e4e547f5-93c7-4ef0-a267-763e6f2b82db

Remise de moissonneuses-batteuses au ministère chargé de l’agriculture: un pas de géant vers la sécurité alimentaire

L’événement de ce vendredi, 28 juin 2024 souligne l’attachement indéfectible et l’engagement ferme du Chef de l’État envers le monde rural, qu’il souhaite revitaliser en inversant la tendance du secteur agricole, qui perd chaque année environ 30 % de ses récoltes par manque de moissonneuses-batteuses.
Cette date restera donc gravée dans l’histoire guinéenne comme un jour mémorable. En effet, la société Winning Consortium Simandou (WCS), l’un des partenaires industriels du mégaprojet des mines de fer de Simandou, a remis 150 moissonneuses-batteuses au Ministère de l’Agriculture et de l’Élevage, au nom de la coentreprise « La Compagnie du TransGuinéen – CTG ». Ce geste s’inscrit dans le cadre du respect des engagements pris par les partenaires miniers impliqués dans le mégaprojet Simandou. Des engagements allant dans le sens de la mise en œuvre de la vision de développement socio-économique durable du Chef de l’État S.E le Général Mamadi DOUMBOUYA et la promotion de la sécurité alimentaire dans le but de converger progressivement vers l’autosuffisance alimentaire.

Cet événement rappelle la réception par le Général Mamadi Doumbouya, le 7 avril 2023 au Palais du Peuple, d’un lot de 1 000 machines agricoles, dont 65 tracteurs et 35 motoculteurs, destinées aux paysans et groupements pour revitaliser l’agriculture guinéenne.
L’engagement du Président agriculteur Mamadi Doumbouya, qui possède lui-même un champ de 59 hectares, a été le catalyseur pour que Winning Consortium Simandou fournisse ces 150 moissonneuses-batteuses au ministère de l’Agriculture et de l’Élevage.

Cette cérémonie, présidée par le Ministre Secrétaire Général de la Présidence Général Amara Camara en présence du Ministre Directeur de Cabinet de la Présidence Djiba Diakité et du Ministre de l’Agriculutre et de l’Élevage Félix Lamah, est un véritable pas de géant vers la sécurité alimentaire et marque ainsi un tournant significatif dans le cadre du projet Simandou.

Cette mise à disposition de moissonneuses-batteuses s’inscrit dans le cadre de l’initiative présidentielle de la Refondation Verte, soutenue par le Général Mamadi Doumbouya, visant à renforcer l’autosuffisance alimentaire en Guinée.

L’agriculture, pilier de l’économie rurale guinéenne, bénéficiera grandement de cet équipement moderne. Ces machines permettront d’accroître la productivité agricole et de réduire les pertes de récolte, assurant ainsi un approvisionnement plus stable en denrées alimentaires de base comme le riz, s’est félicitée la vice-présidente de la Chambre Nationale d’Agriculture, Madame Madina DANSOKO.

Depuis 2021, la mécanisation agricole s’intensifie, passant de 65 à plus de 300 moissonneuses-batteuses en deux ans, témoignant des progrès réalisés malgré les défis persistants.

Le Ministre de l’Agriculture et de l’Élevage Felix LAMAH a salué cette initiative présidentielle comme une étape cruciale pour le secteur agricole guinéen. Il s’est engagé à une gestion efficace de ces équipements afin de maximiser leur impact positif sur la production agricole tout au long du corridor du projet Simandou.

Il faut rappeler que ces engins arrivent au moment où l’État guinéen à travers le Ministère de tutelle s’apprête à tenir les États généraux de l’Agriculture et de l’éÉevage. Un événement majeur qui permettra aux deux secteurs de rebondir sur des bases solides, dynamiques et profitables aux professionnels, aux intervenants dans le domaine, ainsi qu’aux populations.

Cette remise de moissonneuses-batteuses par Winning Consortium Simandou (WCS) marque un engagement fort envers le développement durable et la sécurité alimentaire en Guinée. C’est un exemple concret de la manière dont le projet Simandou dépasse le cadre minier pour soutenir activement les communautés locales et renforcer l’économie agricole du pays.

DCI-PRG

WhatsApp Image 2024-06-22 at 14.38.26

Baccalauréat unique Session 2024 : le Ministre Secrétaire Général de la Présidence préside le lancement à l’école Hadja Mafory BANGOURA à la SIG dans la Commune de Matam.

Ce samedi 22 juin 2024 marque le début officiel des épreuves du baccalauréat sur toute l’étendue du territoire national. Le lancement solennel a été présidé dans divers centres par des personnalités éminentes du pays. A Conakry, c’est le Ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République, le Général Amara CAMARA qui a donné le coup d’envoi précisément au collège Hadja Mafory Bangoura, situé à la SIG Madina dans la commune de Matam. Lors de cette cérémonie, le Général Amara CAMARA a adressé un message d’encouragement aux candidats, les invitant à aborder les épreuves avec sérénité. Il a également exhorté les surveillants à faire preuve de la plus grande vigilance.

Il a souligné aussi l’importance de promouvoir la culture de l’excellence dans le secteur de l’enseignement, conformément aux directives du Chef de l’État, le Général de Corps d’Armée Mamadi Doumbouya. Cette initiative vise à renforcer la qualité de l’éducation en Guinée et à encourager les élèves à exceller dans leurs études.

Le centre d’examen du collège Hadja Mafory Bangoura compte un total de 164 candidats, dont 42 filles, tous inscrits dans le programme franco-arabe avec des options en sciences sociales et expérimentales.

