WhatsApp Image 2024-03-24 at 18.26.08

Forécariah : l’équipe gouvernementale en immersion regagne Conakry

Dans la poursuite de l’immersion gouvernementale dans l’arrière-pays (entamée le samedi 23 mars), l’équipe conduite par le Premier ministre Chef du Gouvernement, Amadou Oury Bah, avec à ses côtés les ministres, Secrétaire Général et Directeur de Cabinet de la Présidence, respectivement le Général Amara Camara et Djiba Diakité, a effectué ce dimanche 24 mars 2024, une seconde série d’activités s’inscrivant toujours dans la culture de l’esprit d’équipe, du don de soi, de la résilience mais également pour briser les barrières, favorisant la solidarité dans le travail.

Ce samedi déjà, les activités se sont poursuivies tard dans la nuit après la rupture collective du jeûne du Ramadan qui a rassemblé toute l’équipe, suivie des prières surérogatoires dirigées par le ministre de la Défense nationale, le Général Aboubacar Sidiki Camara.
Les membres du Gouvernement ont ensuite pris part à une veillée nocturne autour d’un feu de campagne dans l’enceinte du camp militaire de Forécariah. Pendant cette activité pleine d’enseignements et comme des soldats en stage, les ministres ont beaucoup appris de l’histoire de l’Armée guinéenne, à travers une séance d’échanges et de projections. Ils ont également appris à entonner des chants militaires et comment sécuriser une arme à feu, la démonter et la remonter. La veillée s’est poursuivie très tard dans la nuit du samedi à dimanche.

Au petit matin de ce dimanche 24 mars 2024, c’est autour du rassemblement sur la place d’arme du camp militaire de Forécariah que le Chef d’état-major général des Armées, le Général de Division Ibrahima Sory Bangoura et son adjoint ainsi que des membres du CNRD ont rejoint l’équipe de l’immersion. Après l’exécution du salut militaire, c’est avec la haute hiérarchie des Forces de défense et de sécurité que les membres du Gouvernement ont effectué leur traditionelle marche de réveil musculaire, afin de mieux entamer la journée. À la fin du parcours de 5 km, ils ont eu droit à une nouvelle séance avec les moniteurs sur le fonctionnement d’une arme de pointe et d’une arme d’assaut, en l’occurrence le PM AK47 et le Pistolet Automatique (PA).

Cette immersion, intense en efforts, palpable en émotions, riche en découvertes et en résilience, sera sans doute un repère pour la nouvelle équipe gouvernementale pour évaluer à sa juste valeur tous les sacrifices consentis pour opérer, sous le leadership du Général de Corps d’Armée Mamadi Doumbouya, le déclic du 5 septembre 2021, qui a permis d’enclencher la dynamique de la Réfondation.

En constatant de plus près les réalités de l’arrière-pays, le Gouvernement entrant y puisera toutes les ressources nécessaires pour imprimer à sa démarche toute la redevabilité et l’impérieuse nécessité d’impulser des programmes de développement qui auront un impact concret sur la vie des Guinéens.

C’est dans une atmosphère strictement protocolaire avec un fort accent militaire, que la cérémonie de remise du drapeau national s’est tenue au Palais Mohammed V, en présence de la haute hiérarchie militaire. C’est à l’issue du traditionnel salut militaire que le Chef Suprême des armées le Général de corps d’armée Mamadi Doumbouya a reçu des mains du Premier ministre, Chef du gouvernement Amadou Oury BAH le tricolore national. Le Général de corps d’armée, Mamadi Doumbouya a ensuite mis le gouvernement à la disposition du Premier ministre dans l’attente de la cérémonie de prestation de serment.

DCI-PRG

WhatsApp Image 2024-03-23 at 19.33.29

Kalako: le nouveau gouvernement en immersion au QG du groupement des forces spéciales

Dans l’optique de favoriser le raffermissement de la cohésion, de l’esprit d’équipe et de la loyauté au sein de l’exécutif, la nouvelle équipe gouvernementale conduite par le Premier ministre, chef du gouvernement, Monsieur Amadou Oury Bah, aux côtés du Ministre secrétaire général de la présidence le Général Amara Camara et du ministre directeur de cabinet de la présidence, Djiba Diakité, a entamé ce samedi 23 mars 2024 une immersion à Kalako dans la base arrière du groupement des forces spéciales ( GFS). C’est dans une ambiance bon enfant que l’équipe gouvernementale a pris le départ du Palais du peuple pour Kalako ( Forécariah) , situé à environs 113 Km de la capitale Conakry.

