298654024_440070711488518_2309589214873516944_n

𝗚𝗲𝘀𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗱𝗲𝘀 𝗱𝗲𝗻𝗶𝗲𝗿𝘀 𝗽𝘂𝗯𝗹𝗶𝗰𝘀 : 𝗹𝗲 𝗖𝗵𝗲𝗳 𝗱𝗲 𝗹’𝗘́𝘁𝗮𝘁 𝗿𝗲𝗰̧𝗼𝗶𝘁 𝗹𝗲 𝗿𝗮𝗽𝗽𝗼𝗿𝘁 𝘀𝘂𝗿 𝗹𝗮 𝗴𝗼𝘂𝘃𝗲𝗿𝗻𝗮𝗻𝗰𝗲 𝟮𝟬𝟮𝟭

Le vérificateur de Guinée, Dr Joseph Togna Doré, accompagné des inspecteurs d’État, a remis au Président Colonel Mamadi Doumbouya, le rapport sur l’état de la gouvernance et la reddition des comptes exercice 2021. Une première en Guinée.
La remise de ce rapport a été faite à la faveur d’une cérémonie qui s’est déroulée ce jeudi, 11 août 2022 au Palais Mohammed V. Le Premier ministre par intérim et des membres du cabinet civil de la présidence y étaient présents.
Ce rapport récapitule les moments forts des activités de l’Inspection d’État au cours de l’année 2021. Ce document revient aussi sur les anomalies les plus significatives identifiées par cette institution.
Le Président de la Transition, le Colonel Mamadi Doumbouya a, pour sa part, félicité les membres de l’Inspection Générale d’État pour le travail abattu. Il a mis l’occasion à profit pour les inviter à cultiver l’indépendance, la rigueur et la transparence afin de lutter efficacement contre la gabegie financière, la tricherie et les détournements des deniers publics.
Il a aussi été question pour le Président Colonel Mamadi Doumbouya de mettre en avant son souci majeur, celui de faire profiter aux Guinéens les ressources du pays et de favoriser le bien-être pour toute la population.
𝗗𝗖𝗜-𝗣𝗥𝗚

347253087_649273650568222_7526878175404319268_n

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 11 AOÛT 2022

La Session Ordinaire du Conseil des Ministres s’est tenue ce jeudi 11 août 2022 de 10H à 12H, sous la haute autorité de son Excellence Monsieur le Président du CNRD, Président de la Transition, Chef de l’Etat, Chef Suprême des Armées, le Colonel Mamadi DOUMBOUYA.

Les points suivants étaient inscrits à l’ordre du jour :

I. MESSAGE DE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA TRANSITION.

II. COMPTE RENDU DE LA SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL INTERMINISTERIEL DU MARDI 09 AOÛT 2022.

III. DECISIONS DU CONSEIL DES MINISTRES.

IV. DIVERS.

I. MESSAGE DE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA TRANSITION.

Le message de son Excellence Monsieur le Président du CNRD, Président de la Transition, Chef de l’Etat, Chef Suprême des Armées, le Colonel Mamadi DOUMBOUYA, a porté sur trois points :
– Les compléments de bourses des étudiants et militaires stagiaires ;
– Le lancement du recensement général de la population et de l’habitat ;
– La relance d’au moins quatre unités industrielles (usines à l’arrêt).
Au titre du premier point : Le Chef de l’État a constaté que les conditions de traitement des boursiers guinéens, y compris les militaires stagiaires en Guinée et à l’Etranger sont restées les mêmes depuis des décennies alors que le coût de la vie a nettement évolué depuis ce temps.
Pour améliorer les conditions de vie de nos étudiants en Guinée et à l’Etranger, le Président de la Transition a instruit les ministres de l’Enseignement Supérieur, de la Défense et le Ministre Directeur de Cabinet d’approfondir les réflexions sur la revalorisation des compléments de bourses pour la rentrée prochaine.
Le Chef de l’État a demandé également aux ministres du pool financier de prendre des dispositions et de s’associer aux réflexions pour évaluer le coût, la soutenabilité et de s’assurer de l’effectivité des résultats issus de ces réflexions à la rentrée 2022 – 2023.

Parlant du recensement général de la population et de l’habitat : Le Président de la Transition a indiqué que cette action occupe la première place dans le chronogramme de la Transition.
A cet effet, le Chef de l’État a invité le Ministre de l’Économie, des Finances et du Plan à finaliser et à soumettre, dans un bref délai, le projet de décret relatif au recensement général de la population et de l’habitat.
Pour le dernier point relatif à la relance d’au moins quatre unités industrielles (notamment celles à l’arrêt) :
Le Président de la Transition a constaté que depuis plusieurs années, la quasi-totalité des usines de l’Etat sont à l’arrêt. Le Chef de l’État a rappelé avoir demandé au Ministre en charge du Commerce, de l’Industrie, des Petites et Moyennes Entreprises, de procéder à l’inventaire de ces usines.
Dans la même lancée, le Chef de l’État a instruit le Premier Ministre par intérim de procéder à l’identification d’au moins quatre usines parmi celles à l’arrêt et de proposer, dans un bref délai, un plan stratégique de relance et un chronogramme adossé au coût de cette relance.

II. COMPTE RENDU DU CONSEIL INTERMINISTERIEL DU MARDI 09 AOÛT 2022

Le Premier Ministre par intérim, Chef du Gouvernement a axé son message sur trois points essentiels :
-Les leçons à tirer du premier samedi consacré à l’assainissement ;
-L’amélioration du service de santé communautaire ;
-Le renforcement du système de communication du Gouvernement.

En ce qui concerne le premier point, le Premier Ministre par intérim a salué la participation de tous à la première action civique initiée à la suite de la vaste opération d’assainissement engagée par le Président de la Transition le 14 juillet dernier dans la capitale.
Le samedi dernier, la mobilisation des populations a démontré leur adhésion à cette action.
Le Chef du Gouvernement par Intérim a constaté que le ramassage a fait défaut par endroit. Le déploiement logistique a aussi besoin d’une meilleure planification pour suivre cet investissement humain et éviter que les ordures extraites des caniveaux ne soient drainées ou dispersées par les eaux de ruissèlement, a-t-il estimé.

