350642719_266224885911515_4790058672874872678_n

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 01 JUIN 2023

La Session Ordinaire du Conseil des Ministres s’est tenue ce jeudi 01 juin 2023 de 12H à 14H, sous la haute Autorité de son Excellence Monsieur le Président du CNRD, Président de la Transition, Chef de l’Etat, Chef Suprême des Armées, le Colonel Mamadi DOUMBOUYA.

Les points suivants étaient inscrits à l’ordre du jour :

I. MESSAGE DE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA TRANSITION.

II. COMPTE RENDU DES SESSIONS ORDINAIRES DES CONSEILS INTERMINISTERIELS DES MARDIS 23 ET 30 MAI 2023.

III. RECOMMANDATIONS DESDITS CONSEILS.

IV. DECISIONS DU CONSEIL DES MINISTRES.

V. DIVERS.

AU TITRE DE SON MESSAGE

Son Excellence Monsieur le Président du CNRD, Président de la Transition, Chef de l’Etat, Chef Suprême des Armées, le Colonel Mamadi DOUMBOYA a au titre de son message abordé deux points :

1) L’opérationnalisation de la digitalisation du processus de passation des marchés publics ;

2) L’amélioration des recettes de l’Etat.

S’agissant du premier point relatif à l’opérationnalisation de la digitalisation du processus de passation des marchés publics, le Président de la Transition, rappelant avoir instruit au cours du Conseil du 18 mai 2023 les Ministres en charge de l’Economie et des Finances, du Budget, des Télécommunications, l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) ainsi que l’Administration et Contrôle des Grands Projets (ACGP) de travailler en synergie pour approfondir les réflexions afin d’harmoniser tout le processus de passation des marchés publics, a indiqué qu’il s’agit maintenant, au-delà de la réflexion, de créer les conditions de regroupement de tous les acteurs, en les dispensant des autres obligations de travail, pour parvenir dans les délais très raisonnables à la mise en opération de l’outil qui sera développé en retenant le modèle rwandais comme socle du travail.

Quant au deuxième point relatif à l’amélioration des recettes de l’Etat, le Président de la Transition a mentionné qu’il existe plusieurs mécanismes et pratiques qui pourraient nettement contribuer à améliorer les recettes publiques à savoir :

– Le facteur humain qui constitue le premier levier, notamment le contrôle rigoureux des frontières, la lutte contre la corruption des agents, les arrangements de faveurs ou la sous-estimation des taux de dédouanement aux frontières terrestres, qui s’expliquent par le fait que les marchandises importées par voie terrestre reviennent nettement moins chers que celles qui passent par le Port de Conakry. D’où la nécessité pour lui, de faire un travail de fond et de formation en faveur des cadres impliqués dans la gestion de ce secteur ;

– Le facteur matériel qui vient en complément du premier, notamment par la mise en place des scanners, des outils de vérification des déclarations et la dématérialisation des payements.

Pour le Président de la Transition, la maitrise de ces deux facteurs contribuera de manière très significative à l’amélioration des recettes. Par ailleurs, le Chef de l’Etat a émis le souhait non seulement d’envisager les mesures incitatives pour rendre le Port de Conakry plus attractif pour peser dans la balance de la concurrence, mais aussi avoir une maitrise de l’effectif des citoyens étrangers susceptibles de prendre les permis de travail. A ce sujet, il a instruit le Premier Ministre de prendre toutes les dispositions nécessaires afin que le Ministre de l’Economie et des Finances ainsi que celui du Budget soumettent dans la quinzaine les mesures palliatives.

Il a interpellé le Conseil sur les éléments ci-après :

1 – Des suspicions au niveau de la passation des marchés publics ;
2 – D’accélérer la construction des échangeurs de Bambéto et du Km 36 ;
3 – D’intensifier le curage des fossés pour éviter les risques d’inondation en saison des pluies ;
4 – De promouvoir la lutte contre la corruption qui ne concerne pas seulement la CRIEF. Les ministres ont été instruit à cet effet.

II. COMPTE RENDU DES SESSIONS ORDINAIRES DES CONSEILS INTERMINISTERIELS DES MARDIS 23 ET 30 MAI 2023.

– POUR LA SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL INTERMINISTERIEL DU MARDI 23 MAI 2023.

Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement Docteur Bernard GOUMOU a articulé son message autour de trois (3) points :

– Le curage des caniveaux et le ramassage des ordures ;
– La revue de la capacité d’absorption des trois grandes entreprises locales de BTP (GUITER SA, GUICOPRES SA et BEGEC BTP) et la digitalisation du processus de passation des marchés publics ;
– Sa visite de terrain à l’intérieur du pays.

Au titre du premier point relatif au curage des caniveaux et le ramassage des ordures, le Chef du Gouvernement a indiqué qu’à l’approche des fortes pluies à Conakry, il est impératif de mettre en place des mesures efficaces pour le curage des caniveaux et le ramassage des ordures. Car pour lui, cette tâche revêt une importance capitale pour assurer la sécurité et le bien-être de nos concitoyens.
Dans la même logique, le Premier Ministre a mentionné que le curage des caniveaux est une action d’anticipation qui vise à assainir les voies publiques et contribue à amoindrir les risques d’inondations et de dommages matériels dont les habitants de Conakry sont souvent victimes.
Pour ce faire, le Chef du Gouvernement a souligné l’importance de s’assurer que les déchets et les débris retirés des caniveaux soient immédiatement collectés et acheminés aux décharges publiques.
A ce sujet, le Premier Ministre a invité les Ministres en charge de l’Administration du Territoire, des Infrastructures, de l’Environnement et de la Communication à travailler en étroite collaboration avec les autorités locales, pour une coordination efficace des efforts en vue :
– d’identifier prioritairement les zones à forts risques d’inondation pour des actions immédiates ;
– de s’assurer que les équipements nécessaires, tels que les camions de collecte des ordures sont disponibles pour répondre aux besoins de chaque zone concernée ;
– de sensibiliser les populations riveraines sur le jet des déchets dans les caniveaux et les encourager à dénoncer les réfractaires aux autorités ;
– de mettre en place un système de suivi pour évaluer l’efficacité de nos actions.
Pour la mise en œuvre de ces mesures susmentionnées, le Chef du Gouvernement a instruit aux Ministres concernés de lui fournir un rapport régulier sur les progrès réalisés.