Tous vêtus sans exception en treillis militaires, l’équipe gouvernementale a été reçue par le commandant adjoint du groupement des GFS, le lieutenant-colonel Elhadj Baba Barry avant d’effectuer le salut militaire. Place ensuite au parcours du combattant, itinéraire emprunté par les soldats au cours de leurs formations opérationnelles. C’est ensemble, marchant côte à côte et en se serrant les coudes, sous un soleil de plomb que les ministres ont arpenté le parcours rude du soldat pour rallier le champ de tir.

Motivant et encourageant tout en rassurant l’équipe gouvernementale dont les efforts sont effectués pour la symbolique et pour forger la culture de l’esprit d’équipe au sein de l’exécutif, le lieutenant-colonel Elhadj Baba Barry a rappelé en substance qu’il s’agissait d’amener les ministres à quitter le confort de leurs bureaux pour descendre sur le terrain, afin de toucher du doigt les réalités du soldat guinéen , sous leurs propres prismes. Se ressourçant à travers la discipline et l’endurance militaire afin de leur permettre de puiser la force et l’inspiration pour s’inscrire dans l’esprit de la refondation prônée par le Général de corps d’armée, Mamadi Doumbouya Président de la République, Chef de l’État, suprême des armées.
Le premier ministre chef du gouvernement a , en substance après la cérémonie aux couleurs rappelé toute la symbolique qui s’attache à cette immersion . Pour lui il s’agit d’un retour à la source et une reconnaissance envers ceux qui ont fait don de soi le 05 septembre 2021 . Il a aussi rajouté que ce périple permet à l’équipe gouvernementale d’apprendre les valeurs d’humilité , de modestie et d’entraide . Cette première journée a pris fin par des consignes portant sur la deuxième journée .

DCI – PRG

WhatsApp Image 2024-03-18 at 20.48.10

Cité ministérielle de Donka : le Chef de l’État visite les nouveaux bâtiments

Sous la direction du Président de la République, Chef de l’État, Chef suprême des Armées, le Général Mamadi Doumbouya, le CNRD et le Gouvernement ont entrepris une ambitieuse action de récupération des domaines spoliés de l’État, avec un accent particulier sur la Cité ministérielle de Donka.

Depuis la prise de responsabilité des Forces de défense et de sécurité le 05 septembre 2021, cette initiative a pris forme, aboutissant à la construction rapide de logements modernes au sein de la cité.
Aujourd’hui, avec 30 bâtiments sortis du sol, dont 25 entièrement achevés, la Cité de Donka se présente sous un nouveau jour, témoignant du travail acharné de l’administration dirigée par le Général de Corps d’Armée Mamadi Doumbouya.
Lors de sa visite ce lundi, 18 mars 2024, le Président Mamadi Doumbouya a constaté avec satisfaction le haut niveau des travaux atteint par la cité, prête à être livrée.

Cette visite du Chef de l’État s’est déroulée en présence du ministre Directeur de Cabinet de la Présidence de la République Djiba Diakité, du ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat, de l’Aménagement du Territoire chargé de la Récupération des Domaines spoliés de l’Etat Mory Condé, et du Haut Commandant de la Gendarmerie nationale, directeur de la Justice militaire, le Général Balla Samoura ainsi que du directeur du Patrimoine bâti public, Mohamed Doussou Traoré.

