e80c8cd4-dec9-4020-b156-a43cdddff7e8

Aéroport International AST : Le Président Bassirou Diomaye Diakhar Faye quitte Conakry sous de bons auspices

À l’issue d’un séjour d’environ vingt-quatre heures passées en terre hospitalière de Guinée, Son Excellence le Président Bassirou Diomaye Diakhar Faye et la délégation ministérielle qui l’accompagne ont quitté Conakry ce samedi 25 mai 2024.

Avant son départ, il a eu un dernier tête-à-tête avec le Général Président Mamadi Doumbouya pour réaffirmer leur engagement mutuel à dynamiser la coopération bilatérale et les relations de bon voisinage entre la Guinée et le Sénégal. Les deux Chefs d’État, qui partagent une convergence de vue par rapport aux défis actuels de l’Afrique et sur le plan international, ont également réitéré leur volonté de promouvoir le panafricanisme et l’intégration sous-régionale.

À l’instar des échanges fructueux entre les délégations ministérielles sénégalaise et guinéenne, les deux Chefs d’État ont également passé en revue les questions d’intérêt commun aux plans bilatéral, sous-régional, régional et international. Ils ont entériné la nécessité de renforcer davantage les relations de coopération dans les domaines de la défense, de la sécurité, de l’administration du territoire, des mines, de l’énergie, du commerce, de l’industrie, des transports, des infrastructures, des hydrocarbures, de l’agriculture, du contenu local, de la formation et de tous autres domaines pertinents.

Pour matérialiser cette nouvelle dynamique de coopération bilatérale entre les deux voisins, le Président Bassirou Diomaye Diakhar Faye et le Général Président Mamadi Doumbouya ont décidé d’organiser la 6ème session de la Grande Commission Mixte de Coopération entre la Guinée et le Sénégal après celle de 2008, soit 16 ans après. L’objectif est de renforcer les relations économiques et commerciales et d’œuvrer ensemble avec leurs pairs à la réalisation de projets et programmes au sein de l’OMVS.

Sur le plan sécuritaire, les deux Chefs d’État ont décidé de mutualiser leurs efforts pour faire face aux défis actuels, notamment la menace des groupes terroristes, le fléau de la circulation illicite des armes légères et de petits calibres ainsi que des trafics divers de la criminalité transnationale organisée. Ils se sont engagés mutuellement à renforcer les patrouilles mixtes le long de leurs frontières communes.

S’inscrivant résolument dans la dynamique de l’intégration sous-régionale, ils ont encouragé la mise en œuvre de la Vision 2050 de la CEDEAO et de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine par la réalisation des projets intégrateurs et la promotion des échanges commerciaux entre les pays africains à travers la Zone de Libre Échange Continentale Africaine (ZLECAf). Quant à leur posture sur la scène internationale, leurs Excellences Bassirou Diomaye Diakhar Faye et Mamadi Doumbouya ont exprimé leurs vives préoccupations face à la persistance de foyers de tensions à travers le monde et ont plaidé pour leurs règlements pacifiques.

Très réconforté de l’accueil fraternel et chaleureux dont sa délégation et lui-même ont fait l’objet durant leur séjour en République de Guinée, Son Excellence Monsieur Bassirou Diomaye Diakhar Faye a invité Son Excellence le Général de Corps d’Armée Mamadi Doumboya, Président de la République, Chef de l’État, à effectuer une visite officielle et d’amitié en République du Sénégal.

Ce séjour de travail et d’amitié bref mais enrichissant a permis de jeter les bases d’un nouveau départ dans les relations de coopération bilatérale et fraternelle entre la Guinée et le Sénégal.

DCI-PRG

ebb45eb8-5a2a-4052-8c8a-e94e0fa953e0

𝗣𝗮𝗹𝗮𝗶𝘀 𝗠𝗼𝗵𝗮𝗺𝗺𝗲𝗱 𝗩: 𝗗𝗲𝘀 𝗵𝗮𝘂𝘁𝘀 𝗰𝗮𝗱𝗿𝗲𝘀 𝗰𝗶𝘃𝗶𝗹𝘀 𝗲𝘁 𝗺𝗶𝗹𝗶𝘁𝗮𝗶𝗿𝗲𝘀 𝗽𝗿𝗲̂𝘁𝗲𝗻𝘁 𝘀𝗲𝗿𝗺𝗲𝗻𝘁

Présidée par le Premier Ministre, Chef du gouvernement, Monsieur Amadou Oury Bah, en presence du Ministre Secrétaire Général de la Présidence Général Amara Camara, du Ministre Directeur du Cabinet Présidentiel Djiba Diakité ainsi que des membres du Gouvernement, la prestation de serment de ce jeudi 23 mai 2024 concerne les cadres de l’Administration Publique promus récemment. Notamment des Secrétaires Généraux, des Directeurs Généraux et Adjoints, des Ambassadeurs, des Conseillers ainsi que des Officiers des Forces de Défense et de Sécurité.