Lors de ce lancement des épreuves, les acteurs de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation ont réaffirmé leur engagement à éradiquer les mauvaises pratiques qui affectent le système éducatif guinéen. Ils ont exprimé leur ferme détermination à assurer un environnement d’examen équitable et intègre pour tous les candidats.

Ce début des épreuves du baccalauréat unique session 2024 est une étape cruciale pour les jeunes guinéens, marquant le début de leur parcours vers l’enseignement supérieur et leur avenir professionnel. Le soutien des autorités et leur engagement pour une éducation de qualité sont des éléments essentiels pour le développement de la nation.

DCI-PRG

e626928c-09fc-4a31-8352-bdc35080534d

𝗟𝗲 𝗣𝗿𝗲́𝘀𝗶𝗱𝗲𝗻𝘁 𝗠𝗮𝗺𝗮𝗱𝗶 𝗗𝗼𝘂𝗺𝗯𝗼𝘂𝘆𝗮 𝗲𝗻 𝘃𝗶𝘀𝗶𝘁𝗲 𝗱𝗲 𝗰𝗵𝗮𝗻𝘁𝗶𝗲𝗿 𝗮̀ 𝗞𝗮𝗻𝗸𝗮𝗻 : 𝗨𝗻𝗲 𝘃𝗶𝗹𝗹𝗲 𝗲𝗻 𝗽𝗹𝗲𝗶𝗻𝗲 𝘁𝗿𝗮𝗻𝘀𝗳𝗼𝗿𝗺𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻

Poursuivant son séjour à Kankan, le Président de la République, le Général de Corps d’Armée Mamadi Doumbouya, a effectué ce mercredi, 19 juin 2024 une série de visites sur divers chantiers de construction et de reconstruction d’infrastructures dans la commune urbaine. L’objectif principal de ces visites était de s’assurer de l’avancement des travaux entrepris pour moderniser et développer la ville.

Lors de la première étape de sa tournée, le Chef de l’État s’est rendu dans les locaux d’une clinique ultramoderne en phase de finalisation, située dans le quartier Mobile, en haute banlieue de Kankan. Ce projet ambitieux, qui approche de son achèvement, promet de fournir des services médicaux de pointe à la population locale, répondant ainsi aux besoins cruciaux en matière de santé.

Après cette étape, le Chef de l’État, le Général Mamadi Doumbouya s’est dirigé vers le site du futur siège du Centre de Diagnostic Avancé et de Cardiologie Interventionnelle. Ce centre, financé par la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS), est un projet présidentiel qui vise à résoudre les problèmes de prise en charge médico-sanitaire dans les unités hospitalières du pays. Une fois opérationnel, ce centre apportera une touche significative à l’infrastructure médicale de la région, offrant des diagnostics avancés et des soins spécialisés en cardiologie.

Le tour d’inspection s’est poursuivi à l’école primaire DRAMÉ Oumar, où le Président de la République a marqué les premiers pas de son parcours scolaire. Cet établissement d’enseignement public a été entièrement reconstruit et modernisé sous l’impulsion du Chef de l’État. Les nouveaux bâtiments, achevés et équipés grâce à son engagement personnel, apportent un investissement significatif dans l’éducation de la jeunesse de Kankan.

La ville de Kankan, à l’instar d’autres villes de Guinée, bénéficie de nombreux projets d’infrastructures sociales de base.

La réalisation et l’amélioration des infrastructures sociales de base à Kankan telles que les écoles, les hôpitaux et les centres communautaires, améliorent la qualité de vie des habitants de Kankan et cadre parfaitement avec les trois objectifs principaux de la transition :
1- Social
2- Politique
3- Économique.

Elles permettent un meilleur accès à l’éducation, aux soins de santé et à d’autres services essentiels, contribuant ainsi à réduire les inégalités et à renforcer le tissu social de la communauté.
Ces infrastructures sociales de base stimulent l’économie locale en créant des emplois pendant et après leur construction. Elles attirent également des investissements et encouragent l’entrepreneuriat, car une population en meilleure santé et mieux éduquée est plus productive et capable de contribuer à la croissance économique. De plus, de meilleures infrastructures peuvent attirer des entreprises et des industries, augmentant ainsi les opportunités économiques.

La mise en place de telles infrastructures démontre l’engagement du gouvernement sous les auspices du Chef de l’État le Général Mamadi DOUMBOUYA envers le bien-être de la population, renforçant ainsi la légitimité et la confiance dans les institutions publiques.
Ainsi, les projets d’infrastructures sociales à Kankan ne se contentent pas de répondre à des besoins immédiats, mais s’inscrivent dans une stratégie globale visant à promouvoir le développement durable et équilibré de la région.

Ces chantiers, en cours et en voie d’achèvement, suscitent la satisfaction des autorités et des habitants de la région. Grâce à ces initiatives, la ville enregistre des avancées significatives et se développe progressivement, témoignant des efforts soutenus de l’État guinéen sous la clairvoyance du Président Général Mamadi Doumbouya.

Les actes posés ces dernières années par le gouvernement guinéen dans cette région démontrent un engagement fort envers le développement local et national. Kankan Nabaya se transforme et se modernise, bénéficiant des investissements et des projets infrastructurels qui améliorent la qualité de vie des résidents et assurent un développement durable pour l’avenir.