Ce projet, mené sous le leadership du Général Mamadi Doumbouya, répond à un besoin crucial en matière de logements pour les membres du Gouvernement guinéen. Il vise également à améliorer leurs conditions de vie et à renforcer la cohésion au sein de l’équipe gouvernementale par la proximité.
La Cité ministérielle de Donka est désormais un pilier essentiel du développement urbain de Conakry, la capitale.
Chaque bâtiment de cette Cité porte le nom d’une figure guinéenne, rendant ainsi hommage à ceux qui ont contribué à l’histoire et à la Patrie. Cet adressage, voulu par le Président de la République, symbolise ainsi la reconnaissance envers des personnalités telles que le docteur Bana Sidibé, Hadja Rabiatou Serah Diallo, Mbalia Camara, Lansana Beavogui, Saifoulaye Diallo, Hadja Aissatou Mafory Bangoura, Jeanne Martin Cissé, Camara Laye, Sory Kandia Kouyaté, Aboubacar Demba Camara, Telly Diallo, Djibril Tamsir Niane, Elhadj Aboubacar Somparé, N’famara Keita, Yacine Diallo, Damantang Camara, Moussa Sanguiana Camara, Mamadi Sagno, Lamine Sidimé, Kéléfa Sall, Jeanne Macauley et bien d’autres.

Ce projet novateur marque un tournant dans l’aménagement urbain de Conakry. Selon le directeur technique de l’entreprise contractante GUICOPRES, chacune des Villas occupe entre 800 et 1000 m2. Et comprenant des salons, des chambres à coucher, des salles à manger, des cuisines, des toilettes, une annexe, des parkings et des aires de jeux ainsi que des jardins.

La Cité ministérielle de Donka témoigne de l’engagement du Chef de l’État, le Général Mamadi Doumbouya et du Gouvernement pour l’amélioration des conditions de vie des citoyens guinéens ainsi que le développement d’un environnement urbain de qualité.
L’inauguration prochaine de la Cité ministérielle de Donka marquera ainsi un jalon majeur dans l’histoire contemporaine de la Guinée, symbolisant un cadre prometteur pour ses habitants.

DCI-PRG

Capture d’écran 2024-03-15 à 19.46.55

𝗦𝗼𝗿𝘁𝗶𝗲 𝗣𝗿𝗲́𝘀𝗶𝗱𝗲𝗻𝘁𝗶𝗲𝗹𝗹𝗲 : 𝗟𝗲 𝗖𝗵𝗲𝗳 𝗱𝗲 𝗹’𝗘́𝘁𝗮𝘁 𝗲𝗳𝗳𝗲𝗰𝘁𝘂𝗲 𝗹𝗮 𝗽𝗿𝗶𝗲̀𝗿𝗲 𝗱𝘂 𝗽𝗿𝗲𝗺𝗶𝗲𝗿 𝘃𝗲𝗻𝗱𝗿𝗲𝗱𝗶 𝗱𝗲 𝗥𝗮𝗺𝗮𝗱𝗮𝗻 𝗮̀ 𝗹𝗮 𝗚𝗿𝗮𝗻𝗱𝗲 𝗠𝗼𝘀𝗾𝘂𝗲́𝗲 𝗙𝗮𝘆𝗰̧𝗮𝗹 𝗱𝗲 𝗖𝗼𝗻𝗮𝗸𝗿𝘆

Conakry, 15 mars 2024 – Le Président de la République, Chef de l’État, Chef suprême des Armées, le Général de Corps d’Armée Mamadi Doumbouya, a effectué la prière du premier vendredi du mois saint de Ramadan en compagnie des fidèles musulmans à la Grande Mosquée Fayçal de Conakry. Communiant ainsi avec ses coreligionnaires en cette période de pénitence.

La prière du vendredi a été dirigée par le premier Imam de la mosquée, Elhadj Mamadou Camara. Qui a mis son sermon à profit pour rappeler les mérites du mois saint de Ramadan, symbolisé surtout par le jeûne, mais aussi et surtout par des prieres ainsi que des sacrifices.
Il a également rappelé les règles à observer ainsi que les interdictions pour obtenir du Tout Puissant Allah des récompenses énormes et de meilleures rétributions.

Le grand Imam Elhadj Mamadou Saliou Camara a par ailleurs prodigué d’utiles conseils aux fidèles musulmans en particulier et au peuple de Guinée en général, en les appelant à adopter de bons comportements dans leur vie de tous les jours. Il a aussi dit des prières pour la paix, la quiètude, la prospérité en Guinée, et pour le repos des âmes de nos devanciers.

Après la prière, les fidèles musulmans ont exprimé leur joie de partager ce grand moment d’adoration et de ferveur religieuse avec leur premier responsable, le Président Mamadi Doumbouya.