Considérée comme un devoir administratif depuis l’avènement du CNRD, la prestation de serment est un passage obligatoire pour tous commis de l’Etat bénéficiaire d’un décret présidentiel.

L’objectif est d’obtenir l’attestation verbale des hauts fonctionnaires du pays à travailler conformément aux principes fondamentaux de l’État et de mesurer l’importance de leurs nouvelles responsabilités.

Après avoir signé l’acte d’engagement sur l’honneur et la déclaration d’absence de conflits d’intérêts, les nouveaux promus, par ordre de préséance, passent derrière le pupitre, main droite sur la Bible ou le Coran, main gauche levée, jurent devant Dieu et les hommes d’accomplir avec intégrité, honneur et transparence les missions qui leur sont assignées dans l’intérêt supérieur de la Nation.

Par cet exercice solennel de la prestation de serment, ces commis de l’Etat clament également leur adhésion aux valeurs qui régissent les fondements de la Nation et s’engagent à les protéger.

Apres avoir suivi avec intérêt la prestation de serment de ces hauts cadres de l’Administration Publique, le Premier Ministre a au nom du Président de la République, Chef de l’État, Chef Suprême des Armées le Général de Corps d’Armée Mamadi Doumbouya, rappelé la solennité de l’acte qui les engage désormais auprès de Dieu et du peuple de Guinée. Il les a exhortés de remplir correctement leurs missions conformément à la charte de la Transition.

C’est donc en ces femmes et hommes, filles et fils de notre pays, que le Président de la République a placé sa confiance pour l’accompagner dans sa détermination à construire une nouvelle Guinée, faite de prospérité et de développement durable.

DCI-PRG

WhatsApp Image 2024-05-22 at 22.23.23

𝗜̂𝗹𝗲 𝗱𝗲 𝗞𝗮𝘀𝘀𝗮: 𝗹𝗲 𝗠𝗶𝗻𝗶𝘀𝘁𝗿𝗲 𝗗𝗶𝗿𝗲𝗰𝘁𝗲𝘂𝗿 𝗱𝗲 𝗖𝗮𝗯𝗶𝗻𝗲𝘁, 𝗗𝗷𝗶𝗯𝗮 𝗗𝗶𝗮𝗸𝗶𝘁𝗲́ 𝗶𝗻𝗮𝘂𝗴𝘂𝗿𝗲 𝘂𝗻𝗲 𝗠𝗲́𝗱𝗶𝗮𝘁𝗵𝗲̀𝗾𝘂𝗲 𝗲𝘁 𝘂𝗻 𝗖𝗲𝗻𝘁𝗿𝗲 𝗱𝗲 𝗖𝗼𝘂𝘁𝘂𝗿𝗲.

Le manque d’infrastructures de base, telles que les écoles, les centres de formation pour les femmes et les cyber-centres a longtemps entravé le développement socio-économique de la commune de Kassa, poussant sa jeunesse et celle des îles environnantes à l’exode vers Conakry. Pour remédier à cette situation, le gouvernement, par l’intermédiaire de l’Agence Nationale du Service Universel des Télécommunications et du Numérique (ANSUTEN), a pris des mesures significatives pour doter l’île de Kassa de nouvelles infrastructures sociales de base. Il s’agit en l’occurrence d’une bibliothèque, d’un cyber centre et d’un centre de formation en couture qui ont été officiellement inauguré ce mercredi, 22 mai 2024.

C’est un moment historique que les populations de la commune urbaine de Kassa, massivement mobilisées, ont vécu ce jour grâce aux initiatives présidentielles. L’île a accueilli pour la cérémonie d’ouverture le ministre directeur de cabinet de la Présidence, Djiba Diakité qui a présidé l’inauguration, le ministre de l’enseignement pré-universitaire, Jean-Paul Cedy, la ministre des Postes et télécommunications, Rose Pola Pricemou, le directeur général de l’agence nationale du service universel des télécommunications (ANSUTEN), Sékou Oumar Barry.

