293597368_423204949841761_7693415790144854906_n

LUTTE CONTRE L’INSALUBRITÉ : le Ministre Directeur de Cabinet de la Présidence sur l’Île de Kassa pour perpétuer la campagne d’assainissement lancée par le Chef de l’Etat

Malgré une mi-journée dominée par la pluie, le Ministre Directeur de Cabinet de la Présidence, M. Djiba DIAKITÉ était ce samedi 16 juillet en première ligne dans la Sous-préfecture de Kassa pour le ramassage des ordures.
Avec une paire de gangs, pelle en mains, habillé confortablement pour s’adapter à la circonstance, le Ministre Directeur de Cabinet, en compagnie du Ministre du Commerce, de l’Industrie et des PME, a conduit une équipe de près de 300 cadres : du cabinet civil de la Présidence, en passant par le ministère du Commerce, la Société Navale, jusqu’à l’ARPT, ces cadres sont tous résolus à débarrasser Kassa des déchets de tout ordre.
Le Ministre du Commerce, de l’Industrie et des PMU, Bernard GOMOU, s’est exprimé au nom du Ministre Directeur de Cabinet pour remercier la population insulaire de son implication effective à cette journée d’assainissement avant d’inviter les autorités locales à reflechir sur des politiques de pérennisation de cette initiative présidentielle.
Le Maire de Kassa, Abou SAMAKE s’est félicité de la visite du chef de l’Etat sur l’Île. Il s’est aussi engagé à pérenniser cette campagne de ramassage des ordures par la création d’une brigade de salubrité et la mise en place de PME de collecte de déchets.
Le Directeur du Service National Universel et la Directrice de la Société navale ont fait part de leur détermination à œuvrer, par des actes concrètes, dans le dessein de désenclaver les populations insulaires et d’assurer pour la jeunesse, un cadre d’épanouissement.
Cette journée de ramasage des déchets s’est terminée par la visite de la délégation à la Mairie et au centre de santé. Une occasion pour Djiba DIAKITÉ de s’enquérir des problèmes d’ordre sanitaire, et d’y planter des arbres dans le cadre de la campagne nationale de reboisement également lancée par le Président de la Transition, le Colonel Mamadi DOUMBOUYA.
DCI- PRG

293955491_422536383241951_2130671260383988895_n

𝗣𝗔𝗟𝗔𝗜𝗦 𝗗𝗨 𝗣𝗘𝗨𝗣𝗟𝗘: 𝗖𝗘́𝗥𝗘́𝗠𝗢𝗡𝗜𝗘 𝗗𝗘 𝗖𝗟𝗢̂𝗧𝗨𝗥𝗘 𝗗𝗨 𝗙𝗢𝗥𝗨𝗠 𝗜𝗡𝗧𝗘𝗥-𝗥𝗘𝗟𝗜𝗚𝗜𝗘𝗨𝗫 𝗣𝗢𝗨𝗥 𝗟𝗘 𝗗𝗜𝗔𝗟𝗢𝗚𝗨𝗘 𝗘𝗧 𝗟𝗔 𝗣𝗔𝗜𝗫

Le Ministre Directeur de Cabinet de la Présidence de la République, Djiba DIAKITÉ a représenté le Président de la Transition à la cérémonie de clôture du forum inter-religieux pour le dialogue et la paix ce vendredi 15 juillet 2022.
Deux jours durant, les religieux guinéens, maliens, sénégalais et marocains se sont donné rendez-vous au Palais du Peuple pour réfléchir, et proposer des solutions en vue de promouvoir les valeurs du vivre-ensemble en République de Guinée.
Pour le Président du Conseil National de la Transition, les religions doivent être mises au service du développement durable, d’une cohésion réussie, car elles restent et demeurent un facteur important qui doit permettre au peuple d’un même État de vivre et de tout partager ensemble. Leur place est incontournable dans la construction d’une nation éprise de paix et de quiétude sociale, renchérit Dr Dansa KOUROUMA.
Le Ministre Délégué à la Présidence de la République Chargé de La Défense Nationale, le Général à la retraite, Aboubacar Sidiki CAMARA s’est exprimé au nom du Premier Ministre pour replacer le contexte socio-religieux en République de Guinée, en précisant que les religions cohabitent en parfaite harmonie et que chaque citoyen a la mission de continuer à oeuvrer dans ce sens.
Au terme de cette cérémonie, le Ministre Directeur de Cabinet de la Présidence, Djiba DIAKITÉ a, au nom du chef Suprême des Armées, le Colonel Mamadi DOUMBOUYA, remis les satisfecits aux différents participants.
???- ???