Pour le Premier Ministre par intérim, la disponibilité des engins de transport et des équipements de nettoyage ne semble pas être le problème, mais plus une bonne organisation pour plus d’efficacité. A ce sujet, le Chef du Gouvernement par Intérim a invité l’Agence nationale d’assainissement de rationaliser les moyens par une meilleure répartition des outils. Dans le souci d’accroitre l’impact de la campagne, le Premier Ministre par intérim a invité le Gouvernement à réfléchir sur la possibilité d’organiser à Conakry « le samedi de l’assainissement » par Commune.
Dans le même sens, le Chef du Gouvernement par Intérim a invité les Ministres à œuvrer pour qu’une communication maximale accompagne cette campagne avant chaque samedi d’assainissement. Cette communication devra, selon le Chef du Gouvernement par intérim, transmettre les informations utiles, de manière claire et bien avant la date de l’évènement. Le pays doit vivre au rythme de la campagne à la radio et à la télévision nationale pour renforcer la sensibilisation et la mobilisation de nos compatriotes à l’effort communautaire qui est attendu d’eux, a-t-il insisté.

Pour le Premier Ministre par Intérim, l’assainissement des villes doit être une activité régulière et ordinaire pour chaque citoyen.
Par conséquent, dira-t-il, les actions d’assainissement mensuelles doivent être la démonstration que les questions de salubrité publique seront ancrées dans les pratiques.
Le Premier Ministre par Intérim a souhaité que tous les Guinéens soient, de façon méthodique, mieux informés sur cet engagement citoyen. Que les citoyens comprennent par les efforts d’explication du Gouvernement, dans des formats appropriés, le sens de la mobilisation au-delà de la mise en place de structures professionnelles de gestion des ordures.

Le Premier Ministre par Intérim a souhaité, comme ce fut autour des questions d’infrastructures, d’habitat et d’énergie, qu’une mobilisation se fasse sur le secteur vital de la Santé. Et particulièrement la santé communautaire. Car le constat en termes d’accès aux soins primaires et de médicaments essentiels plaide en faveur d’actions à court et moyen termes pour améliorer la qualité des services de santé de base.
Renforcer l’image de l’État dans ce secteur sensible participe à une meilleure redistribution de la richesse nationale, a-t-il soutenu.
Le Premier Ministre par Intérim a invité le Gouvernement à porter la réflexion sur la politique de relèvement de :
– L’approvisionnement en intrants et en médicaments ;
– Le maintien du personnel qualifié ;
– L’état des chantiers en souffrance.
Enfin, le Chef du Gouvernement par Intérim s’est estimé heureux de constater qu’au fil des semaines, le Gouvernement améliore considérablement sa performance. Le taux d’exécution des décisions du Conseil des Ministres est aujourd’hui à 65% a-t-il annoncé. Il a invité chaque Ministre à maintenir cette tendance haussière par une pression consciente sur elle-même. Le Premier Ministre par Intérim a annoncé mettre à la disposition du Gouvernement dans les prochains jours, ses conseillers afin de prêter main forte et valider sur le terrain, les résultats obtenus de façon sectorielle.

Madame la Ministre de l’Information et de la Communication a fait une communication relative à la Couverture Nationale Radiophonique et Télévisuelle de la RTG.

Monsieur le Ministre de l’Économie, des Finances et du Plan a fait deux communications : l’une sur la modification du Décret D/2020/030/PRG/SGG portant Attributions et Organisation de la Direction Nationale du Contrôle des Marchés Publics, et l’autre sur la modification de l’Arrêté A/2020/2302/MEF/SGG relatif à la Fixation des Seuils de Passation, de Contrôle et d’Approbation des Marches Publics applicables à l’Etat, aux services déconcentrés (Régions, Préfectures, aux Communes et aux Organismes Publics (Etablissements Publics Administratifs et Sociétés Publiques).

Le Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme a fait quatre (4) communications :
• Le Mécanisme National de Rapportage et de Suivi des Recommandations en matière des Droits de l’Homme ;

• La Présentation des Projets de Politiques Pénales et Pénitentiaires de la République de Guinée ;

• Le Projet de Loi Portant Modification de certaines Dispositions du Code de Procédure Pénale ; et

• Le Projet de Loi et le Projet de Décret Portant Aide Juridictionnelle.

III. DECISIONS

S’agissant du Ministre de l’Information et de la Communication :
Communication relative à la Couverture Nationale Radiophonique et Télévisuelle de la RTG.
Le Conseil a décidé :
– De présenter un plan du processus de lancement de la nouvelle télévision ;
– De mettre à contribution Madame la Ministre en charge des Télécommunication pour l’installation des émetteurs par une synergie d’actions ;
– De constituer une commission interministérielle, Présidée par le Premier Ministre et composée des Ministres des Finances, du Budget, des Télécommunications, de l’Information et de l’Administration du Territoire afin de faire avancer le projet de la TNT et boucler son financement.

Pour le Ministre de l’Économie, des Finances et du Plan :
Communication relative :
• A la modification du Décret D/2020/030/PRG/SGG portant Attributions et Organisation de la Direction Nationale du Contrôle des Marchés Publics ; et
• A la modification de l’Arrêté A/2020/2302/MEF/SGG relatif à la Fixation des Seuils de Passation, de Contrôle et d’Approbation des Marchés Publics applicables à l’Etat, aux services déconcentrés (Régions, Préfectures, aux Communes) et aux Organismes Publics (Etablissements Publics à caractère Administratif et Sociétés Publiques).

Le Conseil a décidé :
– De renforcer le contrôle au niveau des départements ;
– D’accélérer la mise en service de la plateforme numérique d’échanges pour gagner davantage de temps ;
– De faire passer en Conseil, les communications sur les marchés importants ;
– De transmettre tous ces projets de décrets au Secrétariat Général du Gouvernement pour avis juridique avant la soumission à la présidence ;
– De mettre en place le cadre juridique pour les marchés déclarés de priorité nationale.