DCI-PRG

WhatsApp Image 2024-06-19 at 00.47.15

𝐉𝐎𝐔𝐑 𝟐 – 𝐌𝐀𝐌𝐀𝐘𝐀 : 𝗟𝗲 𝗰𝗼𝘂𝗽𝗹𝗲 𝗽𝗿𝗲́𝘀𝗶𝗱𝗲𝗻𝘁𝗶𝗲𝗹 𝗺𝗮𝗿𝗾𝘂𝗲 𝘀𝗮 𝗽𝗿𝗲́𝘀𝗲𝗻𝗰𝗲 𝗻𝗼𝘁𝗮𝗯𝗹𝗲 𝗮̀ 𝗹’𝗲́𝘃𝗲́𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗲𝗻 𝗰𝗼𝗺𝗽𝗮𝗴𝗻𝗶𝗲 𝗱𝗲 𝗹’𝗶𝗻𝘃𝗶𝘁𝗲́ 𝗽𝗿𝗲𝘀𝘁𝗶𝗴𝗲 𝗘𝗹𝗵𝗮𝗱𝗷 𝗔𝗹𝘀𝗲𝗻𝘆 𝗕𝗔𝗥𝗥𝗬

Pour la deuxième journée de la Mamaya, le Général de Corps d’Armée Mamadi DOUMBOUYA a honoré de sa présence en tant que Président de la République de Guinée.

La deuxième journée de cette célébration culturelle majeure, qui s’est tenue ce mardi 18 juin 2024, a vu le Président de la République, S.E le Général de Corps d’Armée et la Première Dame de Guinée faire sensation lors de leur arrivée au stade M’balou Mady Diakité de Kankan.
Cette deuxième journée a été marquée par un succès retentissant, grâce à une mobilisation totale et un engouement palpable parmi les participants. Sous un ciel clément et ensoleillé, le stade s’est transformé en une scène de fête où l’euphorie et la joie se sont partagées entre les amoureux de la Mamaya.

Une tenue symbolique pour une occasion spéciale : Pour cette seconde journée de festivités, le LEPI textile de la Moyenne Guinée a été choisi comme tenue officielle. Vêtus majestueusement de ces textiles traditionnels, le Chef de l’État S.E Mamadi Doumbouya et son épouse ont capté l’attention de tous les participants. Les spectateurs, composés des fils et filles de Kankan, ainsi que de Guinéens venus de toutes les régions et de l’étranger, ont dansé les pas mythiques de la Mamaya, fièrement vêtus de tenues méticuleusement tissées à la main par des artisans guinéens.

L’événement a également été rehaussé par la présence d’Elhadj Alseny Barry, président de la coordination des Foulbhès et Haali Pular, accompagné d’une importante délégation. De nombreux membres du gouvernement, des cadres de l’administration publique et privée ainsi que des ressortissants de Kankan et d’ailleurs ont également pris part à cette célébration, conférant une dimension particulière à la journée.

Lors de cette journée, le président de la coordination des Foulbhès et Haali Pular, El Hadj Alseny BARRY, a pris la parole pour exprimer sa gratitude.
Dans son allocution, il a salué la considération et l’accueil réservé à sa délégation, affirmant avoir découvert la véritable dimension de la Mamaya qui est l’expression d’une culture profonde, appartenant à toute la Guinée. Il a prié pour la pérennisation de cette action d’intégrité culturelle authentique.

La journée a aussi été marquée par des prestations artistiques de grande qualité, illustrant la richesse et la diversité de la culture guinéenne.
Les artistes Takana Zion et Yama Sega ont apporté leur contribution au rayonnement de la Mamaya, tandis que l’orchestre Djérè Foutah a ajouté une touche folklorique avec des instruments, rythmes et danses traditionnels de la région foutanienne.

Ce qui n’était auparavant qu’une simple rencontre entre ressortissants d’une même communauté est devenu un symbole de l’identité culturelle de toute une Nation.
Cette deuxième journée de la Mamaya de Kankan s’inscrit ainsi comme un moment fort de la 84ème édition de cette célébration, renforçant son rôle dans la promotion du patrimoine artistique et culturel guinéen.

Cet événement culturel de la région de la savane s’inscrit dans le processus de valorisation du pays à travers trois objectifs clés du Branding National de Guinée :
1- L’Investissement
Attirer les investisseurs pour accélérer le développement économique irréversible de notre pays.

2- La Culture
Valoriser notre culture, les valeurs de nos ancêtres et la beauté de notre pays.
3- Le Tourisme
Faire la promotion de la destination Guinée à travers le Tourisme pour le plus grand bonheur de nos concitoyens.

La grande Mamaya de Kankan continue ainsi de renforcer le sentiment d’unité et de fierté nationale, tout en célébrant la richesse de notre patrimoine culturel et elle prendra fin ce mercredi 19 juin 2024.

DCI-PRG

WhatsApp Image 2024-06-18 at 01.08.56

𝗠𝗮𝗺𝗮𝘆𝗮 𝗞𝗮𝗻𝗸𝗮𝗻 𝟮𝟬𝟮𝟰 : 𝗨𝗻𝗲 𝗖𝗲́𝗹𝗲́𝗯𝗿𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗡𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻𝗮𝗹𝗲 𝗠𝗮𝗿𝗾𝘂𝗲́𝗲 𝗽𝗮𝗿 𝗹𝗮 𝗣𝗿𝗲́𝘀𝗲𝗻𝗰𝗲 𝗱𝘂 𝗰𝗼𝘂𝗽𝗹𝗲 𝗣𝗿𝗲́𝘀𝗶𝗱𝗲𝗻𝘁𝗶𝗲𝗹

Comme chaque année, la grande Mamaya de Kankan a attiré une foule nombreuse, réunissant non seulement les natifs de cette région mais aussi des Guinéens venus des quatre coins du pays, sous le thème “Culture et Promotion de la Paix”. Ce rassemblement annuel, qui transcende les origines et les affiliations est devenu un symbole culturel fort pour l’ensemble du Pays.

