour renverser cette tendance, le Président de la République a instruit les ministres de déléguer leurs tâches, leurs missions et la représentativité à leurs cadres pour le bon fonctionnement de l’Administration.

Quant à la seconde portant sur les effets d’annonce, le Chef de l’Etat a fait savoir qu’il se méfie des promesses au point qu’il refuse d’assister aux cérémonies de pose de première pierre. Il a instruit les ministres de mettre la même énergie qu’ils ont mise pour les poses de première pierre pour aller superviser et finir leurs travaux. A ce sujet, le Président de la République a demandé aux ministres de se ressaisir et de se concentrer sur leur travail.

II. COMPTE RENDU DE LA SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL INTERMINISTERIEL DU MARDI 16 JANVIER 2024.
Monsieur le Premier ministre, Chef du Gouvernement, Docteur Bernard GOUMOU, a principalement porté son message sur la problématique des conflits récurrents entre agriculteurs et éleveurs dans la région forestière. Il a saisi cette occasion pour rappeler les causes et les responsabilités desdits conflits. A cet effet, le Chef du Gouvernement a instruit les ministres en charge de l’Agricultures, du Commerce, un représentant des Forces de Défense, un représentant de la Sécurité, de se rendre rapidement en zone forestière pour une mission de sensibilisation et de trouver des pistes de solutions durables pour la gestion de ce conflit.

Le Premier ministre a invité le ministre Secrétaire Général du Gouvernement à prendre attache avec le Conseil National de la Transition (CNT), pour accélérer l’examen du projet de loi portant Code pastoral initié par le ministère de l’Agriculture et de l’Elevage qui traite de la prévention des conflits entre agriculteurs et éleveurs.

AU TITRE DES COMMUNICATIONS

2.1 Le ministre de la Justice a fait le point de situation sur l’enquête sur l’incendie ;

2.2 Le ministre de la Santé a fait le point de situation sur les blessés ;

2.3 Le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation et madame la ministre de la Promotion Féminine, de l’Enfance et des Personnes Vulnérables ont fait le point de situation des sinistrés ;

2.4 Le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation a fait le point de situation des dons (vivres) par son Département ;

2.5 Le ministre de l’Economie et des Finances a fait le point de situation financière ;

2.6 Le Gouverneur de la Banque Centrale a fait le point de situation sur l’indemnisation et l’assurance ;

2.7 Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de l’Aménagement du Territoire, Chargé de la Récupération des Domaines Spoliés a fait l’Évaluation des dégâts et piste de solutions ;
2.8 Communication de monsieur le Premier ministre, Chef du Gouvernement relative au renouvellement par les membres du Gouvernement de la signature du contrat annuelle de performance 2024.

AU TITRE DES DECISIONS

Le Conseil a instruit les points suivants :

– Aux ministres en charge de l’Agricultures, du Commerce, un représentant des Forces de Défense, un représentant du ministère de la Sécurité, de se rendre rapidement en zone forestière pour une mission de sensibilisation et de trouver des pistes de solutions durables pour la gestion de ce conflit.
– Au ministre Secrétaire Général du Gouvernement de prendre attache avec le Conseil National de la Transition (CNT), pour accélérer l’examen du projet de loi (Code pastoral) initié par le ministère de l’Agriculture qui traite aussi de la prévention des conflits entre agriculteurs et éleveurs.

Concernant le point de situation sur l’enquête portant sur l’incendie, le Conseil a instruit au ministère de la Justice et des Droits de l’Homme de prendre attache avec le ministère en charge des Affaires Etrangères qui dispose d’offres de quelques pays dans le cadre d’une expertise étrangère comme étant leur contribution à la gestion de la crise.

Concernant le point de situation sur les blessés, le Conseil après avoir félicité le ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique pour les résultats obtenus, lui a instruit de se rapprocher du ministère de la Justice et des Droits de l’Homme pour des dispositions idoines et procédurales à prendre pour l’inhumation des corps.