Quant au Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme :
Communications relatives :
• Au Mécanisme National de Rapportage et de Suivi des Recommandations en matière des Droits de l’Homme ;
• A la Présentation des Projets de Politiques Pénales et Pénitentiaires de la République de Guinée ;
• Au Projet de Loi Portant Modification de certaines Dispositions du Code de Procédure Pénale ;
• Au Projet de Loi et le Projet de Décret Portant Aide Juridictionnelle.

Le Conseil a décidé :
– D’encourager le processus de déploiement de l’aide juridictionnelle ;
– De rendre accessible en ligne la demande à l’aide juridictionnelle ;
– D’ajouter deux à trois critères de plus en dehors du critère fondé sur le revenu pour bénéficier de l’aide juridictionnelle ;
– De trouver un mécanisme de financement régulier du fonds d’aide juridictionnelle.

IV. AU TITRE DES DIVERS

Monsieur le Ministre Secrétaire Général du Gouvernement a, au nom du Premier Ministre et de l’ensemble des membres du Gouvernement, transmis les félicitations au Président de la Transition, pour la participation de la délégation ministérielle malienne au précédent Conseil des Ministres, preuve de son panafricanisme avéré et marque de sa volonté du retour de la Guinée sur la scène internationale.

Le Ministre de la Santé a informé le Conseil que la date du 17 août 2022 pour l’inauguration du CHU de Donka par le Président de la Transition reste maintenue.

Le Conseil a invité l’ensemble des conseillers juridiques des départements à une séance de travail demain vendredi 12 août 2022 au palais Mohamed V dans la salle de réunion à 16h.

Conakry le 11 août 2022
Le Conseil des Ministres

298764481_438796088282647_6216921624444692651_n

𝗣𝗿𝗲́𝗳𝗲𝗰𝘁𝘂𝗿𝗲 𝗠𝗮𝗿𝗶𝘁𝗶𝗺𝗲 : 𝗟𝗲 𝗖𝗵𝗲𝗳 𝗦𝘂𝗽𝗿𝗲̂𝗺𝗲 𝗱𝗲𝘀 𝗔𝗿𝗺𝗲́𝗲𝘀 𝘃𝗶𝘀𝗶𝘁𝗲 𝗹𝗲 𝗰𝗲𝗻𝘁𝗿𝗲 𝗱𝗲 𝗰𝗼𝗻𝘁𝗿𝗼̂𝗹𝗲

Le Président de la Transition, le Colonel Mamadi DOUMBOUYA, a effectué une visite au Centre de Contrôle de la Préfecture Maritime ce mardi 09 août 2022 pour s’enquérir des réalités dudit centre.
Ces missions hautement significatives pour l’intérêt national interpellent le Chef de l’Etat qui compte apporter tout son soutien en vue de doter ce service d’infrastructures et de moyens nécessaires pour la réalisation des tâches qui lui sont assignées.
À l’occasion de cette visite, le nouveau préfet maritime, le capitaine de vaisseaux à la retraite Ahmadou SOW a réitéré son engagement d’agir efficacement pour le bien de la Nation, au regard du contexte actuel marqué par le trafic illicite en haute mer. Il a par ailleurs interpellé tous les membres de la Commission nationale d’arraisonnement en charge du renforcement de l’autorité de l’Etat en Mer, à beaucoup plus d’entente, de cohésion et de synergie en vue de réussir le pari contre la pêche illicite en République en Guinée.
A rappeler que les efforts de cette Commission nationale d’arraisonnement ont permis de sortir la Guinée des pays non-coopérants dans le cadre de la lutte contre la pêche illicite, précise le nouveau préfet maritime.
𝗗𝗖𝗜-𝗣𝗥𝗚

298097077_438111365017786_998068662812626193_n

𝗜𝗻𝗳𝗿𝗮𝘀𝘁𝗿𝘂𝗰𝘁𝘂𝗿𝗲𝘀 : 𝗟𝗲 𝗖𝗼𝗹𝗼𝗻𝗲𝗹 𝗠𝗮𝗺𝗮𝗱𝗶 𝗗𝗼𝘂𝗺𝗯𝗼𝘂𝘆𝗮 𝗱𝗼𝗻𝗻𝗲 𝘂𝗻 𝗰𝗼𝘂𝗽 𝗱’𝗮𝗰𝗰𝗲́𝗹𝗲́𝗿𝗮𝘁𝗲𝘂𝗿 𝗮𝘂𝘅 𝘁𝗿𝗮𝘃𝗮𝘂𝘅 𝗱𝗲𝘀 𝗲́𝗰𝗵𝗮𝗻𝗴𝗲𝘂𝗿𝘀 𝗱𝗲 𝗞𝗮𝗴𝗯𝗲𝗹𝗲𝗻 𝗲𝘁 𝗱𝘂 𝗸𝗺𝟯𝟲

Le Président de la Transition, Chef suprême des Armées, a visité ce lundi 8 août 2022, les travaux des échangeurs de Kagbelen et du kilomètre 36 (km36) pour s’enquérir de l’état d’avancement de ces ouvrages. Le Colonel Mamadi Doumbouya accompagné du Ministre Secrétaire Général et Porte-parole de la Présidence, le Colonel Amara Camara et du Ministre des Infrastructures et des Transports Yaya Sow, a été très satisfait de l’évolution des travaux.
Soucieux par ailleurs du désagrément que posent les travaux aux usagers, le Chef suprême des Armées a donné des instructions et recommandations au promoteur chinois afin de doubler ses effectifs, travailler surtout la nuit pour finaliser et libérer dans les plus brefs délais ces deux axes routiers très fréquentés de la périphérie de Conakry. Ce qui contribuera au désengorgement de la circulation à Conakry.
Par la voix du Porte-parole de la Présidence, le Colonel Amara Camara, le Colonel Mamadi Doumbouya a plaidé pour une réduction drastique du délai contractuel des travaux dans l’intérêt de la fluidité de la circulation et de la mobilité de la population.
Le Ministre des Transports Yaya Sow, a laissé entendre que l’état d’avancement des travaux est à environ 70 % pour l’échangeur de Kagbelen et 30 % pour celui du km36. Il a souligné la volonté manifeste du Chef de l’État à rapidement boucler les travaux de ces deux échangeurs, à travers la libération totale de la contribution guinéenne à la partie chinoise pour l’exécution rapide et effective des ouvrages. Le ministre a rassuré que tout sera mis en œuvre pour que les véhicules puissent y circuler d’ici le mois de décembre.
𝗗𝗖𝗜-𝗣𝗥𝗚