S’agissant du deuxième point relatif à la revue de la capacité d’absorption des trois grandes entreprises locales de BTP (GUITER SA, GUICOPRES SA et BEGEC BTP) et la digitalisation du processus de passation des marchés publics, le Premier Ministre a rappelé que ces entreprises ont démontré leur expertise par le passé et leur engagement dans la réalisation des projets d’infrastructures.
Cependant, le Chef du Gouvernement a signalé qu’au niveau de l’Administration Publique, il y a une distorsion d’informations et de données qui ne permet pas d’avoir une visibilité sur les projets de construction d’infrastructures attribués à ces entreprises.
Dans le même ordre d’idées, le Premier Ministre a également signalé que les services de l’Etat : l’ACGP, les Marchés Publics, la Direction Nationale des Infrastructures, disposent des données incomplètes et contradictoires par endroit sur les projets attribués à ces entreprises. Ce qui selon lui, rend difficile la gestion, le suivi et le contrôle des différents marchés. Pour rompre avec ces disfonctionnements susmentionnés, le Chef du Gouvernement a souligné qu’il est pertinent pour notre Administration d’avoir des données harmonisées sur les projets d’infrastructures pour plus de transparence et d’efficacité dans leur gestion.
A cet effet, le Premier Ministre a invité le Ministre en charge des Finances à procéder à un audit des projets en cours à travers l’Inspection Général des Finances (IGF) afin de valider une liste définitive.
Dans cette logique, le Premier Ministre a souligné que le Chef de l’Etat a instruit le Gouvernement de la Transition de procéder à la digitalisation du processus de passation des marchés publics. Pour matérialiser cette instruction du Chef de l’Etat, le Premier Ministre a rappelé avoir présidé le lundi 22 mai 2023, une réunion technique en présence du ministre Directeur de Cabinet de la Présidence, du Ministre en charge des Télécommunications, sur les enjeux de la digitalisation du processus de passation des marchés publics et la nécessité de disposer d’une solution qui assure la transparence, le monitoring en temps réel et qui soit axée sur l’autofinancement à l’instar du modèle Rwandais.
A cet effet, le Chef du Gouvernement a mentionné qu’une commission technique composée des représentants de la Primature, du Ministère des Postes, des Télécommunications et de l’Economie Numérique, celui de l’Economie et des Finances ainsi que l’ACGP, a été mise en place sous l’autorité du Ministre en charge de l’Economie Numérique pour l’implémentation de cette solution conformément à la directive donnée par le Président de la Transition.
Afin d’apporter un appui technique à cette commission, le Premier Ministre a informé qu’il prendra contact auprès de son homologue du Rwanda pour la mise à disposition de deux (2) experts Rwandais.

Concernant le troisième point relatif à sa visite de terrain à l’intérieur du pays, le Chef du Gouvernement a informé le Conseil du report de sa tournée prévue dans la région administrative de Kankan pour des raisons de contrainte calendaire.

I. AU TITRE DES COMMUNICATIONS

– POUR LA SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL INTERMINISTERIEL DU MARDI 23 MAI 2023.

2.1 Le Ministre de la Jeunesse et des Sports a fait une communication relative au projet Booster les Compétences pour l’Employabilité des Jeunes en Guinée (BoCEJ).
2.2 La Ministre de la Pêche et de l’Economie Maritime a fait une communication relative à la gestion de la crise sanitaire chez les pécheurs artisans suite à la pollution des eaux maritimes de la République de Guinée.
2.3 La Ministre du Commerce, de l’Industrie et des Petites et Moyennes Entreprises a fait une communication relative à la situation des unités industrielles en arrêt.

– POUR LA SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL INTERMINISTERIEL DU MARDI 30 MAI 2023.

Le Ministre des Transports a fait deux communications relative à :
– La création de la compagnie nationale de transport aérien « AIR GUINÉE », et l’autre :
– Relative à la création de la société nationale de transport public routier « SOCIETE GUINÉENNE DE TRANSPORT PUBLIC-SA » (SOGUITRAP).

Le Ministre de l’Energie, de l’Hydraulique et des Hydrocarbures a présenté une communication relative à l’organisation des Etats Généraux du Secteur de l’Energie prévue du 7 au 9 juin 2023.

AUX TITRES DES DECISIONS.

I. Ministère de la Jeunesse et des Sports :
Communication relative au projet Booster les Compétences pour l’Employabilité des Jeunes en Guinée (BoCEJ). Le Conseil a soutenu la communication du Ministre et s’est engagé à solliciter l’appui des partenaires techniques et financiers pour le financement global d’un projet intégré qui impliquerait tous les Départements Ministériels concernés : ministères en charge de la Jeunesse, de l’Enseignement Technique, de l’Enseignement Supérieur, de la Défense Nationale et de l’Agriculture et de l’Elevage.

II. Ministère de la Pêche et de l’Economie Maritime :
Communication relative à la gestion de la crise sanitaire chez les pécheurs artisans suite à la pollution marine.
Le Conseil a instruit à la Ministre de poursuivre la synergie d’actions avec les autres Départements Ministériels pour une meilleure gestion de la crise et à présenter un rapport définitif conjoint à cet effet.

III. Ministère du Commerce, de l’Industrie et des Petites et Moyennes Entreprises :
Communication relative à la situation des unités industrielles en arrêt.
Le Conseil a validé le projet pour un accompagnement financier et technique sur la base d’un business plan et a recommandé de prendre les dispositions afin de résoudre les contentieux judicaires qui subsistent par endroit.
De ce qui précède, le Conseil a instruit Madame la Ministre de mettre à contribution les Ministres en charge des Finances et de la Justice pour dispositions idoines à prendre.

IV. Ministère des Transports
– Communication relative à la création de la compagnie nationale de transport aérien « AIR GUINÉE »;
– Communication relative à la création de la société nationale de transport public routier « SOCIETE GUINÉENNE DE TRANSPORT PUBLIC-SA » (SOGUITRAP).
Le Conseil a soutenu les projets présentés par le Ministre ; lesquels font partie des projets prioritaires du Chef de l’État.
Toutefois, le Conseil a instruit au Ministre de :
– mettre en place un programme de développement des transports aériens et terrestre ;
– se mettre en rapport avec le Pool Financier dans le but de constituer un comité technique interministériel afin d’évaluer les incidences financières dudit programme ;
– recruter un cabinet spécialisé pour l’élaboration du business plan ;
– établir un MOU avec le partenaire identifié ;

V. Ministère de l’Energie, de l’Hydraulique et des Hydrocarbures
Communication relative à l’organisation des Etats Généraux du Secteur de l’Energie prévue du 7 au 9 juin 2023.
Le Conseil a soutenu l’organisation des états généraux du secteur de l’énergie et a instruit le Ministre de procéder aux réformes initiées conformément à sa lettre de mission et au contrat de performance.