L’événement, devenu un symbole de l’unité et de la diversité culturelle guinéenne, a cette année encore brillé par sa grandeur et son importance, avec des milliers de participants venus célébrer l’harmonie et la joie, vêtus des célèbres tenues en bazin baha.

La Mamaya ne se limite pas à une simple célébration culturelle ; elle représente un véritable catalyseur social, favorisant la résolution des problèmes communautaires et renforçant la cohésion nationale.
Ce rendez-vous culturel est célébré le lendemain de chaque fête de Tabaski, et cette 84ème édition n’a pas dérogé à la règle. La cérémonie s’est tenue au mythique stade M’ballou Mady Diakité de Kankan, où le Président de la République, accompagné de son épouse, a fait une entrée remarquée, tous deux parés dans les couleurs officielles de la journée : le bleu azur.

En dépit de ses responsabilités au sommet de l’État, le Président de la République, le Général Mamadi Doumbouya, a tenu à être présent à cette cérémonie. Connu pour son attachement aux traditions locales, le Président de le République le Général de Corps d’Armée Mamadi Doumbouya, qui assistait déjà à la Mamaya avant son accession à la magistrature suprême, a montré que cet événement dépasse la simple danse pour devenir un véritable patrimoine culturel de la Guinée. Sous l’œil bienveillant du Chef de l’État, le Général Mamadi DOUMBOUYA, premier défenseur et promotteur du développement culturel en Guinée, cette édition promet de consolider les liens intercommunautaires et de promouvoir les valeurs culturelles guinéennes.

Cette année, la Mamaya a mis à l’honneur la région de la Moyenne Guinée. Le président de la coordination des Foulbhés et Haali Pular, Elhadj Alseny Barry, a été désigné invité de prestige et parrain des festivités. Sa présence, accompagnée d’une délégation imposante, a souligné l’importance de l’inclusion et de la diversité dans cette célébration ainsi que le rôle croissant de la Mamaya dans le brassage culturel à l’échelle nationale.

La cérémonie a été officiellement lancée par le ministre de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat MoussaMoïseSYLLA, au nom du chef de l’État le Général Mamadi DOUMBOUYA. Pendant trois jours( les 17, 18 et 19), Kankan, la capitale de la savane guinéenne, vibrera au rythme des riches symphonies culturelles du pays, dans une ambiance de paix et d’harmonie.

Outre le président et son épouse, l’événement a enregistré la présence de nombreux membres du gouvernement, des cadres de l’administration publique et privée, ainsi que des ressortissants de Kankan et des autres régions de la Guinée et de l’Afrique. La Mamaya, plus qu’une simple occasion de danse, est devenue une identité culturelle et une marque déposée, faisant de Kankan le point de convergence des gardiens de la riche tradition Mandingue.

La Mamaya de Kankan continue de transcender le temps, se réinventant chaque année tout en conservant son essence, celle d’une fête qui célèbre l’unité, la diversité et le riche héritage culturel de la Guinée.
En conclusion, rappelons- le, la Mamaya 2024 s’affirme non seulement comme une fête populaire mais aussi comme un symbole de la diversité culturelle guinéenne, unifiant les Guinéens dans la célébration de leur patrimoine commun.

DCI-PRG

WhatsApp Image 2024-06-18 at 00.24.01

Décès du Khalife général de Koula Maoundé: Au nom du Chef de l’État, une délégation conduite par le Premier ministre et le Ministre Secrétaire Général de la Présidence présente les condoléances

Une importante délégation dirigée par le Premier Ministre Amadou Oury Bah s’est rendue ce lundi 17 juin 2024, au quartier Gbessia, dans la commune éponyme, pour exprimer les condoléances du Chef de l’État et du gouvernement suite au décès d’Elhadj Mahmoud Diallo, Khalife général de Koula Maoundé. Elhadj Mahmoud Diallo, dernier fils de Cheick Abdou Rahim Diallo, Grand Waliou de Koula Maoundé est décédé ce lundi à l’hôpital sino-guinéen des suites de maladie.

La délégation comprenait plusieurs hauts responsables de l’État, parmi lesquels le Ministre Secrétaire Général de la Présidence, le Général de Brigade Amara Camara, le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, Bachir Diallo, la Ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Économie Numérique, Rose Pola Pricémou, ainsi que la Ministre du Commerce, de l’Industrie et des PME, Dre. Diaka Sidibe.

Le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, Bachir Diallo, a transmis les messages de condoléances du Président de la République, le Général de Corps d’Armée Mamadi Doumbouya, du gouvernement et du peuple de Guinée.

Elhadj Moudjitaba Diallo, porte-parole de la famille du défunt, a exprimé sa gratitude au Président de la République, Chef de l’État, Chef Suprême des armées pour toutes les bonnes grâces entreprises depuis des mois en faveur du Khalife général de Koula Maoudé. Il a également remercié le Premier ministre et toute la délégation pour leur présence, qui a apporté un grand réconfort à la famille endeuillée. Il a prié pour le Chef de l’État, sa famille, son gouvernement et le peuple de Guinée pour la paix et l’unité nationale.