sf

𝗣𝗿𝗶𝗲̀𝗿𝗲 𝗱𝘂 𝘃𝗲𝗻𝗱𝗿𝗲𝗱𝗶 : 𝗹𝗲 𝗣𝗿𝗲́𝘀𝗶𝗱𝗲𝗻𝘁 𝗖𝗼𝗹𝗼𝗻𝗲𝗹 𝗠𝗮𝗺𝗮𝗱𝗶 𝗗𝗼𝘂𝗺𝗱𝗼𝘂𝘆𝗮 𝗮̀ 𝗹𝗮 𝗠𝗼𝘀𝗾𝘂𝗲́𝗲 𝗱𝗲 𝗕𝗼𝘂𝗹𝗯𝗶𝗻𝗲𝘁

Le Président de la Transition, le Colonel Mamadi Doumbouya, a effectué la grande prière de ce vendredi à la Mosquée de Boulbinet, dans la Commune de Kaloum, en compagnie du Haut Commandant de la Gendarmerie nationale, Directeur de la Justice militaire. Cette prière du Chef de l’Etat à la Mosquée de Boulbinet a coïncidé avec le début de la nouvelle année musulmane (1444).
Une occasion pour l’Imam Alhassane Khomini Camara de rappeler toute la symbolique liée à cette année musulmane.
Se réjouissant de la présence du Président Colonel Mamadi Doumbouya à cette prière devant les fidèles musulmans de Boulbinet fortement mobilisés, l’imam a fait des bénédictions pour la réussite de la transition en cours et le raffermissement du vivre-ensemble.
???-???

297487107_435995445229378_1795205807440295712_n

𝗖𝗼𝗻𝘀𝗲𝗶𝗹 𝗱𝗲𝘀 𝗺𝗶𝗻𝗶𝘀𝘁𝗿𝗲𝘀 : 𝗹𝗮 𝗚𝘂𝗶𝗻𝗲́𝗲 𝗲𝘁 𝗹𝗲 𝗠𝗮𝗹𝗶 𝗱’𝗮𝗰𝗰𝗼𝗿𝗱 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗲̂𝘁𝗿𝗲 𝘁𝗼𝘂𝗷𝗼𝘂𝗿𝘀 𝗱’𝗮𝗰𝗰𝗼𝗿𝗱 !

Comme chaque jeudi, se tient le Conseil ordinaire des ministres au Palais Mohammed V. Mais celui de ce 4 août n’a rien d’ordinaire, du moins en apparence. Fait notable, cinq ministres maliens, porteurs d’un message du Président de la Transition du Mali, ont été invités à y prendre part. Un geste diplomatique, empreint de panafricanisme du Chef de l’Etat guinéen, le Colonel Mamadi Doumbouya.
Tout le gouvernement au grand complet ou presque, réuni autour du Président de la Transition, c’est le rituel du Conseil ordinaire des Ministres. Une instance de décision à laquelle ont participé, fait rare, cinq ministres maliens, sur invitation du Colonel Mamadi Doumbouya. Celui-ci a saisi cette opportunité pour mettre en avant la solidité des relations guinéo-maliennes : « Je voudrais profiter de cette occasion pour rassurer encore nos frères et sœurs du Mali, que le Mali peut compter, à tout moment, sur la fraternité, la solidarité et le panafricanisme du peuple de Guinée, qui se tient débout à ses côtés ». Une détermination sans ambages qui fait écho à la singularité de l’excellence des rapports séculaires entre les deux pays.
Consciente de cette invitation de haute portée diplomatique, la délégation hôte conduite par le chef de la diplomatie malienne, a magnifié l’engagement panafricaniste des chefs d’Etats guinéen et malien. Elle a aussi mis l’occasion à profit pour exhorter les peuples africains à s’affranchir des prescriptions de certaines puissances de domination.
La Guinée et le Mali entretiennent des relations qui traversent le temps. L’axe de coopération entre ces deux pays frères et amis se déploie inexorablement dans les domaines socio-économiques, assure confiant le Premier ministre guinéen par intérim, Dr Bernard Goumou. Mais le domaine qui revêt une importance capitale aux yeux du Président de la Transition guinéenne, est la sécurité. D’où son appel à une synergie d’action : « Comme vous le savez, nos armées font face à des guerres asymétriques qui sont coûteuses en vie et en temps. Le plus souvent, l’ennemi est difficilement identifiable. Ce qui est important aujourd’hui, c’est la convergence de vue entre les deux peuples pour affronter ensemble et relever nos défis communs. Comme on le dit souvent ‘’seul, on est rapide mais ensemble on va plus loin’’. Autant dire que Conakry et Bamako devraient selon toute vraisemblance accentuer leur coopération sécuritaire et militaire dans un contexte d’émergence des mouvements terroristes au Sahel.
En attendant la construction projetée des voies ferrées devant relier les deux capitales, les relations guinéo-maliennes continuent de se porter comme un charme et de perpétuer le panafricanisme qui rythme les liens historiques entre les deux pays.
???-???