AU TITRE DES DIVERS.

Le Ministre Secrétaire Général du Gouvernement a informé le Conseil de la présence effective des cadres de son Département au Conseil National de la Transition (CNT) pour participer au débat d’orientation constitutionnel. Il a aussi informé le Conseil en l’absence du Ministre de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat en mission à l’étranger, il a sur instructions du Premier Ministre représenté le Gouvernement au symposium de feu Elhadj Hamidou Bangoura ancien Directeur des ballets Africains.
Il a également informé le Conseil de la distinction symbolique dont a bénéficié le Chef de l’Etat, ‘’dénommée Djassa Honorifique’’ par le Ministère de l’Information et de la Communication à l’occasion de l’organisation de la 8ème édition du Djassa d’Or.
Enfin, il a fait part du rappel à Dieu de Monsieur Sékou Kissy CAMARA, ancien Secrétaire Général du Gouvernement de 2009 à 2018, dont il a aussi participé au symposium tenu ce jour.

Le Ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Emploi a fait le compte rendu de sa mission de travail à Kigali.

La Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation a fait un compte rendu de sa participation à la 216e Session du Conseil Exécutif de l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture.
Elle a informé le Conseil que dans le cadre de la continuité de la vision du Chef de l’Etat sur l’excellence dans le système éducatif guinéen, son département a procédé le lundi 22 mai à la pose de la première pierre de la construction de la Phase Une des Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles à Sebhory-Dalaba pour un délai de 6 mois.
Elle a en outre informé le Conseil du rappel à Dieu des professeurs Momo Bangoura et Lancinet Kaba, tous deux d’éminents professeurs dont les décès sont survenus le samedi 27 mai 2023. En leurs mémoires un symposium a été organisé à l’Université Gamal Abdel Nasser au nom du Gouvernement

Le Conseil a félicité Madame la Ministre de l’Information et de la Communication pour la réussite de la SENAMIC organisée récemment au Palais du Peuple à Conakry.

Le Ministre du Budget a informé le Conseil de l’organisation de la troisième conférence du CREDAF prévue du 13 au 15 juin, assurant la vice-présidente, la Guinée présidera ladite structure à partir de cette date.

Le Ministre de l’Economie et des Finances a fait un compte rendu de sa mission de travail en Egypte aux Assemblées Générales de la BAD.

Le Ministre du Travail et de la Fonction Publique a informé le Conseil de sa participation en compagnie de son collègue de l’Agriculture au lancement de la campagne agricole 2023 à Guéckédou.

Le Ministre des Transports a informé le Conseil de l’inauguration le 03 juin prochain de l’air de repos de Kouremali.

La Ministre du Plan et de la Coopération Internationale a fait part de l’installation des comités chargés de procéder au recensement général de la population et de l’habitat dans le cadre du déroulé du chronogramme de la Transition.

Le Ministre de l’Energie de l’Hydraulique et des Hydrocarbures a fait part de la disponibilité à date de quatre (4) groupes électrogènes de haute capacité destinés aux préfectures de Dinguiraye, Dabola, Faranah.

Le Ministre des Infrastructures et des Travaux Publics a informé le Conseil de la pose de la première pierre du projet de construction de cinq (5) ponts à partir de Kasonya.

La Ministre du Commerce, de l’Industrie et des PME a fait part du lancement de l’atelier de mise à niveau des facilitateurs dans le cadre de la vulgarisation du texte portant contenu local.

Le Ministre de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation a informé le Conseil du lancement des examens nationaux session 2023 prévu le 05 juin sur toute l’étendue du territoire national.

La Ministre de la Promotion Féminine, de l’Enfance et des Personnes Vulnérables a informé le Conseil du lancement du mois de l’enfant prévu le 02 juin prochain.

Le Ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat et de l’Aménagement du Territoire, Chargé de la Récupération des Domaines spoliés de l’État a fait part de l’avancement très significatif des constructions à la Cité Ministérielle et des autres projets d’envergure.

Le Ministre de la Jeunesse et des Sports a fait part du match amical de football entre la Guinée et le Brésil prévu le 14 juin 2023 en Espagne.

LE CONSEIL DES MINISTRES

350804194_206233469017302_5985248643284415612_n

𝗠𝗲́𝗱𝗶𝗮𝘀 : 𝗹𝗲 𝗠𝗶𝗻𝗶𝘀𝘁𝗿𝗲 𝗦𝗲𝗰𝗿𝗲́𝘁𝗮𝗶𝗿𝗲 𝗚𝗲́𝗻𝗲́𝗿𝗮𝗹 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗣𝗿𝗲́𝘀𝗶𝗱𝗲𝗻𝗰𝗲 𝗿𝗲𝗰̧𝗼𝗶𝘁 𝗹𝗲𝘀 𝗿𝗲𝘀𝗽𝗼𝗻𝘀𝗮𝗯𝗹𝗲𝘀 𝗱𝗲 𝗿𝗲́𝗴𝘂𝗹𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗱𝘂 𝗠𝗮𝗹𝗶, 𝗱𝘂 𝗕𝘂𝗿𝗸𝗶𝗻𝗮 𝗲𝘁 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗚𝘂𝗶𝗻𝗲́𝗲

Débutés le lundi 29 mai 2023, les travaux du forum tripartite des instances de régulation des médias ont pris fin ce mardi 30 mai 2023 à Conakry.
Durant deux jours, les Présidents des Hautes Autorités de la Communication de la Guinée et du Mali ainsi que du CSC (Conseil Supérieur de la Communication) du Burkina Faso ont fait des exposés, des débats, des partages d’expérience sur plusieurs points liés au rôle de la presse en période de Transition.
A cet effet, les trois responsables des instances de régulation des médias ont été reçus par le Ministre Secrétaire Général, Porte-parole de la Présidence, le Général Amara Camara à qui le Président de la HAC guinéenne et ses hôtes ont fait une restitution des travaux.
Au nom du Chef de l’État, le Ministre Secrétaire Général et Porte-parole de la Présidence s’est félicité de l’initiative et a souligné la totale approbation dans ce sens du Président de la Transition, le Colonel Mamadi Doumbouya. Le Général Amara Camara a souligné aux représentants de régulation du Mali et du Burkina Faso que la liberté de la presse en Guinée est une réalité, avec des exemples précis.
Le Guinéen Boubacar Yacine Diallo, Président de la Haute Autorité de la Communication, a pour sa part remercié le Chef de l’État, le Colonel Mamadi Doumbouya, pour la promptitude avec laquelle il a accepté l’idée et la tenue de ce forum en Guinée.
Le Malien Gaoussou Coulibaly et le Burkinabè Abdoulaziz Bamogo, ont indiqué leur totale satisfaction quant à la tenue de ce forum en Guinée. Pour eux, l’objectif reste la mise en branle de réformes profondes pour mieux responsabiliser la presse en ces périodes de transition dans les trois pays.
𝗗𝗖𝗜-𝗣𝗥𝗚