Concernant le point de situation des sinistrés, le Conseil a félicité le ministre en charge de l’Administration du Territoire et la ministre de la Promotion Féminine pour la prise en charge effective de nos concitoyens sinistrés. Il a insisté sur la nécessité de continuer à prêter une oreille attentive aux sinistrés.

Concernant le point portant sur la situation financière, le Conseil a instruit au ministre de l’Economie et des Finances de n’utiliser que la régie mise en place par le Gouvernement dans le cadre de la gestion de la crise : USD : 114.976 ; Euros : 762.144 ; GNF : 9.988.385.559.

Concernant le point de situation sur l’assurance, le Conseil a instruit le Gouverneur de la Banque Centrale d’accélérer le processus d’expertise et d’indemnisation auprès des assureurs et de rendre compte régulièrement au Premier ministre.

Concernant le point de situation de l’évaluation des dégâts, le Conseil après avoir félicité le ministère de l’Urbanisme, de l’Habitat et de l’Aménagement du Territoire chargé de la Récupération des Domaines Spoliés de l’Etat a instruit la mise en place d’un Comité Interministériel chargé de l’examen et de la formulation des recommandations sur les dossiers d’indemnisation et de reconstruction. Enfin, le Conseil a instruit au ministre de continuer les travaux d’évaluation des bâtiments impactés (Administratifs et Privés) afin de rendre un rapport exhaustif final dans les meilleurs délais.

Communication de monsieur le Premier ministre, Chef du Gouvernement

Le Chef du Gouvernement a fait une communication portant sur le renouvellement par les membres de l’équipe gouvernementale de la signature du contrat annuel de performance 2024 sous la haute autorité du Président de la République, Chef de l’Etat.
Cet exercice, selon le Premier ministre, contribue au renforcement de l’efficacité gouvernementale, mais aussi de la détermination collective des ministres à produire des résultats dans la transparence.
Le Chef du Gouvernement a rappelé ainsi le contexte de la mise en place d’un contrat annuel de performance dénommé COPGUI.
Selon le Premier ministre, il a été inscrit dans sa lettre de mission un certain nombre d’objectifs généraux tel que l’amélioration de l’efficacité de l’administration publique. Pour s’assurer de l’atteinte de cet objectif, le Gouvernement a adopté les principes de la gestion axée sur les résultats (GAR) qui implique une évaluation constante des actions.
Aussi selon le Chef du Gouvernement, il s’est engagé :

– Dans la déclaration de politique générale du Gouvernement le 14 décembre 2022 au Conseil National de la Transition (CNT) ;
– En janvier 2023, il a assigné des lettres de mission aux ministres ;
– Et le 03 janvier 2023, il a procédé à la signature des contrats d’objectifs de performance.

Le Premier ministre a enfin rappelé qu’à travers la signature de ce nouveau contrat de performance, deux (2) objectifs sont poursuivis :
– Réitérer le serment pris par chaque membre du Gouvernement avant les prises de fonction ;
– Le renouvellement de l’engagement de chacun devant le Président de la République et le peuple de Guinée.

AU TITRE DES DIVERS ET INFORMATIONS

Le ministre Secrétaire Général de la Présidence a informé le Conseil que sur instructions des autorités, les réformes des véhicules de l’administration publique sont interdites sous quelques formes que ce soient. Les véhicules admis ou admissibles à la réforme doivent être mis à la disposition des Garages du Gouvernement.

La ministre de la Promotion Féminine, de l’Enfance et des Personnes Vulnérables a informé le Conseil de la tenue de la 13ème édition du Forum International des Femmes Entreprenantes et Dynamiques (PFIED), prévue en Guinée du 27 mai au 1er juin 2024. Par la même occasion, elle a fait la présentation de la Plateforme dudit forum.
En prélude à l’organisation de cette édition, la ministre a émis le souhait de procéder au lancement officiel des travaux préparatoires de la 13ème édition à Conakry, le vendredi 26 janvier 2024 en collaboration avec ladite plateforme.

Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de l’Aménagement du Territoire chargé de la Récupération des Domaines Spoliés de l’Etat a fait part de la réception technique suivie de la réception provisoire des villas sises à la cité ministérielle les 17 et 18 janvier 2024.