293767709_421807976648125_2206230560371139913_n

𝗦𝗮𝗹𝘂𝗯𝗿𝗶𝘁𝗲́ 𝗣𝘂𝗯𝗹𝗶𝗾𝘂𝗲 : 𝗹𝗲 𝗖𝗼𝗹𝗼𝗻𝗲𝗹 𝗠𝗮𝗺𝗮𝗱𝗶 𝗗𝗼𝘂𝗺𝗯𝗼𝘂𝘆𝗮 𝘀𝘂𝗿 𝗹𝗲 𝘁𝗲𝗿𝗿𝗮𝗶𝗻 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗽𝗮𝗿𝘁𝗶𝗰𝗶𝗽𝗲𝗿 𝗮̀ 𝗹’𝗮𝘀𝘀𝗮𝗶𝗻𝗶𝘀𝘀𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁

Le Chef de l’État a effectué ce jeudi 14 juillet 2022, à l’instar de ses ministres dans les autres communes de la Capitale, une visite d’assainissement sur l’île de Kassa.
La jeunesse et les autorités administratives de Kassa se sont, pour la circonstance, fortement mobilisés pour se joindre au Chef de l’Etat afin d’assainir l’île.
Retroussant personnellement ses manches, le Président de la Transition s’inscrit dans une démarche d’exemplarité tout en appelant le gouvernement à adopter des politiques idoines pour rompre avec le cycle de l’insalubrité à Conakry et à l’intérieur du pays.
???-???

293407767_420432223452367_169116361401336273_n

Palais Mohammed V : les marcheurs panafricanistes chez le Chef de l’Etat.

Le Président de la Transition, le Colonel Mamadi Doumbouya a reçu en audience dans l’après-midi de ce mardi, 12 juillet 2022, les marcheurs panafricanistes.
Au nombre de 17 et composés de jeunes guinéens, maliens, sénégalais, et ivoiriens, ces panafricanistes ont marché de Conakry à Bamako sur une distance de 1226 Km en 35 jours. Un exercice qui a commencé le 15 mai pour terminer 18 juin dernier.
L’initiative vise à soutenir le peuple malien qui était sous sanctions de la CEDEAO.
Le coordinateur des marcheurs panafricanistes, le Guinéen Mikhindé Darindé Sankhon a, pour la circonstance, plaidé pour le renforcement des relations séculaires guinéo-maliennes et pour l’unité africaine.
Il a aussi été question de procéder à la remise au Chef de l’Etat, d’un mémorandum, des drapeaux des pays d’origine des marcheurs et de celui de l’Union africaine.
Le Chef de l’Etat, Colonel Mamadi Doumbouya a, pour sa part, remercié ces jeunes marcheurs avant de les exhorter à accentuer leurs efforts pour la promotion du panafricanisme.
???-???

292786264_418082623687327_3649143959600785569_n

CÉLÉBRATION DE L’AID EL- ADHA: LE PRÉSIDENT DE LA TRANSITION, LE COLONEL MAMADI DOUMBOUYA A ACCOMPLI LA PRIÈRE AU PALAIS MOHAMMED V

Le Président de la Transition a accompli la fête de Tabaski au Palais Mohammed V. Occasion pour lui d’y accomplir son devoir religieux, à l’instar de ses coreligionnaires de Boulbinet et autres quartiers adjacents situés dans la commune de Kaloum.
Les membres du Cabinet civil de la Présidence de la République ainsi que quelques ministres étaient présents à ses côtés pour célébrer cette fête dans la ferveur religieuse.
Avec son habituel franc-parler, le premier imam de la Grande Mosquée Fayçal, El Hadj Mamadou Saliou Camara, qui a officié la prière, s’est longuement étendu, dans son sermon, sur les implications religieuses de la fête de la Tabaski pour les musulmans. Il a mis l’occasion à profit pour exhorter les Guinéens à un sursaut patriotique en transcendant leurs divergences pour privilégier la paix, le pardon et le dialogue, indispensables, selon lui, à la réussite de la Transition en cours.
???- ???