313179168_495707222591533_3907586887981976064_n

COMPTE RENDU DE LA SESSION SPÉCIALE DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 4 AOÛT 2022

*********************
La Session spéciale du Conseil des ministres s’est tenue ce jeudi 04 août 2022
de 10H à 12H, sous la haute autorité de son Excellence monsieur le Président
du CNRD, Président de la Transition, Chef de l’Etat, Chef suprême des Armées,
le Colonel Mamadi DOUMBOUYA.
Les points suivants étaient inscrits à l’ordre du jour :
I. ALLOCUTION DE BIENVENUE ET MESSAGE DE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE
PRESIDENT DU CNRD, PRESIDENT DE LA TRANSITION, CHEF DE L’ETAT, CHEF
SUPREME DES ARMEES, A LA DÉLÉGATION MALIENNE
II. MESSAGE DE LA DÉLÉGATION MALIENNE
III. COMPTE RENDU SUCCINCT DE LA SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL
INTERMINISTERIEL DU MARDI 02 AOUT 2022
IV. DECISIONS DU CONSEIL DES MINISTRES
V. DIVERS
I. ALLOCUTION DE BIENVENUE ET MESSAGE DE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE
PRESIDENT DU CNRD, PRESIDENT DE LA TRANSITION, CHEF DE L’ETAT, CHEF
SUPREME DES ARMEES, A LA DÉLÉGATION MALIENNE
Il a souhaité la bienvenue à la forte délégation malienne envoyée par le
Président Assimi GOITA pour remercier le Président de la Transition, le
Gouvernement et le peuple frère de Guinée.
Le Chef de l’Etat s’est particulièrement réjouit de les avoir parmi NOUS en terre
africaine de Guinée.
La délégation ministérielle malienne a été solennellement introduite par le
Premier ministre par Intérim, Chef du Gouvernement.
Elle était composée comme suit :
-Son Excellence Monsieur Abdoulaye DIOP, ministre des Affaires Etrangères et
de la Coopération Internationale, Chef de délégation ;
-Le Colonel Abdoulaye MAÏGA, Ministre de l’Administration du Territoire et de
la Décentralisation, Porte-parole du Gouvernement ;
-Madame DEMBELÉ Madina SISSOKO, Ministre des Transports et des
Infrastructures ;
-Monsieur Mahamoud OULD MOHAMED, Ministre de l’Industrie et du
Commerce.
Pour le Chef de l’Etat guinéen, le Président Assimi GOITA, en acceptant sa
sollicitation de faire participer ses ministres au Conseil des Ministres de la
République sœur de Guinée, a donné un sens profond au panafricanisme
pour lequel nos pères fondateurs se sont battus.
A cette exceptionnelle occasion, le Président de la Transition a, d’une part, fait
observer une minute de silence en la mémoire de toutes les personnes
décédées suite aux malheureux évènements récemment intervenus dans
notre pays, et d’autre part a rendu un vibrant hommage à son frère d’armes
le Colonel Assimi GOITA et à chacun des membres de la délégation
ministérielle. Il a salué le peuple malien pour son courage et son soutien
constant pour la réussite de la transition.
Le Chef de l’Etat a rassuré nos frères et sœurs du Mali, que le Mali peut
compter, à tout moment, sur la fraternité, la solidarité et le panafricanisme du
peuple de Guinée, qui se tient débout à ses côtés.
Aussi le Président de la Transition a-t-il réaffirmé que les circonstances ont
montré la nécessité pour les deux pays de poursuivre et de renforcer
davantage leur coopération, notamment dans les domaines économique et
sécuritaire, domaines dans lesquels d’importants progrès ont été récemment
enregistrés.
Après ce message introductif d’une grande signification, la communication
de son Excellence Monsieur le Président du CNRD a porté sur deux points à
savoir :
1- Le renforcement de la coopération ;
2- La communication gouvernementale sur le contenu de la transition
guinéenne.
I. Au compte du renforcement de la coopération :
Le Chef de l’Etat a rappelé que la dernière décennie a fortement été
marquée par des crises profondes et des changements multiformes dans
l’espace géographique auquel nous appartenons.
En précisant l’absence de gouvernances vertueuses, l’inexistence de
politiques publiques, les influences étrangères et les effets négatifs de la
mondialisation qui font partie des facteurs qui n’ont pas permis à nos pays de
se développer à la hauteur de leurs richesses.
Pour le Président de la Transition, l’essentiel des ressources de nos pays est utilisé
pour faire face aux crises sécuritaires ou à leurs conséquences entrainant nos
armées à faire face à des guerres asymétriques qui sont malheureusement
coûteuses en vie et en temps.
Pour le Chef de l’Etat, le plus souvent, l’ennemi est difficilement identifiable.
Ce qui est important aujourd’hui, c’est la convergence de vues entre le
peuple Malien et Guinéen pour affronter et relever ensemble nos défis
communs. Comme on le dit souvent « seul, on est rapide mais ensemble on va
plus loin ».
Le Président de la Transition a demandé à chacun de s’impliquer davantage
dans la résolution des problèmes sécuritaires de nos deux pays y compris les
problèmes communautaires le long de nos frontières artificielles.
Le Président de la Transition a mentionné avec force que la Guinée est aussi
prête militairement à aider le Mali dans la défense et la sauvegarde de son
intégrité territoriale.
Le Chef de l’Etat a rappelé un autre élément non moins important, celui du
développement économique entre nos deux Etats ; car s’il y a une chose dont
le président se dit être certain, c’est bien que nos deux pays n’ont jamais été
aussi prêts de parvenir à une intégration économique comme c’est le cas
maintenant.
Pour le Chef de l’Etat, hier, on ne parlait que du port seulement, ensuite on a
parlé de route, de carburant. Aujourd’hui, on se projette sur le chemin de fer.
Le Président a insisté que son frère Assimi GOITA et lui ont la volonté et que
c’est à leurs ministres respectifs de matérialiser cette vision tout en saisissant
l’occasion d’informer le conseil, que pour poursuivre les travaux déjà initiés,
une mission se rendra à Bamako dans les meilleurs délais. Afin de nous apporter
des solutions concrètes et réalisables.
Pour le Chef de l’Etat, si le lancement des travaux des rails entre la Guinée et
le Mali devrait être le seul bilan de nos deux transitions, on pourra un jour dire
et même l’histoire retiendra que ça en valait la peine.
II. Au titre de la Communication gouvernementale sur le contenu de la
transition guinéenne :
Le Chef de l’Etat a rappelé qu’au lendemain de la prise du pouvoir, le CNRD
a clairement affiché sa volonté d’aller dans l’inclusivité tout en faisant une
rupture avec les habitudes du passé.
Pour le Président de la Transition, l’exercice des responsabilités permet de
savoir que les reformes sont difficiles à être matérialisées et sont encore