350114457_923404558890584_5151899072697918574_n

𝗣𝗮𝗹𝗮𝗶𝘀 𝗠𝗼𝗵𝗮𝗺𝗺𝗲𝗱 𝗩 : 𝗟𝗲 𝗖𝗵𝗲𝗳 𝗱𝗲 𝗹’𝗘𝘁𝗮𝘁 𝗿𝗲𝗰̧𝗼𝗶𝘁 𝘂𝗻𝗲 𝗱𝗲́𝗹𝗲́𝗴𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗰𝗼𝗻𝗱𝘂𝗶𝘁𝗲 𝗽𝗮𝗿 𝗹’𝗮𝗻𝗰𝗶𝗲𝗻 𝗣𝗿𝗲́𝘀𝗶𝗱𝗲𝗻𝘁 𝘀𝘂𝗱-𝗮𝗳𝗿𝗶𝗰𝗮𝗶𝗻 𝗧𝗵𝗮𝗯𝗼 𝗠𝗯𝗲𝗸𝗶

Au moment où l’Afrique célèbre l’an 60 de la création de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), devenue par la suite l’Union Africaine depuis le 9 juillet 2002, le Chef de l’État guinéen, le Colonel Mamadi Doumbouya, a reçu la visite d’une délégation conduite par Thabo Mbeki, ancien Président sud- africain, ce vendredi 26 mai 2023 au Palais Mohammed V. Sa présence sur le sol guinéen s’inscrit dans le cadre d’une série d’activités initiée par la “Fondation Thabo Mbeki” à l’occasion de la célébration de la date de création de l’Union Africaine.
La délégation a été introduite par le Ministre des Affaires Étrangères, de l’Intégration Africaine et des Guinéens établis à l’Étranger, le docteur Morissanda Kouyaté, en présence du Premier Ministre Chef du Gouvernement, le docteur Bernard Goumou. Étaient également présents, le Ministre Secrétaire Général et Porte-parole de la Présidence, le Général Amara Camara, le Ministre Directeur de Cabinet de la Présidence, Djiba Diakité, ainsi que des membres du Gouvernement.
La présence sur le sol guinéen d’une délégation conduite par l’ancien Président Thabo Mbeki n’est pas anodine. L’on se rappelle en effet qu’il était revenu à la Guinée, à l’aube de ce gigantesque projet panafricaniste, sous les auspices du camarade Ahmed Sékou Touré, d’occuper le poste de premier secrétaire général de l’organisation continentale, à travers la personne du Guinéen Diallo Telli.
L’ancien Président sud-africain et sa suite ont donné les raisons de leur présence en République de Guinée, qui s’inscrit également dans le cadre d’une série d’activités, dont la “Journée Africaine”, initiée par la Fondation Thabo Mbeki.
À rappeler que les 12 premières éditions de la “Journée Africaine” s’étaient tenues en Afrique du Sud.
La délégation dans son initiative de délocaliser la célébration de cette activité d’envergure continentale, a choisi la Guinée, tout en mettant à profit cette heureuse occasion pour rendre une visite de courtoisie au Président de la Transition, le Colonel Mamadi Doumbouya et au Peuple de Guinée.
Au cours de cette audience que le Chef de l’État a accordée à la délégation, il leur a souhaité la bienvenue tout en rappelant que la Guinée est un pays panafricain qui a marqué l’histoire africaine par son courage et son soutien aux peuples du continent épris de liberté et luttant pour leur indépendance totale.
Le Chef Suprême des Armées a également rassuré la délégation que son Gouvernement et lui-même s’inscrivent toujours dans le sens de la perpétuation de cette vision panafricaniste d’intégration du continent.
𝗗𝗖𝗜- 𝗣𝗥𝗚

345223118_1158244612234977_8122138251237987993_n (1)

𝗔𝗲́𝗿𝗼𝗽𝗼𝗿𝘁 𝗔𝗵𝗺𝗲𝗱 𝗦𝗲𝗸𝗼𝘂 𝗧𝗼𝘂𝗿𝗲́ :𝗟𝗲 𝗖𝗼𝗹𝗼𝗻𝗲𝗹 𝗠𝗮𝗺𝗮𝗱𝗶 𝗗𝗢𝗨𝗠𝗕𝗢𝗨𝗬𝗔 𝘃𝗼𝗹𝗲 𝗮𝘂 𝘀𝗲𝗰𝗼𝘂𝗿𝘀 𝗱𝗲 𝟴𝟰 𝗚𝘂𝗶𝗻𝗲́𝗲𝗻𝘀 𝗲́𝘁𝗮𝗯𝗹𝗶𝘀 𝗮𝘂 𝗦𝗼𝘂𝗱𝗮𝗻.