DCI-PRG

WhatsApp Image 2024-03-12 at 17.44.24

SIMANDOU: Le Chef de l’État officie la cérémonie de pose de la première poutre du chemin de fer de la Compagnie du Trans-Guinéen

Résolu et engagé dans la dynamique de réaliser le plus grand projet de minerai de fer du monde, le Président de la République, le Général de Corps d’Armée Mamadi Doumbouya, a présidé la cérémonie de pose de la première poutre du chemin de fer de la compagnie du Trans-Guinéen à Forécariah dans la commune rurale de Kamalayah , située dans la sous-préfecture de Moussaya, Préfecture de Forecariah, ce mardi 12 mars 2024, en compagnie des membres du CNRD, des hauts cadres et d’importantes personnalités de la Présidence de la République, du Conseil National de la Transition, de la Compagnie Transguinenne, des représentations diplomatiques, de l’Administration déconcentrée, ainsi que des populations à la base.

Ce sont les chants et les acclamations des hommes et des femmes de la localité qui ont accueilli le Chef de l’Etat, manifestant ainsi leur joie et l’espoir qu’ils placent en leur Président, qui est totalement dévoué à la cause des populations guinéennes.

Dans son discours de bienvenue, le prefet de Forécariah a rappelé la portée de cette rencontre à l’occasion de laquelle une étape importante va être franchie, permettant au projet d’avancer et de réussir à toutes les étapes de sa réalisation.

Pour le Directeur Général de Winning Consortium Simandou (WCS), la réussite du Projet Simandou passe nécessairement par la réalisation d’un chemin de fer. La pose de la première poutre étant un jalon important dans l’avancement des travaux. C’est dans ce cadre que WCS s”engage à tout mettre en oeuvre pour la réussite de cette phase décisive, précise-t-il.

Le Président du Conseil d’Administration de Rio Tinto a qualifié cette étape de symbolique. Il a ensuite salué le leadership et l’engagement du Président de la République le Général de Corps d’Armée Mamadi Doumbouya, pour son adhésion indéfectible au Projet simandou.
Il a également salué les efforts de toutes les parties impliquées.
Il a enfin exprimé le ferme engagement de tous les responsables de Rio Tinto de participer à la réalisation des différentes phases du Projet Simandou.

Prenant la parole à cette heureuse occasion, Le Président du Conseil d’Administration de la Compagnie Transguinenne a rappelé que la réalisation du chemin de fer est un acte qui va au-delà de la simple architecture.
C’est un pont vers l’avenir, symbolisant la prospérité et le bonheur du peuple de Guinée. Il a rappelé qu’en fin 2025, près de 120 millions de tonnes seront exportées au compte de la première phase. Et près de 160 millions pour la seconde phase. Et il permettra de relier les 4 régions de la Guinée et connecter le pays au monde.
Tout en offrant des opportunités d’affaires, de formation et de création d’emplois, le President du CA de la CTG a indiqué que le Projet Simandou est un véritable catalyseur d’une transformation complète de l’économie nationale.

Le Président du Comité de suivi du Projet Simandou, le ministre Directeur de Cabinet de la Présidence de la République, Djiba Diakité, a rappelé les différentes étapes franchies depuis décembre 2022, sous le leadership du Chef de l’Etat, le Général Mamadi Doumbouya.
Tout en saluant les efforts des différentes parties, il a précisé que les deux phases qui sont celles de la construction et de l’exploitation, exigent l’implication de l’Etat guinéen à toutes les étapes de l’exploitation et de prise de décisions.

Après cette série d’interventions, le Président de la République, le Général Mamadi Doumbouya, a procédé à la coupure du ruban marquant la pose de la première poutre du chemin de fer de la compagnie Trans-Guinée.

DCI- PRG

WhatsApp Image 2024-03-08 at 18.20.40

Célébration du 8 mars : À Kindia, la Première Dame, Madame Lauriane Doumbouya, préside la cérémonie

C’est dans la ville des agrumes, Kindia, située à 135 kilomètres de la capitale Conakry, que la Première Dame de la République, Madame Doumbouya Lauriane Darboux, a présidé ce vendredi 8 mars 2024, la date célébrant la lutte pour les droits et l’émancipation des femmes. Elle avait à ses côtés le Président du CNT, Dr. Dansa Kourouma, le Premier ministre chef du Gouvernement, Amadou Oury Bah, le ministre Secrétaire Général de la Présidence, le Général Amara Camara, et le ministre Directeur du Cabinet Présidentiel, Djiba Diakité.