Le ministre de l’enseignement pré-universitaire, Jean-Paul Cedy a salué le Général Mamadi Doumbouya pour la réalisation, dans le cadre des initiatives présidentielles, de ses infrastructures bénéfiques pour l’école guinéenne et la formation professionnelle. Il a également salué l’effort de suivi et de pilotage mené par le ministre directeur de cabinet de la Présidence, Djiba Diakité pour la matérialisation du projet. Le ministre de l’enseignement pré-universitaire a, en substance relevé que la présente initiative présidentielle concoure à l’inclusivité et à l’accès pour tous à une éducation de qualité. Il a exhorté les populations de Kassa à prendre soins des infrastructures mises à leur disposition et à les faire vivre à travers une utilisation adéquate. Il a ensuite invité les élèves de kassa qui pour la première fois feront l’examen sur place, au travail pour rehausser le niveau de réussite de la commune urbaine aux examens nationaux.

Par la voix de la ministre des Postes et télécommunications et de l’économie numérique, Rose Pola Pricemou, le ministre Directeur de cabinet de la Présidence a salué une étape cruciale dans le développement de l’île de kassa. Un an après le passage du chef l’État à Kassa dans le cadre des activités d’assainissement, les habitants de Kassa bénéficient d’infrastructures éducatives modernes et à la pointe de la technologie. L’objectif affiché du Chef de l’État, doter chaque localité de la Guinée d’infrastructures sociaux de base et faire du Numérique un vecteur de développement pour notre nation. Le ministre directeur de cabinet de la présidence, par la voix de la ministre des Postes et télécommunications, s’est félicité de cette avancée significative. C’est une preuve, selon lui, de l’engagement du président Général Mamadi Doumbouya pour un développement égalitaire en faveur de toutes les régions de notre pays. En permettant aux élèves de Kassa de passer leurs examens sur place, l’État leur offre une chance équitable de réussir sans les risques et les difficultés de la traversée maritime pour rallier Conakry.

L’aboutissement de ce projet qui découle de la volonté du Chef de l’État, sous le pilotage du ministre directeur de cabinet, Djiba Diakité, témoigne de l’engagement du Président de la République, le Général Mamadi Doumbouya, à promouvoir la recherche, la formation, et l’usage des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) dans la commune urbaine de Kassa, et dans toutes les localités du pays, contribuant ainsi à son développement socio-économique.

Le Directeur général de l’ANSUTEN Sékou Oumar Barry estime pour sa part que ce projet a été matérialisé grâce à la détermination du chef de l’Etat, le Général Mamadi Doumbouya et au volontarisme de son ministre directeur de cabinet, Djiba Diakité qui ont mis tout en œuvre pour permettre à l’ANSUTEN de doter Kassa d’infrastructures de télécommunications au service de l’éducation et de la formation. Ces nouvelles installations d’après le directeur général de l’ANSUTEN, visent à réduire la fracture numérique, économique et sociale en République de Guinée en offrant un accès universel aux services de télécommunications et aux technologies de l’information et de la communication (TIC).

Le centre multimédia, d’une superficie de 170 m², est un véritable bijou pour la communauté de Kassa. Il comprend : une bibliothèque pouvant accueillir 30 élèves et contenant 1500 exemplaires de documents pédagogiques conformes au programme de l’enseignement pré-universitaire en vigueur; un cyber-centre équipé de 25 postes de travail avec des ordinateurs all-in-one (tout en un); une imprimante ; un projecteur; soixante tables et chaises pour les apprenants; deux bureaux pour les gestionnaires; un système d’alimentation solaire; un réseau internet haut débit avec une capacité offerte à vie, permettant de former 50 personnes par semaine. Quant au centre de formation des femmes en couture, il été rénové et réaménagé pour offrir des conditions optimales de formation avec une capacité d’accueil de 300 femmes par an. Ce centre est équipé de cinq machines modernes pour la couture, trois machines pour la broderie et deux boutonnières modernes.