Le Ministre Secrétaire Général et Porte-parole de la Présidence, le Colonel Amara CAMARA, représentant le Président de la Transition, le Colonel Mamadi Doumbouya, a réceptionné des ressortissants guinéens résidant au Soudan, en compagnie d’une forte délégation ce jeudi 04 mai 2023 à l’Aéroport International Ahmed Sékou Touré.
C’est à 22h 40 minutes que l’avion Air CAIRO a atterri avec à son bord 84 Guinéens dont 51 hommes, 14 femmes et 19 enfants.
Au-delà des mots exprimés, les gestes parlent, résolvent et soulagent. Le dévouement, l’engagement et la détermination des Autorités de la Transition de voler aux secours de toutes les filles et de tous les fils de la Guinée quelque soit la situation dans laquelle ils se retrouvent n’est pas un vain mot, assurément. C’est une réalité et sans précédent, qui restera à jamais ancrée dans les annales de notre histoire. Cette Transition, à l’évidence, agit pour le bonheur des Guinéens ainsi que pour la préservation de leurs intérêts.
À cette occasion solennelle, le Colonel Amara Camara a effectué ce déplacement en compagnie du Ministre Directeur de Cabinet de la Présidence, Djiba Diakité, de celui du département des Affaires Étrangères, Dr. Morissanda KOUYATE, et de quelques membres du Gouvernement.
Devant la délégation et face aux nouveaux arrivants, le Ministre des Affaires Étrangères, Dr. Morissanda KOUYATE, a pris la parole pour planter le décor.
Il a ainsi tout d’abord rappelé que cette arrivée de Guinéens vivant au Soudan intervient après la venue sur notre sol de 9 convois de plusieurs de nos compatriotes en provenance de la Tunisie.
Aussi a-t-il expliqué la volonté affichée par le Président de la Transition de voir ses consoeurs et frères regagner le sol guinéen saints et saufs. C’est pourquoi, ajoutera-t-il, le Chef de l’Étatl n’a ménagé aucun effort pour faciliter le rapatriement des Guinéens qui vivaient ces derniers jours sous le crépitement des balles et dans des conditions humaines difficiles.
Cette arrivée à l’aéroport national marque ainsi une autre performance des autorités qui se disent résolus à agir pour les Guinéens partout où besoin se fera sentir. Le chef de la diplomatie guinéenne a enfin souhaité la bienvenue aux 84 arrivants.
Pour sa part, s’exprimant au nom du Chef de l’État, le Porte- Parole de la Présidence, le Colonel Amara CAMARA, a rappelé que les efforts fournis pour le rapatriement de ces Guinéens, cadre parfaitement avec la vision de repositionnement du CNRD.
Il a salué et remercié tous les partenaires à l’international, au Soudan et en Égypte, pour les collaborations qu’ils ont fait montre dans la facilitation du voyage à tous les niveaux.
Il a enfin souhaité la bienvenue à nos compatriotes et leur a promis, au nom du Chef de l’État le Colonel Mamadi DOUMBOUYA, un accompagnement digne de nom en vue de leur insertion socioprofessionnelle.
𝗗𝗖𝗜-𝗣𝗥𝗚

345027792_904411180847098_4757229616450598753_n

𝗣𝗮𝗹𝗮𝗶𝘀 𝗠𝗼𝗵𝗮𝗺𝗺𝗲𝗱 𝗩 : 𝗹𝗲 𝗖𝗵𝗲𝗳 𝗱𝗲 𝗹’𝗘́𝘁𝗮𝘁 𝗲𝗻𝘃𝗼𝗶𝗲 𝗹𝗲 𝗚𝗼𝘂𝘃𝗲𝗿𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗮𝘂 𝘀𝗽𝗼𝗿𝘁

Le Président de la Transition, Chef de l’Etat, Chef suprême des Armées, le Colonel Mamadi Doumbouya, s’est fait sienne l’expression “un esprit sain dans un corps sain’’ et veut l’inculquer à l’équipe gouvernementale. L’objectif étant de redynamiser l’harmonie et la cohésion au sein de son équipe.
A cet effet, après le Conseil ministériel ordinaire du jeudi 04 mai 2023, les membres du Gouvernement ont été conviés par le Chef de l’État dans la salle de gymnasme du Palais Mohammed V pour une série d’activités sportives.
Dans une ambiance bon enfant, ces responsables du pays au haut niveau se sont pliés à tous les types d’exercices disponibles dans la salle.
Et après les activités gymnastiques, honneur au basket ball. Là, à tout seigneur tout honneur, le premier panier était pour le Colonel Mamadi Doumbouya qui a prouvé qu’il avait un talent caché dans le domaine.
L’initiative du Président de la Transition est vivement appréciée par l’équipe gouvernementale qui souhaite même sa pérennisation et son institution. Car, en plus de son impact positif sur la santé, le sport est également un moyen de préservation de l’équilibre mental et celui professionnel en même temps qu’il permet de s’évader au moins une fois par semaine de la forêt de paperasserie propre aux habitudes des gouvernants.
Mais plutôt qu’une fois par semaine en équipe, “un esprit sain dans un corps sain”, est une expression qui se pratique également au quotidien et individuellement, puisqu’elle repose sur tous les domaines de la vie. Une vie saine, c’est aussi un équilibre entre une vie professionnelle épanouie et une vie sociale remplie. Et c’est ce que souhaite le Président du CNRD pour son équipe.
En sport, les joueurs sont soudés et ont un objectif commun, celui de remporter la victoire commune. Cest cette dynamique que le Chef de l’Etat, le Colonel Mamadi Doumbouya, compte in fine inculquer à l’équipe gouvernementale.
𝗗𝗖𝗜-𝗣𝗥𝗚

345060686_142100465392435_833965353507078149_n

𝗖𝗮𝗺𝗽 𝗔𝗹𝗽𝗵𝗮 𝗬𝗮𝘆𝗮 : 𝗹𝗲 𝗖𝗵𝗲𝗳 𝘀𝘂𝗽𝗿𝗲̂𝗺𝗲 𝗱𝗲𝘀 𝗔𝗿𝗺𝗲́𝗲𝘀 𝗿𝗲𝗻𝗱 𝘃𝗶𝘀𝗶𝘁𝗲 𝗮𝘂𝘅 𝗳𝗼𝗿𝗺𝗮𝘁𝗲𝘂𝗿𝘀 𝗽𝗮𝗿𝗮𝗰𝗵𝘂𝘁𝗶𝘀𝘁𝗲𝘀 𝗺𝗮𝗿𝗼𝗰𝗮𝗶𝗻𝘀