Le grand khalife de Koula Maoundé s’en est allé laissant derrière lui 3 veuves et 17 enfants.

Les funérailles de feu Elhadj Mahmoud Diallo sont prévues pour le vendredi 21 juin 2024 à Koula Maoundé, dans la région de Labé.

DCI-PRG

PHOTO-2024-06-17-21-43-34

𝗣𝗿𝗲́𝘀𝗲𝗻𝘁𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗱𝗲𝘀 𝘃œ𝘂𝘅 𝗱𝗲 𝗹’𝗔𝗶𝗱 𝗲𝗹-𝗞𝗲́𝗯𝗶𝗿 𝗮𝘂 𝗖𝗵𝗲𝗳 𝗱𝗲 𝗹’𝗘́𝘁𝗮𝘁 : 𝗹𝗲𝘀 𝗮𝘂𝘁𝗼𝗿𝗶𝘁𝗲́𝘀 𝗿𝗲𝗹𝗶𝗴𝗶𝗲𝘂𝘀𝗲𝘀 𝗲𝘁 𝗺𝗼𝗿𝗮𝗹𝗲𝘀 𝗱𝗲 𝗞𝗮𝗻𝗸𝗮𝗻 𝗽𝗿𝗲̂𝗰𝗵𝗲𝗻𝘁 𝗹𝗲 𝗿𝗲𝗻𝗳𝗼𝗿𝗰𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗱𝗲𝘀 𝗹𝗶𝗲𝗻𝘀 𝗲𝗻 𝗚𝘂𝗶𝗻𝗲́𝗲

À l’occasion de la fête de l’Aid el-Kébir, les initiatives en faveur de la paix, de la quiétude et de la prospérité en Guinée se multiplient. Ce lundi 17 juin 2024, à Kankan, le Président de la République, Chef de l’État, Chef Suprême des Armées le Général de Corps d’Armée Mamadi Doumbouya, qui a célébré la fête de sacrifice aux côtés de ses compatriotes de la savane guinéenne, a reçu les responsables locaux, les chefs religieux et la notabilité venus lui présenter leurs voeux de l’Aid el-kébir.

À cet effet, une cérémonie de lecture du saint coran a été organisée par la ligue islamique régionale et les autorités morales de Nabaya.

La cérémonie, qui s’est tenue à la Villa Syli, a vu la participation de plusieurs responsables locaux, chefs religieux et notabilités venus présenter leurs vœux au Chef de l’État. Parmi les invités, de nombreux ministres ont également honoré de leur présence cet événement marquant.

Le Ministre Secrétaire Général des Affaires Religieuses a d’abord, dans son allocution, rappelé l’importance de cette rencontre. “Cette période de célébration de l’Aid el Kébir est l’occasion de renforcer les liens de solidarité et d’amour, créant ainsi un climat de fraternité entre tous les Guinéens”, a indiqué substance Elhadj Karamo DIAWARA. Il a par la suite souligné que cette initiative permet aux différentes catégories socioprofessionnelles et religieuses de saluer et de présenter leurs vœux au Président de la République à l’occasion de cette grande fête musulmane.

Elhadj Karamo Bangaly KABA, imam ratib de la grande mosquée de Kankan, a quant à lui, exprimé la volonté et la détermination de sa communauté à œuvrer pour la paix, la quiétude sociale et la prospérité du peuple de Guinée. Il a réaffirmé leur engagement à soutenir le Chef de l’État par des prières, des bénédictions et des sacrifices.

La cérémonie marquée par la lecture du Saint Coran a été suivie de la formulation de prières et de bénédictions formulées par l’imam KABA. Ces prières visaient à implorer la réussite de la Transition et le bonheur du peuple souverain de Guinée.

À travers cette rencontre, les participants ont réaffirmé leur soutien au Président Général Mamadi Doumbouya et à ses efforts pour mener à bien la transition en Guinée. La fête de l’Aid el-Kébir à Kankan a ainsi été non seulement un moment de dévotion et d’adoration, mais aussi et surtout une opportunité de renforcer les liens entre les différentes composantes de Kankan Nabaya et de l’ensemble de la société guinéenne.

𝗗𝗖𝗜-𝗣𝗥𝗚

WhatsApp Image 2024-06-16 at 14.36.09

𝗖𝗲́𝗹𝗲́𝗯𝗿𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗱𝗲 𝗹’𝗔𝗶̈𝗱 𝗲𝗹-𝗞𝗮𝗯𝗶𝗿 : 𝗟𝗲 𝗣𝗿𝗲́𝘀𝗶𝗱𝗲𝗻𝘁 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗥𝗲́𝗽𝘂𝗯𝗹𝗶𝗾𝘂𝗲 𝗠𝗮𝗺𝗮𝗱𝗶 𝗗𝗼𝘂𝗺𝗯𝗼𝘂𝘆𝗮 𝗮𝗰𝗰𝗼𝗺𝗽𝗹𝗶𝘁 𝘀𝗲𝘀 𝗼𝗯𝗹𝗶𝗴𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻𝘀 𝗿𝗲𝗹𝗶𝗴𝗶𝗲𝘂𝘀𝗲𝘀 𝗱𝗮𝗻𝘀 𝗹𝗮 𝘃𝗶𝗹𝗹𝗲 𝗱𝗲 𝗞𝗮𝗻𝗸𝗮𝗻 (𝗡𝗮𝗯𝗮𝘆𝗮) 𝗮𝘂𝘅 𝗰𝗼̂𝘁𝗲́𝘀 𝗱𝗲 𝘀𝗲𝘀 𝗰𝗼𝗿𝗲𝗹𝗶𝗴𝗶𝗼𝗻𝗻𝗮𝗶𝗿𝗲𝘀

Les musulmans du monde entier ont célébré ce dimanche 16 juin 2024, l’Aïd el-Kabir dans une atmosphère de ferveur et d’allégresse populaires. En Guinée, cette fête sacrée a été marquée par la présence notable du Président de la République, le Général de Corps d’Armée Mamadi Doumbouya, à Kankan, où il a prié aux côtés de ses coreligionnaires pour la deuxième année consécutive.