La ministre du Commerce, de l’Industrie et des Petites et Moyennes Entreprises a fait le point de l’état d’avancement des préparatifs de la 3ème édition du Guinea Investment Forum (GUIF3) qui sera organisée à Conakry, les 5 et 6 mars 2024, par l’APIP-Guinée.

La ministre de l’Information et de la Communication a informé le Conseil de l’adoption par le CNT de la nouvelle loi sur la publicité ainsi qu’une retraite stratégique.

Le ministre de l’Administration du Territoire a informé le Conseil de l’adoption par le CNT de la Loi portant Création de dix (10) Communes Urbaines et de sept (7) Communes Rurales en République de Guinée.

Conakry, le 19 janvier 2024
LE CONSEIL DES MINISTRES

418450632_1582894872453692_2406747905316637502_n

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 12 JANVIER 2024.

La Session Ordinaire du Conseil des Ministres s’est tenue ce vendredi 12 JANVIER 2024 de 16H à 18H, sous la haute Autorité de son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, le Colonel Mamadi DOUMBOUYA.

Les points suivants étaient inscrits à l’ordre du jour :

I. PRESENTATION DES VŒUX DE MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT A SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, CHEF DE L’ETAT

II. MESSAGE DE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, CHEF DE L’ETAT

III. COMPTE RENDU DE LA SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL INTERMINISTÉRIEL DU MARDI 09 JANVIER 2024.

IV. RECOMMANDATIONS DUDIT CONSEIL.

V. DECISIONS DU CONSEIL DES MINISTRES.

VI. DIVERS.

I. PRESENTATION DES VŒUX DE MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT A SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, CHEF DE L’ETAT

A l’entame du Conseil, le Premier ministre, Chef du Gouvernement s’est livré au traditionnel exercice républicain, consistant en la présentation des vœux au Chef de l’Etat, ainsi qu’à sa famille et à toutes celles et ceux qui lui sont chers, ses vœux les plus ardents de santé, de longévité, de paix, de succès et de prospérité à l’occasion de la nouvelle année 2024, au nom du Gouvernement et du gouverneur de la Banque centrale.

A travers cette cérémonie solennelle, le Premier ministre a remercié le Président de la République, pour sa confiance et son accompagnement permanant au Gouvernement, dans l’accomplissement de cette exaltante mission au service de l’État.

Le Premier ministre, a également félicité le Chef de l’État pour son acte de bravoure, de solidarité et de la sensibilité à la condition humaine, jugée proverbiale dont il a fait montre à l’égard de ses concitoyens, lors de l’incendie du dépôt d’hydrocarbures de Kaloum, survenu dans la nuit du 17 au 18 décembre 2023.

“En tant que père de la Nation, cette tragédie vous a profondément affecté, tout comme les évènements malheureux du 04 novembre 2023, qui ont enregistré des victimes civiles et militaires”, a affirmé le Premier ministre devant le Chef de l’Etat. Il a ensuite au nom du Gouvernement présenté, sa compassion et salué le leadership éclairé du Président de la République, dans la gestion sereine de ces évènements douloureux.
“Une année qui finit, c’est une pierre jetée au fond de la citerne des âges et qui tombe avec des résonances d’adieu”, a affirmé le Chef du Gouvernement.

Le Premier ministre, a rassuré qu’en exécution des directives fortes du Chef de l’Etat, notre pays surmontera progressivement les chocs provoqués par le sinistre de Kaloum.

Il a également rassuré au Chef de l’État, que son Gouvernement, poursuivra la mise en œuvre de la lettre de mission qui lui est assignée, par ses soins et veillera à la réalisation des engagements pris lors de son adresse à la Nation le 31 décembre 2023, dans laquelle il a notamment rappelé les trois piliers prioritaires de l’action publique : le Social, l’économique et le Politique.