Le Président de la Transition, le Colonel Mamadi Doumbouya, était au Bataillon Autonome des Troupes Aéroportées (BATA), au Camp Alpha Yaya Diallo, où il a souhaité la bienvenue au pool des formateurs marocains de la 4ème édition de la campagne de sauts en parachute.
A rappeler que la campagne de sauts est une formation pour les parachutistes guinéens, dirigée par des instructeurs marocains sur initiative des gouvernements guinéen et marocain. Elle vise le renforcement des capacités opérationnelles des forces armées guinéennes.
Cette formation s’inscrit dans le cadre de la coopération militaire entre la République de Guinée et le Royaume du Maroc qui date de plusieurs décennies.
Au cours de son déplacement au BATA, le Chef suprême des Armées a visité les installations et les équipements pour s’assurer du démarrage effectif de cette formation.
Le ministre de la Défense nationale, Aboubacar Sidiki Camara, est revenu sur le contexte de la visite du Chef de l’Etat au BATA : « Le Chef suprême des Forces Armées est venu d’abord pour souhaiter la bienvenue à nos frères d’armes marocains, leur exprimer sa joie de voir continuer la coopération entre le Royaume du Maroc et la République de Guinée en général, et entre les Forces royales marocaines et les Forces armées guinéennes en particulier. Cette campagne de sauts qui est la quatrième de son genre est une continuité de la volonté politique des deux Chefs d’Etat de raffermir les rapports de coopération dans le cadre de la montée en puissance des forces armées guinéennes, notamment dans leurs capacités opérationnelles. C’est pourquoi le Chef de l’Etat ne peut pas rester indifférent face à la délégation de son frère le Roi Mohammed VI qui est le Chef d’Etat-Major Général des Forces armées royales, qui a envoyé une délégation de telle qualité pour assurer la formation avec les équipements, les avions. C’est vraiment une joie que le Président vient de confirmer et exprimer tout son soutien au ministre de la Défense nationale et au Chef d’Etat-Major des Armées, mais aussi à la troupe ici présente pour dire que la formation est son premier souci ».
Le Chef d’Etat-Major de la première Brigade d’infanterie parachutiste des Forces armées royales, Chef de mission, le Colonel Major Ben Kaodur, dira que la visite du Président de la Transition est rassurante : « Tout d’abord, nous sommes très honorés de la visite du Président de la Transition ici au Camp du BATA. C’est une assurance pour nous. Si nous sommes là, c’est sous les hautes instructions de sa Majesté le Roi, Chef suprême et Chef d’Etat-Major Général des Forces armées royales. Les Forces armées royales sont très honorées d’assurer une formation spécialisée au profit d’unités parachutistes de l’Armée guinéenne. Nous sommes déployés par des moyens très importants d’instructions et de matériels importants pour réussir cette formation ».
Le Chef d’Etat-Major Général des Armées, le Général Sadiba Koulibaly, a salué cette visite du Président-Colonel Mamadi Doumbouya : « Malgré son calendrier très chargé, le Président de la Transition, Chef suprême des Armées, accompagné du ministre de la Défense nationale, s’ent présentent ici pour voir ce qui se passe, cela signifie plein de choses pour nous. Ça motive la troupe et cela veut dire qu’on doit accorder de l’importance à ce qui se passe ici ».
De son côté, le Commandant du BATA, le Colonel Aly Badara Sangaré, s’est dit déterminé à œuvrer pour la réussite de cette formation : « D’abord, je remercie nos autorités à tous les niveaux qui ont rendu possible cette campagne de sauts que nous entamons avec beaucoup de courage et de discipline. Quant à nos frères d’armes marocains, nous les accueillons à bras ouverts et on leur souhaite la bienvenu dans notre unité, le BATA. Cette campagne de sauts a été initiée par les autorités guinéennes et marocaines. Grâce à leur coopération, il y a eu beaucoup de choses. C’est la quatrième fois que cette campagne de sauts se tient en Guinée. Donc, nous y sommes fiers et tout ce que nous sommes entrain de faire, c’est de se mettre à la tâche, travailler pour que ça soit une grande réussite ».
𝐃𝐂𝐈-𝐏𝐑𝐆

344088728_136853549366209_4132097369054727701_n

𝗣𝗿𝗼𝗷𝗲𝘁 𝗦𝗶𝗺𝗮𝗻𝗱𝗼𝘂 : 𝘂𝗻 𝗺𝗼𝗶𝘀 𝗮𝗽𝗿𝗲̀𝘀 𝘀𝗮 𝗿𝗲𝗹𝗮𝗻𝗰𝗲, 𝗹𝗲 𝗺𝗲́𝗴𝗮𝗽𝗿𝗼𝗷𝗲𝘁 𝗱𝗲 𝗺𝗶𝗻𝗲𝗿𝗮𝗶 𝗱𝗲 𝗳𝗲𝗿 𝗲𝗻𝗿𝗲𝗴𝗶𝘀𝘁𝗿𝗲 𝘂𝗻 𝗶𝗺𝗽𝗼𝗿𝘁𝗮𝗻𝘁 𝗼𝘂𝘃𝗿𝗮𝗴𝗲 𝗱𝗮𝗻𝘀 𝗹𝗲 𝘃𝗶𝗹𝗹𝗮𝗴𝗲 𝗱𝗲 𝗞𝗼𝗹𝗮𝘁𝗮 (𝗠𝗮𝗳𝗲𝗿𝗶𝗻𝘆𝗮𝗵 -𝗙𝗼𝗿𝗲́𝗰𝗮𝗿𝗶𝗮𝗵)