Le ministre directeur de cabinet, les ministres de l’enseignement pré-universitaire et des Postes et télécommunications, le directeur général de l’ANSUTEN ainsi que le maire de la commune urbaine de Kassa, ont ont assisté à la coupure du ruban et à la visite guidée des installations. Un exercice qui leur a permis d’apprécier positivement la qualité des travaux effectués et de partager leurs expériences.

L’inauguration de la médiathèque et du centre de formation en couture permettra aux habitants de Kassa d’accéder à des ressources éducatives et des opportunités de formation, réduisant ainsi les inégalités et ouvrant de nouvelles perspectives de développement pour cette commune. C’est également le début de la matérialisation d’une dynamique qui intègre le développement des îles de Loos, longtemps laissées pour en compte, dans le schéma directeur du développement national.

DCI-PRG

WhatsApp Image 2024-05-18 at 10.36.10

Projet d’aménagement du lac Gbassikölo à Conakry: Un pas de plus vers la valorisation touristique de la Guinée

Le lac Gbassikölo, autrefois délaissé, est en passe de devenir l’un des joyaux de la capitale guinéenne grâce à un projet projet présidentiel d’envergure lancé par le ministre Directeur de cabinet de la présidence, Djiba Diakité, sous l’égide du Président Général Mamadi Doumbouya.

Après avoir posé la première pierre en août 2023, le ministre Djiba Diakité s’est rendu sur le site ce dimanche, 12 mai 2024 pour évaluer l’état d’avancement des travaux. L’objectif de ce projet est double : optimiser l’espace urbain et améliorer la qualité de vie dans les villes, tout en offrant des opportunités d’emploi aux jeunes guinéens.

S’étendant sur plusieurs dizaines d’hectares, le lac récréatif de Gbassikölo comprendra une multitude d’installations. Un espace vert, une fontaine, des cases rondes répondant aux critères architecturales du terroir, un espace récréatif, une cafétéria, une piste cyclable, un parking, des zones de repos et de marche, entre autres. De plus, des infrastructures culturelles comme une salle de cinéma et un musée seront également intégrés, offrant ainsi un espace de divertissement complet pour les Guinéens et les touristes en visite dans notre pays.

Ce projet ambitieux qui s’inscrit dans la démarche du branding national, vise à promouvoir le potentiel touristique. En reliant le centre de loisirs Gbassikölo au parc citoyen de Conakry et à Camayenne-Plage, ce projet intégré d’espaces de loisirs contribuera à dynamiser le secteur touristique tout en créant des liens entre les différentes zones urbaines, conformément aux objectifs du Branding national. A rappeler que le Branding national de la Guinée, symbole de fierté et de dynamisme, a été lancé sous la présidence du Chef de l’État le Général de corps d’armée Mamadi Doumbouya le 30 novembre 2022. Ce projet ambitieux a été forgé dans l’esprit de l’unité et de la mise en valeur des potentialités ainsi que de la diversité culturelle et artistique de la Guinée. Il s’agit d’une initiative nationale visant à ouvrir la Guinée au monde.

Les objectifs du Branding national de la Guinée sont multiples et s’articulent autour de trois axes principaux à savoir:

1.⁠ ⁠L’Investissement
Attirer les investisseurs pour accélérer le développement économique irréversible de notre pays.
2.⁠ ⁠La Culture
Valoriser notre culture, les valeurs de nos ancêtres et la beauté de notre pays.
3.⁠ ⁠Tourisme
Et Faire la promotion de la destination Guinée à travers le Tourisme pour le plus grand bonheur de nos concitoyens.

En somme, le Branding national de la Guinée est une démarche stratégique visant à positionner le pays comme un acteur incontournable sur la scène internationale. En combinant donc, les efforts d’investissement, de promotion culturelle et de développement touristique, la Guinée s’engage résolument vers un avenir prospère et rayonnant.

C’est pourquoi, le ministre directeur de cabinet de la Présidence de la République Djiba Diakité a souligné l’importance de respecter les délais contractuels afin de garantir la réussite du centre recréatif gbassikolo qui est un projet présidentiel d’envergure. En effet, la mise en valeur du lac Gbassikölo représente une opportunité unique de transformer cette zone autrefois négligée en un lieu incontournable pour les loisirs et la détente à Conakry.

Ce chantier, par son ampleur et son ambition, incarne la volonté du Chef de l’État le Général de Corps d’Armée Mamadi Doumbouya et du gouvernement de mettre en valeur les richesses naturelles du pays et de développer son potentiel touristique pour le bien-être de tous.