Le Chef du Gouvernement, a affirmé que 2024 sera l’année consacrée au volet politique de la Transition, avec :

– La mise en place des délégations spéciales, pour poursuivre les efforts considérables de retour à l’ordre constitutionnel par l’organisation d’élections libres, démocratiques et transparentes de la base au sommet, en respectant les 10 points du chronogramme de la transition ;

– La soumission au référendum d’une nouvelle Constitution qui nous ressemble et nous rassemble.

Il a rassuré que son Gouvernement, mettra tout en œuvre pour la réussite de ces principaux programmes pour poursuivre “la dynamique patriotique de construction de notre État démocratique”.

Le Premier ministre, a rappelé qu’en prenant les destinées du pays le 5 septembre 2021, le Président de la République et ses frères d’armes du Comité National du Rassemblement pour le Développement (CNRD), avaient clairement affiché la volonté de refonder l’État, sur la base de l’équité et de la justice, dans un esprit d’inclusivité. Cet engagement, entraine la transformation de l’État, tant dans son fonctionnement que dans son rapport avec les citoyens.

Le Chef du Gouvernement a également rappelé qu’en 2023, son équipe a œuvré à concrétiser la vision du Président de la République, à travers le suivi et le contrôle de l’exécution des travaux de construction des infrastructures, tout en veillant à la stabilité et à la cohésion sociale. C’est dans cet esprit, que s’inscrivent le suivi des résolutions du dialogue inclusif inter-guinéen et les pourparlers menés sous l’égide des religieux.

“En travaillant à vos côtés, nous avons compris que la Transformation durable de la Guinée est possible. Car, ce ne sont point les moyens qui manquent, ni les hommes. Juste une dose de patriotisme et de rigueur dans la gestion de la chose publique”, a-t-il mentionné.

Le Premier ministre a indiqué que durant les douze derniers mois, l’action gouvernementale a enregistré des progrès.

Il a profité de cette opportunité, pour remercier les membres du Gouvernement et les cadres de l’Administration, qui ont œuvré à produire des résultats dans le cadre du Contrat de performance signé en 2023. “Car, les évaluations ont permis d’apprécier régulièrement les résultats obtenus par les ministères, dans la mise en œuvre de leurs feuilles de route respectives” ajout-il.

Le Premier ministre, a souligné que les attentes de nos populations et l’exigence d’obligation de résultats du Chef de l’Etat, imposent au Gouvernement, la mobilisation de tous les moyens et de toutes les énergies nécessaires, afin d’accélérer la refondation de l’État. Qu’il sait compter sur le soutien traditionnel et les directives qui seront prises dans cette démarche.

Il s’est ensuite adressé au Chef d’Etat en ces mots : “Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat ; En vous souhaitant une belle et merveilleuse année 2024, nous vous renouvelons notre serment d’engagement et de la détermination à soutenir vos actions et à servir avec dévouement et loyauté. Que la Sagesse divine continue de vous accompagner dans l’exercice de vos hautes responsabilités. Porter le diadème d’un peuple est un destin prescrit. Encouragement et détermination dans la poursuite de l’allure imprimée, à l’évolution du pays avec dignité et fierté. Vive la République et que Dieu bénisse notre pays”.

II. MESSAGE DE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, CHEF DE L’ETAT

Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, le Colonel Mamadi DOUMBOUYA, a commencé son message à l’occasion de cette nouvelle année 2024, comme il est d’usage et de tradition, par souhaiter ses vœux de plein succès à Monsieur le Premier Ministre et aux membres du Gouvernement. Comme les années précédentes, le Chef de l’Etat, a indiqué que sa détermination pour l’amélioration des conditions de vie de nos concitoyens sera son unique combat. Certes, des efforts ont été consentis, mais les plus grands chantiers sont devant nous, a mentionné le Président de la République.

A cet effet, il a exhorté le Gouvernement à redoubler d’ardeur et d’abnégation dans le travail. Le respect des procédures, des lettres de mission et des délais contractuels des travaux initiés, doivent être l’objectif de tous.

Le Chef de l’État, a réitéré ses félicitations à l’endroit du peuple résilient de Guinée, pour sa solidarité au cours de l’incendie dévastateur du dépôt d’hydrocarbure de Kaloum.