Le mégaprojet intégré mines-infrastructures de Simandou qui suscite de nombreuses attentes commence à faire voir ses retombées en termes de contribution au développement économique et social de la Guinée, avec en particulier des créations d’emplois, de construction d’infrastructures sociales et d’opportunités pour les communautés locales.
Le Ministre Directeur de Cabinet de la Présidence et Président du Comité stratégique de suivi du projet Simandou, Djiba Diakité, en compagnie du Ministre Secrétaire Général et Porte-parole de la Présidence, le Colonel Amara Camara, ont rehaussé de leur présence la cérémonie d’inauguration ce lundi 1er mai 2023, du nouveau pont de Kolata, d’un coût de 4 millions de dollars, financé par Winning Consortium Simandou, un des acteurs majeurs du projet.
Long de 247 m, large de 7,8 m et profond de 6,5 m, ce pont construit sur le fleuve Mamkudu, va désenclaver une partie de Forécariah, faciliter la circulation des personnes et des biens et favoriser les échanges entre les localités de cette grande zone à fortes potentialités agricoles.
L’inauguration ainsi que la mise en service de cet ouvrage mettront fin au calvaire des populations du district de Yindi et de la localité de Senguelen qui, de longues années durant, ont souffert du manque d’ouvrages de franchissement leur permettant de ralier directement le chef lieu de Forécariah sans passer par Maférinyah.
Le Président du Comité stratégique de suivi de Simandou, Djiba Diakité, a fait savoir qu’avec la nouvelle infrastructure, c’est la perspective de l’amélioration du trafic qui se profile à l’horizon pour cette grande préfecture productrice de vivriers. Ces vivriers, a-t-il ajouté, pourront dorénavant être facilement écoulés vers les autres zones de la Basse Guinée.
« Cet ouvrage d’utilité et de qualité sera aussi un soutien du développement réel de notre capitale.
La réalisation de ce type d’ouvrages de franchissement est une recommandation du contenu local et des études d’impact environnemental et social dans le cadre du projet Simandou », a rappelé le Ministre Directeur de Cabinet de la Présidence, Djiba Diakité.
Il a par ailleurs souligné la détermination du Chef de l’Etat dont le leadership et la volonté politique ont permis de relancer ce projet pour le plus grand bonheur du peuple souverain de Guinée.
Outre le fait que ce pont constitue désormais un facteur de rapidité dans les échanges économiques et commerciaux au niveau de cette préfecture, le Ministre des Mines et de la Géologie, Moussa Magassouba, a pour sa part souligné que cet ouvrage, est un levier de croissance économique au plan local et de « brassage des populations ».
À ce pont d’accès qui se veut moderne et à la qualité des services publics offerts aux populations, s’ajoute un autre en construction destiné à la réalisation du chemin de fer, a-t-il précisé.
C’est un véritable changement pour les populations de cette zone jadis enclavée, se sont félicités le préfet de Forécariah et le secrétaire général de la commune rurale d’Allasoyah, Mohamed 5 Camara et Adama Kourouma.
Cet ouvrage aura aussi un grand intérêt pour le secteur des mines, puisque les plus gros engins miniers pourront désormais passer si besoin par ce pont. Avec la finalisation de cette infrastructure, la route d’accès au PK11 du chemin de fer du projet Simandou est maintenant presque entièrement connectée. Ce pont sera un passage important pour le transport des matériaux dans la réalisation du mégaprojet Simandou.
Loin d’être une finalité, l’inauguration du nouveau pont de Kolata annonce au contraire d’autres chantiers pour cette région et pour les autres zones concernées par l’ambitieux et gigantesque projet Simandou. En tout cas, la société Winning Consortium Simandou (WCS), par la voix de son représentant Wu Qiang, a réitéré la volonté de WCS de poursuivre ses investissements avec ses deux partenaires à savoir, Rio Tinto-SimFer et Baowu, conformément aux orientations du projet Simandou, portant sur le développement des infrastructures, facteur crucial de l’émergence de tout Etat.
Outre, les membres du CNRD et la haute hiérarchie militaire, ont également pris part à l’inauguration du pont de Kolata, les conseillers du Président de la Transition, Chef de l’Etat, Chef Suprême des Armées, les membres du Comité stratégique et du CA du projet Simandou ainsi que les chefs de départements des pools économique et financier, les Ministres de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l’Emploi, du Commerce, de l’Industrie et des PME. Fortement mobilisées, les autorités régionales et locales ainsi que les populations ne se sont pas fait conter l’événement.
A rappeler que le développement de la mine de fer de Simandou doit permettre l’aménagement d’importantes infrastructures intégrées, composées d’une voie ferrée qui traversera la Guinée du sud-est au nord-est, sur une longueur de 670 km. Sans oublier la construction d’un port mineralier en eaux profondes dans la localité de Moribayah, dans Forécariah.
𝗗𝗖𝗜-𝗣𝗥𝗚

343776728_3518480775106301_8199091970657303196_n

𝗖𝗼𝗼𝗽𝗲́𝗿𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗯𝗶𝗹𝗮𝘁𝗲́𝗿𝗮𝗹𝗲 : 𝗨𝗻𝗲 𝗱𝗲́𝗹𝗲́𝗴𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗯𝘂𝗿𝗸𝗶𝗻𝗮𝗯𝗲̀ 𝗿𝗲𝗰̧𝘂𝗲 𝗮𝘂 𝗣𝗮𝗹𝗮𝗶𝘀 𝗠𝗼𝗵𝗮𝗺𝗺𝗲𝗱 𝗩

L’objectif de la visite de cette importante délégation du Burkina Faso conduite par la Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Régionale et des Burkinabè de l’Extérieur, Mme Olivia Rouamba, vise le renforcement et la diversification des relations de coopération entre la Guinée et le pays des hommes intègres.
Reçue en audience au Palais Mohammed V, elle était venue remercier le Président de la Transition, le Colonel Mamadi Doumbouya, pour son engagement aux côtés de son homologue burkinabè, le capitaine Ibrahim Traore, dans le cadre du renforcement de l’unité entre les deux Etats au bénéfice des deux peuples.
Au nom du Chef de l’État, le Colonel Mamadi Doumbouya, le Ministre Secrétaire Général et Porte-parole de la Présidence guinéenne, le Colonel Amara Camara, a magnifié les liens historiques de coopération qui existent si heureusement entre la Guinée et le Burkina Faso.
Le Colonel Amara Camara s’est également réjoui du travail abattu par les deux parties lors de la 3ème session de la Grande Commission mixte de coopération Guinee-Burkina, tenue du 26 au 28 avril dont les travaux viennent de s’achever à Conakry. Une rencontre bilatérale autour de laquelle 22 accords de coopération ont été signés.
La dynamisation de la collaboration entre la Guinée et le Burkina Faso est plus que jamais nécessaire, car les deux chefs d’État ont la même convergence de vue, a rappelé le ministre Porte-parole de la Présidence.
Quant à la Ministre Olivia Rouamba dont la délégation avait été déjà reçue le 12 janvier 2023 au Palais Mohammed V, elle est revenue sur les raisons de leur présence aujourd’hui en Guinée et particulièrement chez le Chef de l’Etat. Elle a surtout mis l’accent sur le renforcement des relations entre Conakry et Ouagadougou, notamment dans les domaines de la culture, du tourisme, de l’artisanat et du transport.
C’est le lieu de remarquer également que l’axe Ouagadougou-Bamako-Conakry se renforce davantage. En tout cas, les autorités de ces trois pays de l’Afrique de l’Ouest posent des actes concrets dans ce sens. La création des Grandes Commissions mixtes de coopération Guinée-Burkina d’une part et Guinée-Mali de l’autre, est une parfaite illustration de la volonté d’établissement de liens solides des trois chefs d’Etat : les colonels Mamadi Doumbouya et Assimi Goïta ainsi que le capitaine Ibrahim Traoré.
𝗗𝗖𝗜- 𝗣𝗥𝗚

342513266_182397528012006_4500034477559164094_n

AÏD EL-FITR 2023 : Le Chef de l’État a accompli ses obligations religieuses au quartier Bowloko de Labé

À l’instar de nombreux pays de la Oumma Islamique, la Guinée a célébré ce vendredi 21 avril 2023 la Fête de l’Aïd El-Fitr qui consacre la fin du jeûne du Ramadan.

C’est à la grande place du quartier Bowloko de Labé que le Chef de l’État en déplacement dans la région foutanienne a sacrifié à ses obligations religieuses.

La prière a regroupé aux côtés du Président de la Transition, le ministre Secrétaire Général et Porte-parole de la Présidence, le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, Mary Condé, le Haut Commandant de la Gendarmerie Nationale, directeur de la Justice Militaire, le Colonel Balla Samoura, ainsi que les Autorités administratives et religieuses.