WhatsApp Image 2024-05-13 at 23.34.04

Cases de Belle-vue : le Chef de l’État s’entretient avec son frère et ami SEM Paul Kagamé avant son départ

Le Président de la République, Chef de l’État, Chef suprême des Armées, le Général de Corps d’Armée Mamadi Doumbouya, s’est entretenu dans l’après-midi de ce lundi 13 mai 2024, avec son hôte de marque, son frère et ami, Son Excellence Monsieur Paul Kagamé. Après un accueil chaleureux réservé à la délégation présidentielle rwandaise, le Général Mamadi Doumbouya a accompagné SEM Paul Kagamé aux Cases des hôtes de Belle-vue.

Les deux Chefs d’État ont profité de l’occasion pour rencontrer Hadja André Touré, l’épouse de feu Ahmed Sékou Touré, premier Président de la Guinée indépendante, qui habite les lieux. Ces instants ont été empreints d’émotion. SEM Paul Kagamé était très heureux de serrer la main de l’épouse du révolutionnaire Ahmed Sékou Touré, qui a fait preuve de leadership engagé pour conduire la Guinée à l’indépendance.

Dans le cadre apaisant des Cases des hôtes bercées par la brise marine de l’Océan Atlantique, les deux leaders se sont brièvement entretenus dans une atmosphère décontractée avant que le Général Mamadi Doumbouya ne prenne la direction du Palais Mohammed V.

Les deux Chefs d’État se sont rencontrés une seconde fois aux Cases de Belle-vue pour un échange cordial et amical à huis clos avant que le Président Paul Kagamé et l’importante délégation qui l’accompagne ne quittent Conakry.

Ces deux hommes d’État, qui se vouent une admiration et un respect mutuel, s’inscrivent dans une vision panafricaniste et d’autodétermination de l’Afrique. Ils soutiennent ainsi un changement de paradigmes dans les relations internationales et le renforcement de la coopération Sud-Sud, avec une Afrique dont la voix compte. Cette seconde visite, dont la vocation s’inscrit dans le raffermissement des liens d’amitié entre la Guinée et le Rwanda, va permettre de renforcer l’axe de coopération Kigali-Conakry.

DCI-PRG

WhatsApp Image 2024-05-13 at 23.33.51

Aéroport International Ahmed Sékou Touré : Le Général Mamadi Doumbouya accueille son frère et ami SEM Paul Kagamé

Dans le cadre du renforcement des liens d’amitié et de coopération entre la Guinée et la République rwandaise, Son Excellence Monsieur Paul Kagamé, Président du Rwanda, entame à partir de ce lundi 13 mai 2024 une visite à Conakry.

À 11h30, l’avion présidentiel ayant à son bord le Chef de l’État rwandais a atterri à l’Aéroport international Ahmed Sékou Touré de Conakry. Le Président de la République, le Général de Corps d’Armée Mamadi Doumbouya, a chaleureusement accueilli SEM Paul Kagamé, en présence des membres du CNRD, du Président du CNT, du Premier ministre, du ministre Secrétaire Général de la Présidence, du ministre Directeur du Cabinet Présidentiel, des membres du Gouvernement et des institutions républicaines, des représentants du corps diplomatique et des institutions internationales ainsi que de Madame la Gouverneure de la ville de Conakry.

Les liens d’amitié entre la République de Guinée et la République sœur du Rwanda se renforcent davantage, témoignant d’une franche collaboration entre les Présidents Mamadi Doumbouya et Paul Kagamé depuis l’avènement du CNRD le 05 septembre 2021. Cette nouvelle visite du Président rwandais, un an après la première, illustre l’excellence des relations de fraternité et d’amitié entre les deux Chefs d’État ainsi que le rapprochement entre Conakry et Kigali.

Les deux Chefs d’État profiteront de cette nouvelle visite pour redynamiser et consolider la coopération bilatérale dans divers secteurs, ainsi que pour renforcer les bases d’une amitié bénéfique aux peuples guinéens et rwandais.

DCI-PRG

441880525_7464397000309815_7829952635569898492_n

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 09 MAI 2024

La Session Ordinaire du Conseil des Ministres s’est tenue ce jeudi, 09 mai 2024, de 16H à 18H, sous la haute autorité de son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, Chef suprême des Armées, le Général de Corps d’Armée Mamadi DOUMBOUYA.