Parées du traditionnel habit local “le kendili”, les femmes de Kindia ont réservé un accueil digne et chaleureux à la Première dame et à sa suite. Dans son discours de circonstance, le Premier ministre, Chef du Gouvernement, Amadou Oury Bah a, en substance, souligné la détermination du Chef de l’État à faire de l’autonomisation des femmes une réalité mais surtout sa priorité. Cela s’est notamment traduit sur le terrain par l’accompagnement, entre 2022 et 2023, d’environ 300 groupements de femmes pour un montant global de 16 milliards de Francs guinéens. Le Premier ministre a, par ailleurs, dans le cadre de la lutte pour l’équité et la parité menée par les femmes, annoncé que le Chef de l’État a pris un engagement personnel d’intégrer au minimum 30% de femmes dans le futur Gouvernement. Une dynamique qui s’inscrit ainsi en droite ligne du thème choisi cette année : “Investir en faveur des femmes : accélérer le rythme pour parvenir à l’égalité des chances”.

C’est sur une note de satisfaction que Madame la Première dame a pris congé des populations de Kindia, avec la ferme conviction que le Président de la République continuera à soutenir l’autonomisation des femmes et favoriser l’égalité des chances.

DCI-PRG

WhatsApp Image 2024-03-04 at 18.28.37

Palais Mohammed V : Prise de contact entre le Premier ministre et les commissions interministérielles

Après avoir pris ses fonctions le jeudi 29 février 2024, le nouveau Premier ministre, Monsieur Amadou Oury Bah, a rencontré ce lundi 4 mars 2024, au Petit Palais, le ministre secrétaire général de la Présidence, le Général Amara Camara, qui coordonne les commissions interministérielles chargées de l’expédition des affaires courantes. L’objectif de sa visite est de suivre de près l’évolution des travaux des commissions chargées de coordonner l’expédition des affaires courantes en attendant la formation d’un nouveau gouvernement.

Cette rencontre, inscrite dans le cadre de ses prises de contact, a permis au Premier ministre de mesurer l’ampleur du travail accompli par lesdites commissions jusqu’à présent. Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, a ainsi pu apprécier personnellement le travail qualitatif et la diligence avec lesquels ces commissions interministérielles gèrent les affaires. Soulignant l’importance de la continuité de l’État, il a salué l’effort déployé par l’ensemble des acteurs, notamment les secrétaires généraux, les directeurs de cabinet, le CNRD, le cabinet présidentiel, les conseillers du Chef de l’État et la haute hiérarchie militaire, qui ont permis d’assurer ce travail en l’absence d’un gouvernement.

Mises en place dès le lendemain de la dissolution du gouvernement, ces commissions regroupent des membres du CNRD, des conseillers du Chef de l’État et du cabinet présidentiel. Elles ont permis d’assurer la continuité de l’État en cette période d’absence du gouvernement.

DCI-PRG

WhatsApp Image 2024-02-22 at 20.23.15

Kaloum : Le Chef de l’État constate l’atmosphère après la dissolution du Gouvernement

Ce jeudi 22 février 2024, le Président de la République, de la Transition et du CNRD, Chef suprême des Armées, Chef de l’État, le Général de Corps d’Armée Mamadi Doumbouya, a effectué un déplacement dans les rues de Kaloum, dans le cadre de ses promenades de routine dans la commune où siège le Palais Présidentiel.

Du palais Mohammed V, le Président de la République a longé la route du Boulevard du Commerce jusqu’au Port Autonome de Conakry.
Sur le chemin et comme à l’occasion de ses déplacements, il a été ovationné et félicité par la population de Kaloum. L’occasion pour lui de constater que cette population est en phase avec les dernières mesures de souveraineté qu’il a prises pour le bon fonctionnement de la République.
Ainsi, des adultes, des jeunes, des enfants, surtout les femmes, cadres de l’Administration publique et du Privé, des ménagères, travailleurs de diverses activités ainsi que des élèves, ont tous affiché leurs approbations des idéaux et décisions de leur leader.