La prière s’est déroulée sous la direction de l’imam Ratib de la mosquée centrale de Labé. Le thème évoqué par l’Imam Elhadj Badrou Bah dans son prêche, a porté essentiellement sur la reconnaissance envers Allah, la bonne pratique de l’Islam, le changement de comportement, la paix, la sécurité, l’apaisement du climat social pour l’amour de la Guinée et surtout la bonne réussite de la Transition.

Elhadj Mamadou Badrou Bah a rappelé les vertus qui doivent guider notre démarche de foi. Il a aussi exhorté à la consolidation de la paix et de la cohésion entre les Guinéens. L’Imam a ensuite passé en revue les règles de la Zakat, les personnes qui en bénéficient, le montant de celle-ci, le moment où elle est payée. Il a expliqué que le jeûne du Ramadan, cet autre pilier de l’Islam, représente une école qui éduque l’individu et l’exhorte au bien et à la piété.

Constatant que c’est la première fois de l’histoire qu’un Chef de l’État guinéen communie avec les populations à la base en effectuant la grande prière de fin de Ramadan dans leur région, les populations de Labé et celles du Foutah en général, mobilisées et en parfaite symbiose dans un élan impressionnant de solidarité, ont réservé un accueil et une hospitalité d’envergure au Président Colonel Mamadi Doumbouya. Celui-ci n’a pas caché sa joie et sa reconnaissance aux braves populations du Foutah.

En cette circonstance de commémoration de l’Aïd El-Fitr, le Président de la Transition, le Colonel Mamadi Doumbouya, a adressé ses chaleureuses félicitations à la communauté musulmane de notre pays au nom des Institutions de la République et en son nom propre. Il a évidemment associé à ces félicitations les frères et sœurs de toutes les autres confessions religieuses, les communautés étrangères établies en Guinée ainsi que les nombreux amis que compte notre pays à travers le monde.

Tout en magnifiant l’élan de générosité, de partage et de solidarité à l’endroit des plus démunis, constaté durant le mois béni du Ramadan, le Président de la Transition, Chef de l’État, Chef suprême des Armées, a réitéré aux Guinéens son appel solennel au dialogue, à la concertation, au mieux-vivre ensemble, pour faire de notre pays un havre de paix et de concorde nationale.

Par ailleurs, le Chef de l’État a souhaité bon retour aux nombreux compatriotes qui se sont rendus aux Lieux Saints de l’Islam pour y accomplir les rites de la Oumra, et les a remerciés pour toutes les attentions qu’ils ont portées à la Guinée dans leurs prières.

Dès après la prière, la délégation présidentielle à été raccompagnée à la Villa Syli par une foule compacte. Là, le Colonel Mamadi Doumbouya a reçu les meilleurs voeux des populations de la Moyenne Guinée par la voix des sages du Fouta fortement mobilisés autour de l’imam ratib Elhadj Badrou Bah.

Un déplacement hautement apprécié par les dignitaires de la cité de Karamoko Alpha Molabé. Des prières et des bénédictions ont été faites pour le Chef de l’Etat, sa famille et les populations guinéennes.

En retour, au nom du Président Colonel Mamadi Doumbouya, Chef de l’Etat, Chef Suprême des Armées, le ministre Secrétaire Général et Porte-parole de la Présidence de la République, le Colonel Amara Camara, a adressé ses chaleureuses félicitations à la communauté musulmane de Guinée en général et celle de Labé en particulier avant de formuler des vœux pour une Guinée de paix, de stabilité et de prospérité.

DCI-PRG

340115196_609650517703754_9059061252811920790_n

𝗔𝗲́𝗿𝗼𝗽𝗼𝗿𝘁 𝗔𝗦𝗧: 𝗟𝗲 𝗖𝗵𝗲𝗳 𝗱𝗲 𝗹’𝗘́𝘁𝗮𝘁 𝗮𝗰𝗰𝘂𝗲𝗶𝗹𝗹𝗲 𝟰𝟲 𝗚𝘂𝗶𝗻𝗲́𝗲𝗻𝘀 𝗲𝗻 𝗽𝗿𝗼𝘃𝗲𝗻𝗮𝗻𝗰𝗲 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗧𝘂𝗻𝗶𝘀𝗶𝗲

Le Président de la Transition, le Colonel Mamadi Doumbouya, en compagnie du ministre des Affaires Étrangères, de l’Intégration africaine et des Guinéens établis à l’Étranger, le Dr. Morissanda Kouyaté, a accueilli ce vendredi 7 avril 2023 nos compatriotes résidant en Tunisie. Un retour au compte du huitième convoi, composé de 46 personnes dont 3 femmes et 7 mineurs, à l’aéroport international Ahmed Sékou Touré.
C’est aux environs de 16 heures 45 minutes que l’avion a atterri sous le regard rassuré du Chef de l’État de voir ses compatriotes fouler le sol guinéen.
Le Dr. Morissanda Kouyaté a rappelé aux compatriotes qui débarquent tout fraîchement, combien de fois le Chef de l’État tient à leur sort et partage avec eux toutes les douleurs des exactions subies en terre tunisienne. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il a tenu à les accueillir personnellement, malgré ses charges présidentielles du jour.
Le Chef Suprême des Armées, dans son franc-parler habituel, s’est adressé à ses compatriotes en leur donnant son assurance de tout l’accompagnement possible afin qu’ils retrouvent en Guinée le bonheur de vivre.
Depuis le ferme engagement de trouver une meilleure solution aux problèmes dont ils font face en terre étrangère, le Président de la Transition a tout mis en œuvre afin d’assurer aux résidents guinéens en Tunisie de meilleures conditions de retour en Guinée.
Secourir et assister les Guinéens partout où ils se trouvent en difficulté, est le principal souci des autorités de la Transition. C’est pourquoi elles n’ont ménagé aucun effort pour voler au secours des Guinéens vivant en Tunisie lorsque ceux- ci se sont sentis en détresse.
Depuis, un important programme de leur rapatriement a été lancé, suivi de leur hébergement, leur traitement médical pour ceux d’entre eux qui étaient malades, jusqu’à leur accompagnement en vue de leur insertion socioprofessionnelle.
À noter qu’à ce jour, 337 Guinéens ont volontairement décidé de rejoindre la terre natale, berceau de leurs ancêtres, dans l’espoir de retrouver leurs familles et un meilleur cadre de vie sécurisé.
𝗗𝗖𝗜- 𝗣𝗥𝗚