La grande esplanade de la mosquée de Kankan, pouvant accueillir plus de 5 000 fidèles, a été le lieu de rassemblement pour cette prière solennelle. Les habitants de Kankan, vêtus de leurs plus beaux habits pour la fête de Tabaski, ont accueilli chaleureusement le Président Genéral Mamadi Doumbouya. Ce moment de prière et de communion a également été une occasion de reconnaissance envers le Créateur pour ses bienfaits.

Dirigée par l’imam Ratib de la grande mosquée de Kankan, Elhadj Karamo Bangaly Kaba, la prière de l’Aïd el-Kabir a réuni de nombreux hauts responsables locaux, ainsi que plusieurs ministres, parmi lesquels le ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat chargé de la récupération des domaines spoliés de l’État Mory CONDÉ, le ministre des Infrastructures et des Travaux Publics Mahamadou Abdoulaye DIALLO, et le ministre de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat Moussa Moïse SYLLA. Étaient également à la grande mosquée de Kankan, la ministre de l’Environnement et du Développement Durable Djami DIALLO et la ministre de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle Aminata KABA ainsi que le ministre Secrétaire Général des Affaires Religieuses Elhadj Karamo DIAWARA.

La présence du Président Général Mamadi Doumbouya a été perçue comme un grand honneur par les fidèles de Kankan.

Dans son sermon, l’imam Elhadj Karamo Bangaly Kaba a insisté sur l’importance de la reconnaissance envers Allah, la bonne pratique de l’Islam, et la nécessité d’un changement de comportement pour renforcer la paix et la cohésion sociale en Guinée. Il a également exhorté les fidèles à vivre selon les valeurs de l’Islam et à prier pour la réussite de la transition politique en cours.
l’imam Ratib a également mis l’occasion à profit pour formuler des prières et des bénédictions pour la réussite de la transition et pour le Chef de l’Etat le Général Mamadi DOUMBOUYA, sa famille et les populations guinéennes.

L’Aïd el-Kabir, commémoration du sacrifice d’Ibrahim, revêt une importance particulière pour les musulmans, rappelant les épreuves de ce prophète et l’importance de la soumission à Allah. La célébration de cette année à Kankan a été marquée par une joie immense et une ferveur populaire, renforcée par la présence et la participation active du Président Mamadi Doumbouya.
Après la prière, le Chef de l’État a sacrifié deux béliers, respectant ainsi la tradition de l’Aïd el-Kabir qui commémore le sacrifice du prophète Ibrahim. La délégation présidentielle a ensuite été raccompagnée à la villa Syli par une foule qui a manifesté une joie immense de recevoir la visite du Chef Suprême des Armées à l’occasion de la fête d’Aid el-kabir en lui tenant compagnie par des acclamations, des cris et des chants jusqu’à sa résidence.

𝗗𝗖𝗜-𝗣𝗥𝗚

WhatsApp Image 2024-06-14 at 22.46.03

𝗟𝗮𝗻𝗰𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗱𝗲𝘀 𝗘́𝗽𝗿𝗲𝘂𝘃𝗲𝘀 𝗱𝘂 𝗕𝗘𝗣𝗖 𝗮̀ 𝗖𝗼𝗻𝗮𝗸𝗿𝘆 : 𝗹𝗲 𝗠𝗶𝗻𝗶𝘀𝘁𝗿𝗲 𝗗𝗶𝗿𝗲𝗰𝘁𝗲𝘂𝗿 𝗱𝗲 𝗖𝗮𝗯𝗶𝗻𝗲𝘁 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗣𝗿𝗲́𝘀𝗶𝗱𝗲𝗻𝗰𝗲 𝗗𝗷𝗶𝗯𝗮 𝗗𝗜𝗔𝗞𝗜𝗧𝗘 𝗽𝗿𝗲́𝘀𝗶𝗱𝗲 𝗹’𝗲́𝘃𝗲́𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗮̀ 𝗹’𝗘́𝗰𝗼𝗹𝗲 𝗽𝗿𝗶𝗺𝗮𝗶𝗿𝗲 𝗕𝗔𝗥𝗥𝗬 𝗗𝗶𝗮𝘄𝗮𝗱𝗼𝘂 𝗦𝗼𝘂𝘀 𝗹𝗲 𝗦𝗶𝗴𝗻𝗲 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗦𝗲́𝗿𝗲́𝗻𝗶𝘁𝗲́ 𝗲𝘁 𝗱𝗲 𝗹’𝗘𝘅𝗰𝗲𝗹𝗹𝗲𝗻𝗰𝗲

Ce vendredi 14 juin 2024 marque le début des épreuves du Brevet d’Études du Premier Cycle (BEPC) à Conakry et dans tout le pays. À l’école primaire BARRY Diawadou, située dans la commune de Dixinn, l’événement a été présidé par le Ministre Directeur de Cabinet de la Présidence, Djiba Diakité, en compagnie des ministres des Transports, de l’Environnement et du Développement Durable, ainsi que du ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique.