Aussi, le Président de la République, a félicité le Premier Ministre et son Gouvernement pour le sérieux qui a caractérisé la gestion de cette crise.
Il a insisté sur le fait que la phase d’enquête et la gestion des conséquences de cette crise, devraient se faire avec le même sérieux.
Pour le Chef de l’État, “le point d’attention est la synergie d’actions entre l’ensemble des acteurs. Personne ne fera son combat seul. Il faut dès maintenant, consolider tous les documents et actions sur terrain” a-t-il souligné

III. COMPTE RENDU DE LA SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL INTERMINISTERIEL DU MARDI 09 JANVIER 2024.

I. Au titre de la présentation de vœux du Gouvernement au Premier ministre.

Le ministre Secrétaire général du Gouvernement, a présenté les vœux de nouvel an, au nom des membres de l’équipe Gouvernementale, au Premier ministre.
Comme il est d’usage constant et de tradition républicaine relativement bien établie, il a, au nom de l’ensemble des membres du Gouvernement, saisi l’heureuse occasion de ce premier Conseil des ministres de l’année 2024, pour souhaiter à Son Excellence monsieur le Premier ministre, Chef du Gouvernement, ainsi qu’à sa famille les meilleurs vœux de l’année 2024.

Il a saisi l’occasion, pour mettre en exergue quelques performances du Gouvernement, dont entre autres :

• l’appréciation de notre pays par la Banque Mondiale, pour les performances économiques enregistrées en 2023 ;
• la présence de la Guinée aux grandes rencontres internationales à travers le monde et les multiples sollicitations dont a fait l’objet, Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, le Colonel Mamadi DOUMBOUYA ;
• le bon déroulement du Cadre de Dialogue Inclusif dans notre pays ;
• l’ouverture du procès portant sur les évènements du 28 septembre 2009.

Ensuite, le ministre Secrétaire général du Gouvernement, a rappelé les évènements douloureux survenus dans notre pays, suite à l’incendie du dépôt d’hydrocarbures de Kaloum, qui a endeuillé de nombreuses familles et a causé des dégâts matériels importants, impactant sérieusement l’économie nationale.
Il a terminé cette instance solennelle, par présenter au nom du Gouvernement, les condoléances les plus sincères aux familles éplorées et a souhaité un prompt rétablissement à toutes celles et tous ceux qui ont subi des dommages corporels.

MESSAGE DU PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT

Monsieur le Premier ministre, Chef du Gouvernement, Docteur Bernard GOUMOU, a commencé son message, par affirmer, être heureux de retrouver les membres du Conseil, afin de partager leurs espoirs pour la nouvelle année 2024.

Il a indiqué, que le Gouvernement a terminé l’année précédente sur des chapeaux de roues avec en prime, la gestion d’une terrible tragédie, dont les effets impactent lourdement les perspectives économiques et sociales de notre pays.

Le Chef du Gouvernement, a émis le souhait le plus ardent que l’année 2024, soit une année apaisée, de vigoureuse santé, de cohésion renforcée, de prospérité durable et d’engagement républicain. Mais aussi, il a indiqué que c’est une année au cours de laquelle, lui et son Gouvernement poursuivront ensemble, la concrétisation de la vision du Chef de l’État et du CNRD, pour le bien-être de nos compatriotes.

Le Premier ministre, a mentionné qu’il est important de développer la tendance relevée par le Président de la République, lors de son adresse à la Nation le 31 décembre 2023, il cite : “en dépit des défis à relever, il est évident que, de manière générale, nous nous sommes améliorés en 2023”. Il en a alors appelé, au sens élevé de patriotisme et de responsabilité de chaque Guinéen, “afin de faire de notre pays une concentration de forces et d’intelligences, un tout, un bloc riche de sa diversité pour bâtir un avenir meilleur”, fin de citation.

Le Chef du Gouvernement, a souligné que cette exhortation présidentielle sera la ligne de conduite, à suivre pour relever les défis et saisir les opportunités qui se présentent en cette année cruciale de 2024.