De retour au Palais Présidentiel, le Chef de l’État a effectué une visite inopinée dans la salle de réunion du Secrétariat Général de la Présidence de la République où se tenait une séance de travail autour de dossiers administratifs urgents. Ceci, en vue de s’imprégner personnellement de la situation et constater qu’il n’y a aucun relâchement dans l’exécution du travail après la dissolution du Gouvernement.
Étaient présents à cette rencontre, la haute hiérarchie militaire, les conseillers à la Présidence, ainsi que des directeurs généraux d’EPA placées sous la tutelle directe de la Présidence.
Sur place, le Général Amara Camara, ministre Secrétaire Général et Porte-parole de la Présidence, a fait un compte rendu au Chef de l’Etat sur les sujets à l’ordre du jour.

A rappeler qu’après la dissolution du Gouvernement le lundi dernier, les secrétaires généraux chargés de prendre le relais ont été reçus par le ministre Secrétaire Général et Porte-parole de la Présidence de la République. C’était pour une séance de travail dont la résolution principale fut une instruction aux intérimaires de prendre le pouls de la situation exacte dans leurs départements respectifs afin d’identifier les dossiers urgents pour étude et traitement rapides.

Les événements des derniers jours prouvent à suffisance que la volonté du Chef de l’Etat pour mener à bon port le bateau de la Transition ne souffre d’aucune ambiguïté. Pour lui, servir les intérêts de la Guinée et des Guinéens passe avant tout autre chose. Il s’implique et s’impose dès lors pour imprimer la dynamique correspondant aux engagements pris devant la Nation le 5 septembre 2021. Le Général Mamadi Doumbouya, en bon stratège militaire, établit les objectifs, déploie les hommes sur le terrain, recueille les informations, les étudie, lance l’offensive et rectifie si nécessaire pour maintenir le rythme. C’est justement cette rectification qu’il a effectuée lundi dernier en dissolvant le Gouvernement. Ainsi, il montre et confirme qu’il demeure le seul capitaine aux commandes pour guider le navire arborant le drapeau de la Guinée vers bon port, celui du bonheur de tous les Guinéens, sans exception.

DCI-PRG

4 fev retour syli-32

CAN 2023 : Le Syli national accueilli en héros par les Guinéens et félicité par le Général Mamadi Doumbouya

Après un parcours honorifique à la 34e édition de la Coupe d’Afrique des nations de football en Côte d’Ivoire, le Syli national de Guinée a regagné le bercail ce dimanche 4 février 2024. L’avion transportant l’équipe nationale a atterri aux environs de 11 heures sur le tarmac de l’aéroport international Ahmed Sékou Touré de Conakry.

Accueilli avec honneur par le ministre des sports et de la jeunesse, Lansana Béa Diallo, ainsi que par le président de la Fédération Guinéenne de Football (Feguifoot) Bouba Sampil et son staff, l’équipe nationale a bénéficié d’un accueil populaire à la hauteur de son parcours héroïque à la CAN 2023. À la sortie de l’aéroport international Ahmed Sékou de Conakry, une foule compacte en liesse attendait le Syli. Tout au long du parcours, de l’aéroport au Palais de la Présidence, les supporters ont accompagné l’équipe jusqu’aux environs du Palais Mohammed V.

Le Général Mamadi Doumbouya a souligné avec force : “Félicitations à nos joueurs, à l’entraîneur et au staff ! Nous reviendrons encore plus forts. Tirons maintenant les leçons et préparons-nous pour les prochains défis, notamment la CAN 2025. Mobilisons nos énergies positives pour soutenir et renforcer le département des sports dans la mise en œuvre d’une stratégie de développement de toutes les disciplines sportives dans notre pays. Merci Syli, vive Syli !”

Reçus dans l’après-midi au Palais Mohammed V, l’entraîneur Kaba Diawara, son staff technique et les joueurs ont été honorés par le président de la République. Prodiguant des conseils sages, le président a réitéré la nécessité de capitaliser l’expérience de la CAN 2023, les encourageant à se projeter avec détermination pour les échéances futures.

Le chef suprême des armées a souligné que ramener le drapeau à la maison était un devoir moral envers la République et le peuple souverain de Guinée. Satisfait que l’équipe soit tombée les armes à la main, il a promis de tout mettre en œuvre pour que le Syli national soit dans de meilleures conditions de compétitivité pour la prochaine Coupe d’Afrique. Le Général Mamadi Doumbouya a donné des instructions fermes au département des sports et à la Fédération Guinéenne de Football pour opérer les réformes nécessaires à l’atteinte de cet objectif.