Avant l’ouverture officielle de l’enveloppe contenant l’épreuve de rédaction, les responsables de l’éducation de la ville de Conakry et de la commune de Dixinn ont entretenu les candidats autour du mat, après la montée des couleurs. ils ont mis l’accent sur le climat de sérénité et d’apaisement qui caractérisent les examens nationaux cette année, avant de rappeler aux jeunes élèves l’importance du mérite et de l’excellence, des valeurs chères au Président de la République, le Général Mamadi Doumbouya.

Les candidats, quant à eux, se sont félicité des dispositions prises cette année par les autorités pour assurer un environnement calme et discipliné leur permettant d’affronter les différentes épreuves du BEPC.

Ainsi le Ministre Directeur de Cabinet à la Présidence Djiba DIAKITÉ après avoir dévoilé les sujets qui portaient spécifiquement sur la lutte contre la consommation de la drogue, a délivré un message de sensibilisation, rassurant les jeunes candidats et les encourageant à aborder leurs examens dans un climat serein et propice, tout en leur souhant bonne chance.
Il a également félicité les encadreurs et les parents d’élèves pour leurs efforts dans la vie scolaire des jeunes apprenants.

Les autres membres du gouvernement présents notamment la Ministre de l’Environnement et du Développement Durable Djami DIALLO, le Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique Oumar Diouhé BAH et cellui des Transports Ousmane Gaoual DIALLO, ont également souhaité bonne chance aux candidats, saluant la sérénité et la discipline qui caractérisent les examens nationaux cette année.

Dans la commune de Dixinn, 2797 candidats, dont 1330 filles, passent les épreuves du BEPC. À l’école primaire Barry Diawadou, on compte 339 candidats, dont 152 filles. La présence des hautes autorités dans cette école pour le lancement des épreuves n’est pas anodine. Cet établissement public est le fruit de la volonté du Chef de l’État S.E le Général Mamadi DOUMBOUYA de doter le secteur éducatif guinéen d’infrastructures scolaires de qualité, traduisant son engagement à rehausser la qualité de l’éducation en Guinée par des actions concrètes.

Ainsi, le lancement des épreuves du BEPC à Conakry s’est déroulé sous le signe de la sérénité et de l’excellence, reflétant l’engagement des autorités à assurer des conditions optimales pour les jeunes apprenants.

DCI-PRG

711a7f9f-9f3d-464a-a5cb-a9f353582d9a

𝗦𝗶𝗴𝗻𝗮𝘁𝘂𝗿𝗲 𝗱𝘂 𝘁𝗲𝗿𝗺 𝘀𝗵𝗲𝗲𝘁 𝗲𝗻𝘁𝗿𝗲 𝗚𝗔𝗖 𝗲𝘁 𝗹’𝗘́𝘁𝗮𝘁 𝗴𝘂𝗶𝗻𝗲́𝗲𝗻 : 𝗹’𝗘́𝘁𝗮𝘁 𝗚𝘂𝗶𝗻𝗲́𝗲𝗻 𝗽𝗮𝘀𝘀𝗲 𝗱𝗲 𝟬 % 𝗮̀ 𝗮𝘂 𝗺𝗼𝗶𝗻𝘀 𝟭𝟱 % 𝗱𝗮𝗻𝘀 𝗹𝗲 𝗰𝗮𝗽𝗶𝘁𝗮𝗹 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝘀𝗼𝗰𝗶𝗲́𝘁𝗲́ 𝗚𝘂𝗶𝗻𝗲𝗮 𝗔𝗹𝘂𝗺𝗶𝗻𝗮 𝗖𝗼𝗿𝗽𝗼𝗿𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 (𝗚𝗔𝗖) 𝗴𝗿𝗮̂𝗰𝗲 𝗮̀ 𝗹𝗮 𝗰𝗮𝗽𝗶𝘁𝗮𝗹𝗶𝘀𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗱𝗲 𝗹’𝗲𝘅𝗽𝗲́𝗿𝗶𝗲𝗻𝗰𝗲 𝗱𝘂 𝗽𝗿𝗼𝗷𝗲𝘁 𝗦𝗶𝗺𝗮𝗻𝗱𝗼𝘂, 𝘂𝗻𝗲 𝗻𝗼𝘂𝘃𝗲𝗹𝗹𝗲 𝗲̀𝗿𝗲 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗹𝗮 𝘁𝗿𝗮𝗻𝘀𝗳𝗼𝗿𝗺𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗹𝗼𝗰𝗮𝗹𝗲 𝗱𝗲𝘀 𝗿𝗲𝘀𝘀𝗼𝘂𝗿𝗰𝗲𝘀 𝗺𝗶𝗻𝗶𝗲̀𝗿𝗲𝘀.

Le Ministre Directeur de Cabinet de la Présidence et Président du comité Stratégique de suivi du projet Simandou, Monsieur Djiba Diakité, a présidé ce jeudi 6 juin 2024, la signature d’un accord crucial pour l’avenir du secteur bauxitique de la République de Guinée. Il s’agit de la signature du term sheet entre Guinea Alumina Corporation (GAC) et l’État guinéen. Cet accord préliminaire marque une étape décisive dans le développement du projet de raffinerie d’alumine pour un coût global de 4 milliards de dollars et une production moyenne annuelle d’un million de tonnes d’alumine, un projet qui a longtemps stagné.