d’autant plus difficiles quand elles touchent les objectifs ou les intérêts des
politiques.
Que les résistances vont se créer et l’opinion manipulée.
Le Chef de l’Etat a invité à la résistance en estimant que si ça ne se passe pas
maintenant, il serait quasiment impossible de faire ces réformes structurelles et
fondamentales pour le développement de notre pays.
Pour le Président du CNRD, il n’est point question d’accepter qu’un
quelconque rythme nous soit imposé. C’est pourquoi, il a fermement invité le
gouvernement de continuer à expliquer les 10 actions clés pour un retour à
l’ordre constitutionnel. Cela est tellement important que nous devons y mettre
un accent particulier et surtout que son contenu soit connu et approuvé par
les forces vives de la nation.
Le Président de la Transition a félicité les membres du Gouvernement pour les
nombreux efforts qu’ils ne cessent de fournir pour expliquer les défis de la
transition, notamment économique, sécuritaire et politique.
Pour conclure, le Président de la Transition a encouragé à poursuivre l’effort
de pédagogie afin que chaque Guinéen comprenne les enjeux de la
transition et le contenu du chronogramme de la transition.
II MESSAGE DE LA DELEGATION MALIENNE
Son Excellence le ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération
Internationale, monsieur Abdoulaye DIOP, en sa qualité de chef de délégation
a, au nom de son Président et de ses pairs, remercié le Chef de l’Etat, Président
de la Transition, le Gouvernement Guinéen et l’ensemble du peuple de
Guinée de leur soutien indéfectible à la transition malienne.
En substance, il a rappelé que la Guinée est le seul pays qui s’est opposé à
infliger des sanctions économiques et autres contre le Mali. Que le pays frère
a fait preuve de solidarité de fraternité et de panafricanisme.
Le ministre malien de la Coopération Internationale a mentionné qu’une telle
position venant de la Guinée n’est guère une surprise car pour lui la Guinée
s’est toujours mise du côté du Mali en période de paix ou en période de
tension et qu’à cet égard le Mali lui reste reconnaissant.
III COMPTE RENDU SUCCINCT DE LA SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL
INTERMINISTERIEL DU MARDI 02 AOUT 2022
Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement par Intérim a introduit son message
en invitant le conseil interministériel a observé une minute de silence en la
mémoire de nos compatriotes qui ont perdu la vie lors des manifestations du
jeudi 28 et vendredi 29 juillet 2022.
Pour le Chef du Gouvernement par Intérim, le bilan tragique et consternant de
ces manifestations doit être expliqué, aussi qu’il est impératif que la procédure
d’enquête engagée par les services judicaires puisse être menée de manière
diligente et approfondie pour situer toutes les responsabilités.
Le Premier ministre par Intérim a instruit à cet effet les ministres de la Justice et
de la Sécurité d’en assurer le suivi et d’en faire un rapport quotidien. Sur ce
volet, le Chef du Gouvernement par Intérim a salué les services de maintien
d’ordre qui ont travaillé avec professionnalisme. A cet effet, le Premier ministre
par Intérim les a encouragés à poursuivre le maintien d’ordre public en respect
avec la déontologie servant de fondement à leur corps.
Le Premier ministre par Intérim a également félicité le ministre des affaires
étrangères pour avoir rappelé au G5 Guinée le respect du canal de dialogue
diplomatique avec notre pays pour éviter des communications unilatérales de
leur part qui aggraveraient la confusion sur des situations aux causes non
encore élucidées.
Le Chef du Gouvernement par Intérim a affirmé être impressionné pendant les
deux dernières semaines à ce poste de coordination et d’impulsion de l’action
gouvernementale, par la mobilisation et la capacité du Gouvernement pour
résoudre les problèmes complexes.
Le Premier ministre par intérim a félicité le travail remarquable des ministres des
Infrastructures et Transports, du Budget, de l’Économie, des Finances du Plan,
celui de l’Administration du territoire et de la Décentralisation pour leurs efforts
conjoints afin d’accélérer le traitement de certains dossiers notamment ceux
des voiries de Conakry, des routes nationales Mamou-Dalaba-Pita, MamouFaranah, Kankan Kissidougou et le chantier de la cité Administrative.
A compter de ce jeudi, le Chef du Gouvernement par intérim a instruit à ce
que la même mission soit mobilisée autour du ministre en charge de l’Énergie
pour booster la réalisation des projets en cours, de facto qui constituent une
des priorités du Président de la Transition.
Le Projet de la côtière, la pose des compteurs, le paiement des factures des
établissements publics et le projet Clean Power ( le projet d’électrification
solaire de KANKAN) sont des sujets stratégiques de haute importance qui
doivent être matérialisés avec toute la célérité qui y sied, a estimé le Premier
ministre par intérim.
Le Chef du Gouvernement par Intérim n’a pas oublié d’adresser ses
remerciements au ministre du Budget pour le lancement de la tournée avec
ses cadres dans tous les Départements ministériels, en étroite exécution d’une
recommandation du Conseil des ministres en vue d’assister les ministères à
accélérer le déblocage de leur budget d’investissement.
Le Premier ministre par intérim a aussi salué l’effort collectif du Gouvernement
pour porter le niveau moyen d’exécution des décisions du conseil de 43% le
18 juillet 2022 à 65% au 31 Juillet 2022. Pour le Chef du Gouvernement par
Intérim, ce travail doit se poursuivre davantage. A cet effet, il a demandé aux
ministres de bien vouloir demander à leurs services techniques de se mettre en
rapport avec ses conseillers de la Primature en vue d’effectuer des missions
techniques d’appréciations conjointes de validation. Les rapports issus de ces
missions devront être versés au titre des dossiers des recommandations du
conseil, a martelé le Premier ministre par intérim.
Le Chef du Gouvernement par Intérim a invité le Conseil à poursuivre sans
relâche les efforts jusqu’à l’atteinte et à l’exécution totale de tous les
engagements envers la population guinéenne.
Le Premier ministre par intérim a souhaité, que partout où il y a urgence,
comme c’est le cas dans plusieurs secteurs, que le Gouvernement soit en
mesure de faire preuve d’intelligence collective pour réussir ensemble.
Car le Chef du Gouvernement par intérim a estimé que plus les ministres
avancent en équipe, plus le Gouvernement multiplie ses chances de succès