286881384_397917685703821_8166871426115759014_n

?? ??????? ????????? ??? ????????? ?’??? ???? ??? ??????????́?????, ?? ????? ?? ???? ????, ???? ?? ???́??????? ?? ??? ?????????? ??????? ?????? ?????????, ???́?????? ?? ?? ??????????, ???́?????? ?? ????, ???? ?? ?’?́???, ???? ?????̂?? ??? ????́??.

La Ville de Kankan, deuxième étape de l’immersion du gouvernement à l’intérieur du pays, a servi de cadre pour le Conseil ordinaire des Ministres. Deuxième du genre, après celui de N’zérékoré.
Placé sous l’autorité du Chef de l’État, S.E.M Colonel Mamadi DOUMBOUYA, le conseil a enregistré la présence du Premier Ministre, Mohamed BEAVOGUI et l’ensemble des membres du Gouvernement. Tous mobilisés pour toucher du doigt les réalités de la Guinée profonde.
Du Palais Mohammed V, le Chef de l’État a échangé avec les membres du Gouvernement, en compagnie du Ministre Secrétaire Général de la Présidence, du Ministre Directeur de Cabinet, du Ministre Secrétaire Général du Gouvernement, du Secrétaire Général des Affaires religieuses et du Gouverneur de la Banque Centrale.
???- ???

273990459_321813979980859_9171732741776034736_n

Palais Mohammed V : le Président de la Cour des comptes présente les rapports annuels de son institution au Chef de l’Etat

Le Président de la Transition, le Colonel Mamadi  Doumbouya a reçu ce vendredi, 11 février 2022 au Palais Mohammed V les responsables de la Cour des comptes, venus présenter 4 rapports annuels publics de l’institution.
Ces rapports portent entre autre sur le rappel de quelques missions, attributions et organisation de la Cour des comptes, l’élaboration d’un manuel des procédures et huit guides de contrôle. Il s’agit aussi de l’apurement des arriérés juridictionnels des comptes de 13 comptables principaux de l’Etat, 67 agents comptables des Etablissements publics administratifs et 24 receveurs communaux des collectivités locales. Ces rapports touchent aussi le contrôle de la gestion d’une vingtaine d’entités publiques, le contrôle des comptes de campagne des dernières élections communales, la certification des formulaires de déclarations de recettes des sociétés minières.

A l’occasion, le président de la Cour des comptes, Dr Mohamed Diaré, a rappelé que l’exigence de transparence, d’imputabilité et de reddition des comptes attachée à la gestion des deniers publics a conduit le législateur à créer une Cour des comptes en remplacement de la Chambre des comptes.
Selon lui, après sa mise en place en 2016, la Cour des comptes s’est employée à se doter de capacités humaines et institutionnelles ainsi que de moyens logistiques pour son fonctionnement.
Poursuivant, le président de la Cour des comptes a précisé que les activités de son institution qui ont réellement démarré en 2017, ont permis de réaliser plusieurs contrôles.

D’après Dr Mohamed Diaré, ce sont les extraits de ces activités de contrôle qui sont consignés dans les différents rapports d’activités 2017, 2018, 2019 et 2020 qu’il a l’honneur de remettre au Chef de l’Etat.
A précicer que chaque année, la Cour des comptes élabore un rapport d’activités à l’attention du Président de la République et du Président de l’Assemblée nationale. Ces rapports retracent les observations, les recommandations et conclusions formulées par ladite Cour.

Le sécrétaire général de la Cour des Comptes, Fodé Kerfala Camara a fait quelques observations et recommandations sur l’exécution du budget national et des autres budgets.
De ce fait, au niveau des recettes, Fodé Kerfala Camara a fait savoir que sur plusieurs années, il ressort que la progression de l’exploitation minière dans notre pays, n’a pas été proportionnelle à l’augmentation des recettes issues de ce secteur.
Il a aussi signalé que dans ce volet, la seconde mine vivante non exploitée dans notre pays est le foncier bâti et non bâti et que cette fiscalité, bien qu’elle soit impopulaire, constitue la principale ressource des collectivités dans tous les pays.