Ce term sheet est un pas déterminant vers la transformation de la bauxite produite par GAC en Guinée, répondant ainsi à une demande formulée par le Président Général Mamadi Doumbouya en 2022. Cet aboutissement tire son essence de la ferme détermination du Chef de l’État, le Général Mamadi Doumbouya, à faire bénéficier au peuple souverain de Guinée la valeur ajoutée des richesses du sous-sol du pays. Pour matérialiser cette volonté politique, le Général Mamadi Doumbouya avait insisté auprès des partenaires miniers opérant en Guinée sur la nécessité de respecter leurs engagements en matière de construction de raffineries.

La cérémonie de signature s’est déroulée dans la salle de conférence du Petit Palais de la Présidence ce jeudi 6 juin 2024, en presence de nombreux hauts responsables de l’administration présidentielle. Parmi eux, le Ministre Secrétaire Général de la Présidence, le Général Amara Camara, le conseiller juridique à la présidence, Dr Alpha Oumar Camara, le Ministre des Affaires étrangères, Dr Morissanda Kouyaté, le Ministre des Finances, Mourana Soumah, le Ministre des Mines, Bouna Sylla, le Ministre du Plan et de la Coopération Internationale, Ismael Nabé, le Ministre du Budget, Facinet Sylla, la Ministre de l’Environnement et du Développement Durable, Djami Diallo, le Gouverneur de la Banque Centrale de la République de Guinée, des membres du comité stratégique ainsi que des partenaires miniers de GAC. Le Directeur Général de GAC, Youssuff Sylla, ainsi que les partenaires de l’entreprise, notamment Abdulnasser Ibrahim Saif bin Kalban, chef de la direction d’EGA, et Al Qubaisi, vice-président mines et métaux de Mubadala, ont unanimement reconnu l’avancée cruciale et déterminante enregistrée avec la signature de cet accord. Ils se sont engagés à réaliser la raffinerie d’alumine de GAC, concrétisant ainsi leurs engagements contractuels dans un esprit de partenariat gagnant-gagnant.

Le Ministre Directeur de Cabinet de la Présidence, Monsieur Djiba Diakité, a souligné l’importance de cet accord préliminaire, rappelant au passage l’insistance du Président Général Mamadi Doumbouya sur la nécessité de construction de raffineries d’alumine en Guinée. Ces infrastructures sont d’une importance stratégique pour le développement économique du pays, car elles permettront de créer des emplois, de développer des compétences locales et de stimuler la croissance économique, permettant l’essor d’une chaîne de valeur qui échappait jusque-là à la Guinée.

En transformant les ressources naturelles sur place, la Guinée ne se positionnera plus comme un simple exportateur de matière brute, mais désormais comme un acteur clé dans la chaîne de valeur de la bauxite et de l’alumine au niveau mondial. Cette vision pragmatique du Général Mamadi Doumbouya démontre également son leadership agissant, plus déterminé que jamais à protéger les richesses du pays afin qu’elles profitent en premier lieu aux populations guinéennes et aux générations futures.

Le Ministre Djiba Diakité a ainsi mis l’accent sur le respect des échéances pour éviter les erreurs du passé. Pour lui, l’État Guinéen a signé avec la société GAC un terme sheet très contraignant qui va inclure tous les intérêts vitaux de l’État à l’image des expériences des négociations du projet Simandou :

– au moins 15% de participation non contributive et non dilutive au lieu de 0% actuellement ;

– au moins le poste de PCA Guineen ;

– les engagements fermes de construction de la raffinerie à défaut, le titre minier sera retiré conformément à l’article 88 du code minier guinéen.

Le contenu local est aussi et surtout au cœur de cet accord, avec trois axes prioritaires : offrir en priorité des opportunités d’emploi aux Guinéens, offrir des opportunités de business aux entreprises guinéennes et former les Guinéens pour garantir le transfert de compétences et de technologies.

La signature de ce term sheet entre GAC et l’État Guinéen marque une nouvelle avancée dans la concrétisation d’un projet majeur pour la Guinée ainsi que dans la mise en œuvre du plan impulsé par le Général Mamadi Doumbouya pour la transformation locale des matières premières. Une initiative présidentielle qui marque une étape cruciale dans le processus d’industrialisation du pays et la valorisation de ses ressources naturelles.

Suite à la signature de ce term sheet préliminaire entre GAC et l’État Guinéen, le Ministre des Mines et de la Géologie, Bouna Sylla, a salué les efforts du Chef de l’État, le Général Mamadi Doumbouya, visant à doter la Guinée de raffineries de haute qualité pour transformer localement la bauxite en alumine, puis l’alumine en aluminium. Quant au Ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et des Guinéens établis à l’étranger, il estime que la signature de ce term sheet dépasse le cadre des mines et des infrastructures. Selon Dr Morissanda Kouyaté, elle symbolise avant tout le renforcement des relations de coopération entre les Émirats Arabes Unis et la Guinée. Ce partenariat stratégique ouvre la voie à de nouvelles opportunités économiques et diplomatiques, consolidant ainsi les liens entre les deux nations.

Sous la direction éclairée du Président de la République, la Guinée est résolument engagée dans une dynamique de partenariat gagnant-gagnant avec ses partenaires industriels afin d’impulser un développement économique durable et inclusif au bénéfice du peuple souverain de Guinée.

DCI-PRG