Les points suivants étaient inscrits à l’ordre du jour :

I. MESSAGE DE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, CHEF DE L’ETAT ;

II. COMPTE RENDU DE LA SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL INTERMINISTERIEL DU MARDI 07 MAI 2024 ;

III. RECOMMANDATIONS DUDIT CONSEIL ;

IV. DECISIONS DU CONSEIL DES MINISTRES ;

V. DIVERS.

Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, le Général de Corps d’Armée Mamadi DOUMBOUYA a commencé son message en adressant des félicitations au Secrétariat Général des Affaires religieuses pour les mesures d’anticipation prises pour l’organisation du pèlerinage (hadj) 2024 des fidèles musulmans au lieu saint de la Mecque tout en invitant toutes les parties prenantes à cette organisation de poursuivre la même dynamique, afin d’assurer le plein succès à tous les niveaux de cette édition 2024.
Le Chef de l’Etat a, par la même occasion, souhaité un bon pèlerinage à l’ensemble des fidèles musulmans en partance pour la Mecque ainsi qu’aux fidèles chrétiens, qui effectuent en ce moment le pèlerinage annuel à Boffa.
Ensuite, Son Excellence le Président de la République, Chef de l’Etat, le Général de corps d’armée, Mamadi DOUMBOUYA a porté son message sur trois (3) points :
1- Le suivi de la gestion de l’incendie du dépôt d’hydrocarbures de Kaloum ;
2- La recrudescences des incendies ;
3- La prévention des inondations :

 Relativement au premier point de son message portant sur le suivi de la gestion de l’incendie du dépôt d’hydrocarbures de Kaloum, le Chef de l’Etat a invité le Comité de gestion de la crise mis en place de prendre toutes les dispositions pour apporter des réponses conernant :
– Les éléments factuels concernant l’origine ou la cause de l’incendie ;
– L’évaluation environnementale des conséquences à court, moyen et long termes ;
– Les incidences tangibles sur les indicateurs macro-économiques ainsi que les mesures d’atténuation et le plan de relance de l’économie nationale ;
– Les mesures concrètes prises pour le relogement des populations sinistrées ainsi que les mesures de sécurisation et de reconstruction de la zone concernée ;
– Le plan d’indemnisation des sinistrés prévu ou mise en œuvre par les compagnies d’assurance, plus précisément pour la Société Guinéenne de Pétroles (SGP).
 S’agissant du deuxième point de son message portant sur la recrudescence des incendies, le Chef de l’Etat, tout en témoignant de toute sa compassion pour les victimes des ces incendies, a demandé aux services compétents de poursuivre les enquêtes afin de situer les causes et les responsabilités.
Il a ensuite insisté sur les efforts de pédagogie et de sensibilisation de la population sur la rationalisation de la consommation de l’énergie et sur l’utilisation des équipements électriques.
Ensuite, le Chef de l’Etat, a insisté sur la formation et la dotation en équipements des services de secours, qui doivent être une priorité pour anticiper et faire face aux défis de la protection civile.
Par ailleurs, le Président de la République a demandé aux Ministres de l’Economie et des Finances, du Budget, du Travail et de la Fonction Publique, et des Postes, des Télécommunications et de l’Economie Numérique d’accélérer le processus de modernisation de l’Administration publique, à travers des projets de digitalisation de l’Etat, notamment la dématérialisation des services publics et la gestion des archives de l’Etat.
 Concernant le troisième et dernier point de son message portant sur la prévention d’éventuelles inondations liées à la saison des pluies qui s’annonce, le Chef de l’Etat a demandé au Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, à travers notamment les délégations spéciales ; au Ministre des Infrastructures et des Travaux publics ; au Ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat et de l’Aménagement du Territoire, chargé de la Récupération des Domaines spoliés de l’Etat ; au Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, de :