et naturellement la satisfaction devient collective pour trouver les meilleures
stratégies possibles au bénéfice des populations.
Pour illustrer l’esprit collaboratif du Gouvernement, le Premier ministre par
intérim a cité la devise des mousquetaires : « Un pour tous, tous pour un » et la
citation de l’auteur américain Ken Blanchard : « Aucun de nous n’est autant
intelligent que nous tous ».
Dans la volonté de symboliser l’esprit d’équipe, le Chef du Gouvernement par
intérim a invité madame la Ministre des Postes, des Télécommunications et de
l’Economie Numérique et madame la ministre de l’Information et de la
Communication à préparer, chacune, une communication sur certains
problèmes qui sont des préoccupations majeures de nos compatriotes,
notamment : le coût des communications, l’accessibilité et la fiabilité du
réseau Internet dans notre pays. Car ces éléments sont des questions
stratégiques dont dépendent bon nombre de secteurs économiques et
sociaux.
Pour le Premier ministre par Intérim, Il serait intéressant de faire le point sur La
mise en synergie opérationnelle des EPA du ministère en vue d’optimiser leur
impact.
En ce qui concerne madame la Ministre de l’Information et de la
Communication, le Chef du Gouvernement l’a invité à faire le point sur la
couverture du territoire national de la radio et la télévision RTG. Car la
préoccupation du Gouvernement est de pouvoir assurer le service public de
l’information sans être obligé de payer un distributeur privé. La TNT est-elle
officiellement lancée dans notre pays depuis deux ans ? s’est-il interrogé.
S’agissant du projet de numérisation lancé en début d’année, le Premier
ministre par intérim, s’est interrogé sur le niveau d’avancement, sur sa
matérialisation, sur comment le booster d’ici la fin de l’année..
Le Chef du Gouvernement par Intérim a terminé son message en remerciant
les ministres qui l’ont déjà fait parvenir, le bilan succinct des actions phares de
leur département. Il a instruit à ce que l’on lui fasse parvenir l’ensemble des
bilans avant le 10 août.
A l’occasion de la célébration de l’an 1 du CNRD, le Premier ministre par
intérim a informé de la mise en place d’un Comité de rédaction pour résumer
les actions du Gouvernement.
Au titre des communications :
I. Les ministres de l’Éducation, celui de l’Enseignement Supérieur et de
l’Enseignement Technique ont fait une communication conjointe
relative au Rapport de Synthèse des Recommandations des Études et
Réflexions sur le Système Éducatif
En application des recommandations des décisions du Conseil des ministres
du jeudi 21 juillet 2022, monsieur le ministre de l’Enseignement Pré-Universitaire
et de l’Alphabétisation a aux noms de ses collègues ministres en charge du
secteur de l’éducation, fait une communication portant synthèse des
recommandations des études et réflexions sur le système éducatif guinéen des
quinze dernières années, assortie d’un plan d’action d’urgence.
Selon le Ministre, ces recommandations émanent des études et réflexions :
– Des états généraux de l’éducation (EGE), octobre 2008 ;
– Du salon de l’éducation, septembre 2011 ;
– De l’Etude sur la Politique de la Question Enseignante (EPQE), 2013 ;
– Des travaux de la Commission Nationale de Réflexion sur l’Education (CNRE),
2016 et ;
– Du Rapport d’Etat sur le Système Educatif National (RESEN), 2018.
IV DECISIONS
Concernant la communication relative au Rapport Synthèse des
Recommandations des Études et Réflexions sur le Système Éducatif.
Le Conseil a approuvé son soutien au plan d’urgence pour donner suite à
l’engagement des trois ministres à qualifier le système avec un budget réajusté
pour :
– La formation à tous les niveaux du système
– Une meilleure gestion des flux, en capitalisant l’existant
– L’instauration et à l’opérationnalisation des passerelles entre les différents
cycles d’enseignement
Le conseil a ensuite recommandé aux ministres de :
– Compléter la communication par les résultats attendus
– Associer à la réflexion le ministre du Travail et de la Fonction Publique
V. DIVERS
Le Conseil a félicité le ministre des Affaires Étrangères pour la clarification
apportée à la qualification des rapports de coopération entre notre pays et
ses partenaires en vue de garantir une transition apaisée avec leur soutien
qu’ils ont réaffirmé.
Le ministre de l’Habitat et de l’Aménagement du Territoire a informé le conseil
du lancement de l’application de gestion des titres fonciers dont la cérémonie
a eu lieu le mercredi 03 août 2022.
Madame la ministre de l’Environnement et du Développement Durable a
informé le conseil que son département a procédé à l’assainissement du
cimetière de Cameroun.
Le Ministre de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation a fait
part de la mise en ligne de toutes les notes d’examen de l’entrée en septième
au BAC.
Le ministre de la Jeunesse et des Sports a informé de l’arrivée prochaine du
Secrétaire Général de la Confédération Africaine de Football (CAF) dans le
but de confirmer la paternité et l’exclusivité de l’organisation de la CAN.
Le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme a fait part des félicitations
adressées par le bureau du procureur de la Cour Pénale Internationale à son
Excellence Monsieur le Président de la Transition pour sa volonté affichée et les
bonnes dispositions prises en vue de l’organisation du procès des massacres
au stade du 28 septembre 2009.
Le ministre de la Culture a remercié le Chef de l’Etat, Président de la Transition,
au nom du monde de la culture pour avoir offert une maison au Bureau
Guinéen des Droits d’Auteurs dont la remise officielle a eu lieu le mercredi 03
août 2022.
Le ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique a informé de l’inauguration
officielle du Centre Hospitalier Universitaire de Donka le 17 août prochain.
Le ministre malien de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation a
félicité le Chef de l’Etat Guinéen, le Premier ministre, les membres du
Gouvernement et plus particulièrement son homologue Guinéen pour avoir
initié une journée civique d’assainissement dont le démarrage est prévu le 06
août 2022.
Enfin madame la ministre de l’Enseignement Supérieur a informé l’ensemble
des membres du conseil au nom des ministres en charge de l’éducation, de
la tenue des journées de consultations nationales sur la transformation de
l’éducation en prélude au sommet des Nations Unies devant se tenir au mois
de septembre prochain.
Le Conseil
Conakry, le 04 aout 2022