Le Premier ministre, a indiqué que cette première session de Conseil, est un moment propice pour son Gouvernement d’évaluer sa performance globale, d’aborder les enjeux majeurs qui se dressent devant lui, et d’esquisser une vision unifiée pour l’avenir de notre cher pays.

Sur les défis à relever en 2024, le Chef du Gouvernement, a fait savoir que le pays est confronté à des défis complexes et variés qui exigent une réponse stratégique et collaborative, en rappelant que durant les douze mois de l’année 2023, l’action Gouvernementale a enregistré des progrès inégaux dans les cinq axes de la Feuille de route du Gouvernement de Transition.

A ce titre, le Premier Ministre a souligné que les attentes de nos populations et l’exigence de résultats voulue par le Président de la République, lui imposent ainsi qu’à son Gouvernement, de mobiliser tous les moyens et toutes les énergies afin d’accélérer la refondation de notre État dans ses piliers sociaux, économiques et politiques.

Le Chef du Gouvernement a fait savoir que l’incendie du dépôt des hydrocarbures de KALOUM, a rappelé la fragilité de notre pays face à des évènements tragiques de grandes ampleurs, auxquels nous pourrions être confrontés demain.
A cet effet, il a mentionné qu’il faudra désormais à son Gouvernement, de se rendre en capacité de prévenir et d’apporter une réponse à ce type de catastrophe, à la hauteur d’un État qui ambitionne un développement économique, technologique et industriel élevé.

Le Premier ministre a indiqué que pour sa part, les chocs externes, les pressions environnementales croissantes, et les défis économiques nécessitent une action résolue et coordonnée. D’où la nécessité de discuter des plans concrets pour faire face à ces défis, en mettant l’accent sur l’éducation, la santé publique, les infrastructures routières, l’accès à l’eau potable et à l’électricité, la sécurité alimentaire, l’emploi, la résilience économique et la durabilité environnementale.

S’agissant de l’amélioration de la performance Gouvernementale, le Chef du Gouvernement, a rappelé avoir instauré en 2023, la Gestion axée sur le résultat dans l’administration publique, à travers le contrat annuel de performance (COPGUI) avec les ministères, qui a été décliné au sein des directions générales et nationales ainsi qu’au niveau des EPA.

A cet effet, il a mentionné que les différentes évaluations, ont permis d’identifier les points forts et les points faibles. Le premier Ministre a à ce titre informé que cette année, la culture de l’évaluation sera poussée dans l’administration déconcentrée, dont l’objectif est d’améliorer la qualité du service public partout dans le pays, qui passera par des revues permanentes suivi de recommandations pertinentes.

Le Chef du Gouvernement a informé que cette année, le nombre d’évaluations sera ramené à deux au lieu de quatre.

Le Premier ministre, a rappelé qu’ils doivent constamment évaluer et améliorer leur performance, pour répondre aux attentes de nos concitoyens, mais cela inclut l’efficacité opérationnelle, la transparence et la responsabilité.

Il a terminé ce sujet par encourager chaque ministère à partager ses acquis, ses défis et ses plans d’amélioration, afin qu’il puisse collaborer efficacement, pour renforcer la confiance du public en notre Gouvernement.

Concernant le capital jeunesse, le Chef du Gouvernement a fait savoir qu’il est une ressource inestimable pour notre nation, et que l’on doit investir dans son développement, à travers la création d’emplois dans le sport et dans la culture.

Il a aussi affirmé que l’assainissement du fichier de la Fonction publique, permettra en 2024, le recrutement de 20.000 nouveaux agents.

En outre, le Premier ministre a fait savoir que pour ce qui est du sport, il est primordial pour le bien-être physique et l’enseignement des valeurs cruciales telles que la discipline, le travail d’équipe et la persévérance. Car, le sport joue un rôle crucial dans notre société, en favorisant l’unité, l’appartenance et la fierté nationale.

De même, le Chef du Gouvernement a indiqué que la culture nourrit l’esprit d’équipe, favorise la créativité et renforce le tissu social. En investissant dans nos jeunes, nous investissons dans l’avenir de notre pays, a-t-il souligné.