Rappelant la portée symbolique du Syli national pour le peuple souverain de Guinée, le Général Mamadi Doumbouya a souligné que le Syli national est un patrimoine national, symbolisant l’unité et la cohésion du peuple guinéen, que les acteurs en son sein ont l’obligation impérieuse de protéger.

PHOTO-2024-02-04-08-58-12

𝗣𝗮𝗹𝗮𝗶𝘀 𝗱𝘂 𝗣𝗲𝘂𝗽𝗹𝗲 : 𝗥𝗮𝘁𝗶𝗳𝗶𝗰𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗵𝗶𝘀𝘁𝗼𝗿𝗶𝗾𝘂𝗲 𝗱𝗲 𝗖𝗼𝗻𝘃𝗲𝗻𝘁𝗶𝗼𝗻𝘀 𝗰𝗹𝗲́𝘀 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗹𝗲 𝗠𝗲́𝗴𝗮-𝗽𝗿𝗼𝗷𝗲𝘁 𝗺𝗶𝗻𝗶𝗲𝗿 𝗱𝗲 𝗦𝗶𝗺𝗮𝗻𝗱𝗼𝘂

Dans un élan significatif vers la valorisation des ressources et la diversification de l’exploitation minière en Guinée, le Conseil National de Transition (CNT) a autorisé ce samedi 03 fevrier 2024, la ratification de trois Conventions cruciales liées au Méga-projet intégré du Simandou estimé à 15 milliards de dollars.

La Première Convention, relative au co-développement des infrastructures ferroviaires et portuaires desservant les mines de minerai de fer des blocs 1, 2, 3 et 4 de Simandou, a été conclue entre la Guinée, Winning Consortium Simandou (WCS), et Rio Tinto Simfer au sein du Consortium de la Compagnie du TransGuinée (CTG). Cette avancée souligne l’engagement des parties prenantes à mettre en œuvre un réseau de transport efficace reliant les mines aux ports.

La Deuxième Convention concerne la base d’exploitation de WCS pour les blocs 1 et 2 de Simandou. Établissant un cadre solide entre la Guinée et WCS pour l’exploitation du minerai de fer. Cette étape renforce la coopération pour une exploitation durable des gisements.

Enfin, la Troisième Convention porte sur les ajustements bipartites de Simfer à la convention de base amendée et consolidée pour l’exploitation des gisements de fer de Simandou, impliquant la Guinée, Simfer et Rio Tinto. Ces ajustements démontrent la flexibilité des accords pour s’adapter aux évolutions du projet.

Lors de sa présentation devant les conseillers nationaux, le ministre Directeur de Cabinet de la Présidence et Président du Comité stratégique de suivi du Projet Simandou, Djiba Diakité, a souligné l’impact économique, social et environnemental du projet. Il a salué le leadership éclairé du Chef de l’État, le Général Mamadi Doumbouya, soulignant sa volonté politique inébranlable de concrétiser ce projet minier d’envergure au profit du peuple Souverain de Guinée.
Le message du ministre Djiba Diakité, en sa qualité de Président du Comité stratégique de suivi du Projet Simandou, a renforcé la confiance des conseillers dans la détermination de l’État guinéen à concrétiser rapidement ce projet porteur de prospérité pour le peuple souverain de Guinée.

Le ministre des Mines et de la Géologie, Moussa Magassouba, quant à lui, a fait l’historicité de l’autorisation de ratification de ces conventions qui garantissent la solidité des accords entre la Guinée et ses partenaires miniers.

La ministre de l’Environnement et du Developpement durable, Mme Safiatou Diallo, a également rassuré quant aux mesures environnementales rigoureuses intégrées dans le cadre de ce projet d’ampleur.

Enfin, le ministre de l’Économie et des Finances, Moussa Cissé, a lui aussi souligné l’importance économique majeure de ce projet pour la Guinée, ouvrant ainsi des perspectives prometteuses non seulement pour l’économie du pays dans toute sa diversité mais aussi des retombées et impacts positifs pour les populations.

DCI-PRG