Sur cette lancée, un autre grand problème à résoudre et qui a été soulevé par le secrétaire général de la Cour des comptes, est la gestion du patrimoine bâti et non bâti de l’Etat : « A ce niveau chacun s’est servi gratuitement et l’Etat aussi est resté laxiste, parfois complice de ces mauvaises pratiques » a-t-il dit.
Concernant les recettes non fiscales, Fodé Kerfala Camara a relevé quelques problèmes dont une identification inachevée des sources de recettes, une règlementation des sources de recettes, la mauvaise tenue du compte des valeurs et titres.
S’agissant des dépenses publiques, le secrétaire général de la Cour des comptes a souligné que compte tenu de l’insuffisance des ressources, il est important de procéder à une allocation efficiente des crédits.
Pour lui, la pratique actuelle de mise en œuvre du budget national ne favorise pas le développement des Régions et des Préfectures. C’est pourquoi le secrétaire général de la Cour des comptes a recommandé que  les Régions et les Préfectures bénéficient d’allocations budgétaires et gèrent directement les budgets d’investissement de leurs localités.

Direction de la communication et de l’information de la Présidence

273814564_321107260051531_1460926681933610993_n

Diplomatie : Deux nouveaux ambassadeurs présentent leurs lettres de créance au Président Colonel Mamadi Doumbouya

Le Palais Mohamed V a servi de cadre dans l’après midi de ce vendredi 11 février 2022 à la présentation des lettres de créance de deux nouveaux ambassadeurs accrédités auprès du gouvernement guinéen.
Il s’agit de son excellence M. Guy Léon Jean Hambrouk, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Royaume de Belgique et de son excellence M.Stefano Pontesilli, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République d’Italie.

Cette cérémonie a connu la présence du Ministre Secrétaire général à la Présidence, le Colonel Amara Camara, du Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération internationale, de l’Intégration africaine et des Guinéens de l’Etranger, Dr Morissanda Kouyaté et du Ministre Directeur de Cabinet de la Présidence, Dr Djiba Diakité.
En présentant les lettres de créance qui l’accréditent auprès du gouvernement guinéen et celles qui rappellent son prédécesseur, le nouveau diplomate belge a rappelé la genèse des relations de coopération entre les deux pays qu’il voit se renforcer davantage : « Le Royaume de Belgique est présent en Guinée depuis 2015 avec un bureau diplomatique et avant on avait entamé la coopération sur la crise d’Ebola. Suite à l’ouverture d’un bureau et l’ouverture d’une Ambassade en 2018, on a renforcé la coopération, on a développé un plan de 5 ans de coopération qui se focalise sur la santé maternelle, la lutte contre les violences sexuelles, sur l’entrepreneuriat pour les jeunes et les femmes, le renforcement des capacités».

De son côté, le nouvel ambassadeur de la République d’Italie en Guinée a exprimé sa détermination à œuvrer pour le renforcement et la diversification des relations d’amitié et de coopération entre la République de Guinée et son pays: « Je suis très heureux d’être dans ce beau pays. C’est un moment intéressant où vous êtes entrain de fonder une nouvelle Guinée. Pour un diplomate et pour mon pays, c’est vraiment un moment historique où on peut modestement contribuer à la construction de ce nouveau pays, cette nouvelle dynamique de croissance démocratique, on en serait heureux. Je vais tout de suite me mettre au travail. Vous savez que l’Italie a un réseau de petites et de grandes entreprises très dynamiques, capables de se mettre à la disposition de son excellence, le Président de la Transition et tout le peuple de Guinée. C’est ça ma tâche».

Le Chef de l’Etat, le Colonel Mamadi Doumbouya qui a accueilli ces nouveaux diplomates dans une atmosphère pleine de cordialité a exprimé sa volonté de faire de la coopération internationale un crédo de sa politique de développement dans un contexte gagnant-gagnant.