Quant aux perspectives sociales, économiques et politiques, le Premier Ministre a noté que les défis sont nombreux, pour les relever, certaines interventions prioritaires sont indispensables à mener, notamment :

• la promotion du vivre-ensemble, du dialogue et de la paix pour une Guinée émergente, plus solidaire, plus sûre et tolérante ;
• la cohésion sociale, qui est une dimension cruciale de la Transition, afin de maintenir notre pays dans le concert des Nations, qui inspirent admiration et considération,
• la mise en place des délégations spéciales au premier trimestre 2024 ;
• la poursuite de la mise en œuvre des dix (10) points du Chronogramme de la Transition ;
• la restructuration de l’EDG et de la SEG ;
• la revue de la gestion administrative des EPA, la notion de subvention en lieu et place de la notion du budget. Aucun prélèvement sur les comptes ne sera autorisé ;
• le projet de rationalisation des EPA, doit être effectif et l’application du projet d’uniformisation des salaires des dirigeants ;
• la création d’un fonds souverain ;
• la mise en application de Tresor Pay, dès le premier trimestre 2024 ;
• la réactivation du Comité de Trésorerie ;
• l’achèvement des projets d’investissements en cours de réalisation ;
• la communication régulière dans nos lieux de cultes, sur la gestion de la crise poste incendie ;
• la prise en compte de la gestion du sinistre dans l’organisation de la table ronde sur le PRI ;
• la poursuite de la lettre de mission et la signature d’un nouveau contrat de performance COPGUI 2024 la semaine prochaine ;
• l’application correcte des procédures financières et budgétaires dans le cadre de la déconcentration et de la décentralisation ;
• la finalisation du projet de digitalisation de passations des marchés publics ;
• L’intensification du processus de digitalisation dans toute l’administration ;
• le compte rendu et le suivi des actions à chaque Conseil Interministériel par le Comité de gestion de la crise, à la suite de l’incendie du dépôt d’hydrocarbures de Kaloum.

Pour le chemin parcouru en 2023 et la poursuite des missions assignées au Gouvernement, le Chef du Gouvernement, a remercié au nom des membres du conseil, le Chef de l’État, Colonel Mamadi DOUMBOUYA, pour son accompagnement permanent.
Pour finir, il a exhorté les membres du Gouvernement, de renforcer leur collaboration, d’aligner leurs objectifs et de mobiliser leurs ressources collectives pour mieux servir la nation.

AU TITRE DES COMMUNICATIONS

• Le ministre de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation, a fait une communication relative à la Baptisation des Établissements Secondaires.
• Le Gouverneur de la Banque Centrale de la République de Guinée, a fait une communication relative, à la proposition d’une solution dérogatoire dans l’octroi de concours financiers, de la Banque Centrale au Gouvernement.

IV. AU TITRE DES DECISIONS

2.1 Communication relative à la Baptisation des Établissements Secondaires du ministère de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation :

Le Conseil a invité le ministre Secrétaire Général du Gouvernement, à initier un projet de texte en rapport avec les départements ministériels concernés, (culture, Administration du Territoire, le Pool éducatif), afin de proposer une communication appropriée dans un délai de 15 jours, en Conseil interministériel et ce, avant transmission au CNT pour légiférer sur la question.

2.2 Communication relative à la proposition d’une solution dérogatoire dans l’octroi de concours financiers de la Banque Centrale au Gouvernement du Gouverneur de la Banque Centrale de la République de Guinée :

Le Conseil a apporté son soutien à la communication du Gouverneur et lui a demandé de se rapprocher du Ministre Secrétaire Général du Gouvernement, afin de prendre toutes les dispositions nécessaires pour la transmission du dossier au CNT dans les meilleurs délais.

V. AU TITRE DES DIVERS ET INFORMATIONS.

1. Les divers ont principalement porté, sur le compte rendu de la gestion de la crise relative à l’incendie du dépôt d’hydrocarbures de Kaloum d’abord par le Président du Comité, le ministre d’Etat, ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, ensuite par le ministre des Finances, portant sur les négociations relatives aux approvisionnements en carburant, en provenance de la Sierra Leone. Enfin, le Ministre des Affaires Etrangères, a apporté des éléments complémentaires, suivis du compte rendu sur la visite du Premier Ministre dans ce pays frère.