– Prendre des dispositions préventives des risques d’inondation et des conséquences qui pourraient en résulter, entre autres : dégradations matérielles et envahissement des artères publiques par les déchets, surtout plastics ;
– Procéder au curage des caniveaux ;
– Et de sensibiliser les populations sur la gestion des déchets et sur les risques de maladies saisonnières qui y sont liées ;
Pour finir, le Président de la République, Chef de l’Etat, a, afin de réduire le taux de mortalité sur les routes, demandé au Ministre des Transports et aux services compétents de renforcer les mesures de protection et de sensibilisation des usagers de la route (cyclistes, motards, automobilistes), surtout en cette saison des pluies.
COMPTE RENDU DE LA SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL INTERMINISTERIE DU MARDI 07 MAI 2024
Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement Amadou Oury BAH a principalement axé son message sur les points ci-après :
1. Mission de Nairobi ;
2. Point de situation sur les incendies ;
3. Relations avec les médias ;
4. Célébration de la fête du 1er mai ;
5. Rationalisation des Etablissement Publics à caractère Administratif (EPA) ;
6. Gestion des ordures ;
7. Signature de l’accord relatif à l’initiative vaccinale ;
8. Recommandations relatives à la méthode de travail ;
Pour la mission de Nairobi, le Premier Ministre a rendu compte de la mission qu’il a effectuée à Nairobi sur instruction du Président de la République, à l’occasion du 21ème sommet pour la reconstitution des fonds de l’Association Internationale pour le Développement (IDA 21), tenu le 29 avril 2024.
Les questions climatiques et de l’immigration ont été l’objet intervention lors ce sommet avec des possibilités de partenariat fructueux sur le plan bilatéral.
Sur le point de situation des incendies, Monsieur le Premier Ministre fait le point sur la recrudescence des incendies dans notre pays notamment dans le grand Conakry. Avec les cas les plus récents qui sont ceux du marché de Madina et du Ministère en charge de la Culture.
Le Chef du Gouvernement a informé que les services spécialisés sont à pied d’œuvre pour identifier l’origine des incendies en vue de permettre au Gouvernement de prendre des dispositions idoines pour sécuriser les populations et leurs biens.

Il a recommandé la mise en place des mesures préventives relatives au contrôle de qualité des importations des matériels et des équipements électriques, de la taxation des équipements de seconde main, ainsi que du contrôle et des assurances sur les bâtiments.
Monsieur le Premier Ministre a informé que les dispositions sont également en cours afin de doter les services de la protection civile en matériels et équipements nécessaires pour effectuer normalement leurs missions.
S’agissant des relations avec les médias, le Chef du Gouvernement a informé le Conseil de la rencontre qu’il a eue avec les patrons des médias et les représentants des associations de presse le jeudi 2 mai 2024.
Il leur a fait part des dispositions envisagées par le Gouvernement sous le leadership du Chef de l’Etat relatives à la reprise normale des activités des médias.
Monsieur le Premier Ministre a invité les responsables des médias à tout mettre en œuvre pour assurer pleinement leur mission d’information de la population de façon professionnelle
Concernant la célébration de la fête du 1er mai 2024, il a constaté qu’elle a été célébrée par deux mouvements syndicaux, l’un à Coléah et l’autre à Matam. Face à cette situation, le Gouvernement s’est fait représenter par le Ministre du Travail et de la Fonction Publique.
Dans le cadre de l’unification du mouvement syndical, Monsieur le Premier Ministre a reçu les deux parties à la Primature pour les inviter à fédérer leurs efforts sur les questions d’intérêt national bien que la pluralité syndicale soit consacrée.
Pour la gestion des Etablissements Publics à caractère Administratif (EPA), le Chef du Gouvernement a informé que le rapport de la commission relatif à la rationalisation des EPA est disponible et les conclusions seront transmises à Son Excellence Monsieur le Président de la République pour instructions. Déjà, la loi des finances rectificatives 2024 prendra en compte la rationalisation proposée.
Concernant la gestion des ordures, Monsieur le Premier Ministre a confirmé avoir reçu les acteurs concernés par la gestion de la salubrité à Conakry et dans les autres grandes villes du pays. Les instructions ont été données aux services concernés (ANASP, Habitat et Travaux Publics, …) de prendre toutes les dispositions nécessaires pour assurer le curage des caniveaux et le ramassage des ordures en bordure de routes, ainsi que le traitement diligent des bassins de récupération des eaux.