295948307_430457345783188_5418085766423827541_n

𝗠𝗲́𝗴𝗮-𝗽𝗿𝗼𝗷𝗲𝘁 𝗱𝘂 𝗦𝗶𝗺𝗮𝗻𝗱𝗼𝘂 : 𝗹𝗮 𝗣𝗿𝗲́𝘀𝗶𝗱𝗲𝗻𝗰𝗲 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗥𝗲́𝗽𝘂𝗯𝗹𝗶𝗾𝘂𝗲 𝗮𝗻𝗻𝗼𝗻𝗰𝗲 𝗼𝗳𝗳𝗶𝗰𝗶𝗲𝗹𝗹𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗹𝗮 𝘀𝗶𝗴𝗻𝗮𝘁𝘂𝗿𝗲 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗰𝗿𝗲́𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗰𝗼𝗲𝗻𝘁𝗿𝗲𝗽𝗿𝗶𝘀𝗲 “𝗖𝗼𝗺𝗽𝗮𝗴𝗻𝗶𝗲 𝗱𝘂 𝗧𝗿𝗮𝗻𝘀𝗴𝘂𝗶𝗻𝗲𝗲𝗻” ( 𝗖𝗧𝗚 )

Son accouchement a été douloureux mais les trois partenaires sur le méga-projet du Simandou en l’occurrence le Gouvernement Guinéen, Rio Tinto-Simfer, Wining Consortium Simandou (wcs) ont signé ce mercredi 27 juillet 2022 la convention de création de la co-entreprise baptisée ” Compagnie du Transguineen” (CTG) pour le co-développement de ce mégaprojet estimé à 15 milliards de dollars.
Dans la coentreprise “Compagnie du Transguinéen”, l’Etat guinéen a une participation gratuite et non diluable au capital du chemin de fer et du port à hauteur de 15%. Le méga-projet intégré du Simandou va nécessiter la construction du chemin de fer “le Transguineen” chemin de fer d’une longueur de plus de 600 kilomètres, s’étendant du sud au sud-ouest de la République de Guinée, ainsi que des infrastructures portuaires dans la préfecture de Forécariah, en Guinée Maritime.
Un gigantesque projet infrastructurel qui aura un effet d’entraînement global sur le développement local, l’industrialisation et l’économie de la Guinée. Une grande victoire pour le Colonel Mamadi Doumbouya qui a fait de la défense des intérêts de la Guinée dans ce projet des points non négociables pour la poursuite des opérations .
???-???

294646828_425864442909145_5528621989048212534_n

Transition guinéenne: le Président Umaro Sissoko Embalò accueilli à Conakry par le Chef de l’Etat, Colonel Mamadi Doumbouya

Une importante délégation de la CÉDÉAO est arrivée ce mercredi 20 juillet 2022 à Conakry. Conduite par le Président en exercice de la Conférence des Chefs d’Etats de la CÉDÉAO, le Général Umaro Sissoco Embalò, cette délégation a été accueillie à l’aéroport international Ahmed Sekou Touré par le Chef Suprême des Armées, Son Excellence, le Colonel Mamadi Doumbouya.
Les autorités guinéennes ont rappelé à leurs hôtes qu’elles étaient déterminées à réussir pour la première fois une période transitoire devant conduire à des élections démocratiques, transparentes, libres et inclusives, dont les résultats seront acceptés et acceptables par tous.
Tout en restant disposées à dialoguer avec toutes les parties sans exclusive, elles ont souligné qu’à date, aucune crise politique ou sociale n’était à déplorer en Guinée.
DCI-PRG

294542115_425119806316942_2010597591416648893_n

𝗙𝗼𝗿𝗰𝗲𝘀 𝗮𝗿𝗺𝗲́𝗲𝘀 : 𝗹𝗲 𝗖𝗼𝗹𝗼𝗻𝗲𝗹 𝗠𝗮𝗺𝗮𝗱𝗶 𝗗𝗼𝘂𝗺𝗯𝗼𝘂𝘆𝗮 𝗲𝗻 𝗶𝗺𝗺𝗲𝗿𝘀𝗶𝗼𝗻 𝗮̀ 𝗹𝗮 𝗯𝗮𝘀𝗲 𝗺𝗶𝗹𝗶𝘁𝗮𝗶𝗿𝗲 𝗮𝗲́𝗿𝗶𝗲𝗻𝗻𝗲 𝗱𝗲 𝗬𝗶𝗺𝗯𝗮𝘆𝗮

Le Chef Suprême des Armées a effectué ce mardi 19 juillet 2022, une visite à la base militaire aérienne de Yimbaya, dans la commune de Matoto pour galvaniser le moral de la troupe.
Après avoir constaté de visu le processus de renforcement opérationnel des soldats et conféré avec ses frères d’armes, le Chef de l’Etat, Colonel Mamadi DOUMBOUYA a mis l’occasion à profit pour réitérer son engagement à œuvrer pour la restructuration et la modernisation des forces armées guinéennes.
???-???