2. Le Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, a fait part au conseil de la situation des personnes malades, hospitalisées ainsi que celles décédées.

3. La Ministre du Plan et de la Coopération Internationale, a informé le Conseil de l’organisation d’une table ronde à Dubai, portant sur le programme de relance post-crise, afin de permettre aux partenaires d’apporter leurs contributions.

4. Le Ministre de la Jeunesse et des Sports, a remercié la Ministre de l’Information et de la Communication, pour sa contribution dans la négociation des droits de diffusion de la CAN sur la RTG. Il a aussi attiré l’attention du Conseil, pour son soutien à la CAN Handball 2024, qui se déroulera en Egypte à la même période, et sollicité le soutien du Gouvernement, pour nos équipes nationales à ces deux compétitions.

5. Monsieur le Premier ministre, a fait le point de la situation à date relatif à l’approvisionnement du carburant. Tout laisse présager que la rupture n’est pas envisagée.
Il a saisit l’occasion pour rappeler la forte et importante mobilisation gouvernementale, qui selon lui mérite d’être saluée.

6. Madame la Ministre du Plan et de la Coopération Internationale, a informé le Conseil du lancement officiel, ce vendredi 12 janvier, de la formation des agents de la cartographie censitaire.

7. Monsieur le Ministre des Finances, a fait part de la mise en place d’une nouvelle plateforme à la Banque Centrale, pour recevoir les contributions volontaires en vue d’assister les victime de l’incendie du dépôt d’hydrocarbures de Kaloum.

Conakry, le 12 janvier 2024
Le Conseil des ministres.

WhatsApp Image 2024-01-08 at 19.39.09

Palais Mohammed V : la Secrétaire générale de l’OIF reçue en audience par le Chef de l’État

Dans la soirée de ce lundi 08 janvier 2024, au Palais Mohammed V, la Secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), madame Louise Mushikiwabo, accompagnée d’une délégation de haut niveau, a été reçue par le Président de la République, le Colonel Mamadi Doumbouya.

Cette visite de travail revêt une importance majeure, visant à discuter du rôle spécifique et des actions concrètes que l’OIF pourrait entreprendre pour contribuer efficacement à l’accompagnement ðe la Transition guinéenne.

Madame Mushikiwabo a exprimé sa solidarité envers le peuple de Guinée, le Chef de l’État et le Gouvernement suite à la tragédie de l’explosion du dépôt d’hydrocarbures, ayant causé plusieurs pertes en vies humaines. Elle a salué les progrès accomplis par la Transition et a réaffirmé l’engagement inébranlable de l’OIF à soutenir et à accompagner la Guinée tout au long de cette phase cruciale.

Le Président Mamadi Doumbouya a chaleureusement félicité madame Mushikiwabo et a réitéré sa détermination à mener la Transition à bon port. La rencontre, facilitée par le ministre Morissanda Kouyaté, a été l’occasion pour le chef de la diplomatie guinéenne de souligner l’importance de cette visite, mettant l’accent sur l’amitié et même l’affection que madame Mushikiwabo a toujours manifestées envers la Guinée.
Le Docteur Morissanda Kouyaté a exprimé sa satisfaction quant à cette rencontre historique. Une rencontre qui va ainsi consolider les liens entre l’organisation francophone et la Guinée, renforcer davantage un partenariat solide ainsi qu’un soutien continu de l’OIF à l’endroit de notre pays.

Cette visite intervient alors que les autorités guinéennes travaillent d’arrache-pied pour la consolidation des efforts en vue de parvenir à une transition stable et réussie. Les discussions entre la Secrétaire générale de l’OIF et les autorités guinéennes ressortent clairement l’espoir d’une collaboration fructueuse entre la Guinée et l’Organisation internationale de la Francophonie.

DCI-PRG