Aussi, il également informé qu’une session du Comité Interministériel pour le Suivi de la Professionnalisation de la Gestion des Déchets Solide (CIDS) se tiendra mercredi 8 mai 2024 à 11h 00 à la Primature.
S’agissant de la signature de l’accord relatif à l’initiative vaccinale, le Chef du Gouvernement a informé le conseil avoir invité le Ministre en charge de la Santé de prendre toutes les dispositions pour procéder à la signature dudit Accord dans les meilleurs délais.
II. AU TITRE DES COMMUNICATIONS:
Le Conseil a successivement suivi les communications suivantes :
Madame la Ministre du Commerce, de l’Industrie et des Petites et moyennes Entreprises a communiqué sur :
1. L’éligibilité de la Guinée au programme Millenium Challenge Corporation (MCC) ;
2. La participation de la République de Guinée à l’exposition universelle 2025 à l’OSAKA, KANSAÏ, JAPON.
Le Ministre du Travail et de la Fonction Publique a communiqué sur le programme d’organisation du concours de recrutement des nouveaux fonctionnaires à la Fonction Publique.
III. AU TITRE DES DECISIONS
I. Ministère du Commerce, de l’Industrie et des Petites et moyennes Entreprises :
1. Communication relative à l’éligibilité de la Guinée au programme Millenium
Challenge Corporation (MCC) :
Le Conseil a instruit de :
• Faire une Communication conjointe avec le Ministère du Plan et de la Coopération Internationale au regard de la dimension multisectorielle dudit programme ;
• Revoir l’encrage institutionnel pour une prise en compte multisectorielle.
2. Communication relative à la participation de la République de Guinée à l’exposition universelle 2025 à l’OSAKA, KANSAÏ, JAPON.

Le conseil a instruit de :
• Faire part du niveau d’évolution des préparatifs de la participation guinéenne ;
• Annoncer les résultats attendus ;
• Analyser la gestion des risques liés à la participation des entreprises guinéennes ;
• Faire davantage une étude comparative liée à nos produits notamment le fonio ;
• Gérer la qualité des intervenants (missionnaires) ;
• Intégrer un narratif commun, constructif avec la DCI, (facture une vidéo promotionnelle).
II. Ministère du Travail et de la Fonction Publique :
Communication relative au programme d’organisation du concours de recrutement des nouveaux fonctionnaires à la Fonction Publique avec l’aide des tablettes préconçues et des questions à choix multiples (QCM), qui se déroulera de façon simultanée sur l’ensemble du territoire national et qui fera l’objet d’un communiqué spécial du Ministre en charge de la Fonction Publique ;
Le conseil a instruit de :
• Sécuriser les applications et les tablettes qui seront utilisées ;
• Faire une campagne de sensibilisation à l’attention des futurs candidats pour l’utilisation de tablettes et des QCM ;
• Instaurer à l’issue du concours des périodes d’essai probatoire avant titularisation ;
• Inviter les ministères à enrichir les questionnaires et de fournir les fiches de postes conformément à leurs besoins ;
• Inviter les départements à fournir des fiches de postes et des questions pour alimenter un QCM évolutif ;
• Prioriser les affections à l’intérieur du pays avec des mesures incitatives ;
• Prendre en compte les besoins exprimés des Régions pour combler le déficit de personnel

V. AU TITRE DES DIVERS, les membres du Conseils des Ministres ont échangé sur les points suivants :
1- La mort des jeunes Guinéens en mer :
Après avoir observé une minute de silence à la mémoire des jeunes compatriotes morts aux larges des côtes de l’Atlantique, le gouvernement a témoigné de toute sa compassion à l’endroit de la jeunesse guinéenne et présenté ses sincères condoléances aux familles éplorées. L’occasion a été saisie pour saluer la bonne collaboration entre notre pays la Guinée et le pays frère du Sénégal pour la qualité de la coopération technique qui a permis de prendre en charge les corps et les rescapés, contribuant ainsi à réduire le nombre de victimes.
Également, le conseil a félicité la délégation spéciale et les autorités religieuses de la commune de Matam pour leur implication aux côtés des Ministères en charge de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, de de la Pêche et de l’Economie Maritime, de la Sécurité et de la Protection Civile et du Secrétariat Général des Affaires Religieuses pour la prise en charge des victimes sur le sol guinéen.
2. L’intronisation du Khalifa du Fouta :
Communication a également été faite sur l’intronisation du Khalifa au Foutah. Le Conseil s’est réjoui d’avance de cette intronisation, qui aura lieu le 19 mai 2024 à Labé. A cet effet, le Conseil a recommandé la participation du Gouvernement à cet important événement qui s’inscrit dans la valorisation de notre culture.
Conakry, le 9 mai 2024
LE CONSEIL DES MINISTRES