Direction de la communication et de l’information

273632626_319859523509638_1474874030311874485_n

Visite de terrain : le Président Colonel Mamadi Doumbouya à la rencontre du Peuple

Le Président de la Transition, le Colonel Mamadi Doumbouya, a fait un tour dans les 5 Communes de la Capitale, ce mercredi, 9 février 2022. Une visite du Chef de l’Etat qui a été surtout marquée par des bains de foule et des ovations nourries au niveau de ces collectivités. Partout, les populations ont scandé des slogans de soutien aux actes posés par le Président de la Transition, le Colonel Mamadi Doumbouya

Dans ce périple, la mobilisation des citoyens sur les différents axes a même obligé le Chef de l’Etat à faire des arrêts pour saluer les populations. C’est le cas de la casse (zone des vendeurs de pièces détachées), le rond point de Matoto, Dixinn Terrasse en passant par Ratoma.

A l’issue de cette sortie de terrain, le ministre secrétaire de la Présidence, porte-parole de la Présidence, le Colonel Amara Camara, est revenu sur les enjeux de cet exercice du Président Colonel Mamadi Doumbouya : « Aujourd’hui, effectivement, nous revenons du terrain. Le Président Colonel Mamadi Doumbouya a fait les Communes de Matoto, de Matam et la Commune de Dixinn dans le cadre de sa tournée pour prendre la température de la population. Vous vous souviendrez que depuis le 5 septembre jusqu’aujourd’hui, des actes majeurs assez courageux et déterminants dans le cadre de la gouvernance et de l’amélioration des conditions de vie des Guinéens au quotidien sont entrain d’être posés. Cette sortie a permis de montrer clairement le ressenti positif de ces actes là. La détermination, le Président l’a dit dit depuis le 5 septembre, elle ne fait pas défaut. Nous constatons chaque jour dans chacune de ses actions, ses mesures et ses décisions qu’il pose sur le terrain. Cette détermination, il ira jusqu’au bout. En tout cas jusqu’à ce que les Guinéens soient satisfaits des actions de gouvernance qu’il est entrain de mener.
Sans tomber dans l’émotionnel ou dans le sensationnel, la gouvernance c’est aussi la redevabilité. Dans ce cadre là, toutes les actions seront menées pour que ceux qui ont des comptes à rendre au pays dans le cadre des fonctions ou des missions qu’ils ont accomplies puissent le faire ».

Comme on le constate ainsi les actes de bonne gouvernance que pose le Chef de l’Etat sont vivement appréciés par les populations à la base.

Direction de la communication et de l’information

273384818_318589536969970_8045294130054522673_n

Remise de bus de fonctionnement au CNT

Ce lundi 07 Février 2022 le Ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République a remis, au nom du Président de la Transition, Chef de l’Etat, Chef Suprême des Armées, 3 bus au Président du Conseil National de la transition.
Ces bus doivent servir à faciliter la mobilité des Conseillers nationaux et leur permettre d’être à l’hémicycle à temps pour les plénières.

En remettant les clefs aux Responsables du CNT, le Ministre Secrétaire Général à la présidence a rappelé l’intérêt que le Chef de l’état accorde au bon fonctionnement de cette institution : « Nous sommes au palais du peuple conformément aux instructions du Président de la transition, Chef de l’Etat, Chef Suprême des Armées pour remettre 3 bus au CNT. Le président veut outiller les conseillers et leur donner tous les moyens nécessaires pour leur permettre de remplir la mission qui leur est assignée. Ça commence par la mobilité. Ce problème est résolu. Le reste suivra ».

Entouré de plusieurs conseillers, le président du CNT a reçu ce don du Chef de l’Etat en pesant les principales raisons en jeu : « Cet acte dénote de la volonté du Chef de l’Etat à créer toutes les conditions pour une transition réussie. Il nous a offert des bus sortie d’usine avec tous les conforts qu’ils comportent. Le don confirme la volonté du Président Colonel Mamadi Doumbouya à conduire la transition comme il faut. Il évite ainsi aux conseillers les tracasseries du transport en commun. Je profite de cette occasion pour le remercier. Aujourd’hui encore le peuple sent que le CNRD accorde de l’importance au travail du CNT ».

Mis en place récemment pour travailler sur un projet de nouvelle constitution consensuelle, le CNT reçoit ce lundi un grand coup de main du Président de la Transition, au moment où l’institution tient sa première assemblée plénière.

Direction de la communication et de l’information de la Présidence.