WhatsApp Image 2024-03-08 at 18.20.40

Célébration du 8 mars : À Kindia, la Première Dame, Madame Lauriane Doumbouya, préside la cérémonie

C’est dans la ville des agrumes, Kindia, située à 135 kilomètres de la capitale Conakry, que la Première Dame de la République, Madame Doumbouya Lauriane Darboux, a présidé ce vendredi 8 mars 2024, la date célébrant la lutte pour les droits et l’émancipation des femmes. Elle avait à ses côtés le Président du CNT, Dr. Dansa Kourouma, le Premier ministre chef du Gouvernement, Amadou Oury Bah, le ministre Secrétaire Général de la Présidence, le Général Amara Camara, et le ministre Directeur du Cabinet Présidentiel, Djiba Diakité.

Parées du traditionnel habit local “le kendili”, les femmes de Kindia ont réservé un accueil digne et chaleureux à la Première dame et à sa suite. Dans son discours de circonstance, le Premier ministre, Chef du Gouvernement, Amadou Oury Bah a, en substance, souligné la détermination du Chef de l’État à faire de l’autonomisation des femmes une réalité mais surtout sa priorité. Cela s’est notamment traduit sur le terrain par l’accompagnement, entre 2022 et 2023, d’environ 300 groupements de femmes pour un montant global de 16 milliards de Francs guinéens. Le Premier ministre a, par ailleurs, dans le cadre de la lutte pour l’équité et la parité menée par les femmes, annoncé que le Chef de l’État a pris un engagement personnel d’intégrer au minimum 30% de femmes dans le futur Gouvernement. Une dynamique qui s’inscrit ainsi en droite ligne du thème choisi cette année : “Investir en faveur des femmes : accélérer le rythme pour parvenir à l’égalité des chances”.

C’est sur une note de satisfaction que Madame la Première dame a pris congé des populations de Kindia, avec la ferme conviction que le Président de la République continuera à soutenir l’autonomisation des femmes et favoriser l’égalité des chances.

DCI-PRG

WhatsApp Image 2024-03-04 at 18.28.37

Palais Mohammed V : Prise de contact entre le Premier ministre et les commissions interministérielles

Après avoir pris ses fonctions le jeudi 29 février 2024, le nouveau Premier ministre, Monsieur Amadou Oury Bah, a rencontré ce lundi 4 mars 2024, au Petit Palais, le ministre secrétaire général de la Présidence, le Général Amara Camara, qui coordonne les commissions interministérielles chargées de l’expédition des affaires courantes. L’objectif de sa visite est de suivre de près l’évolution des travaux des commissions chargées de coordonner l’expédition des affaires courantes en attendant la formation d’un nouveau gouvernement.

Cette rencontre, inscrite dans le cadre de ses prises de contact, a permis au Premier ministre de mesurer l’ampleur du travail accompli par lesdites commissions jusqu’à présent. Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, a ainsi pu apprécier personnellement le travail qualitatif et la diligence avec lesquels ces commissions interministérielles gèrent les affaires. Soulignant l’importance de la continuité de l’État, il a salué l’effort déployé par l’ensemble des acteurs, notamment les secrétaires généraux, les directeurs de cabinet, le CNRD, le cabinet présidentiel, les conseillers du Chef de l’État et la haute hiérarchie militaire, qui ont permis d’assurer ce travail en l’absence d’un gouvernement.

Mises en place dès le lendemain de la dissolution du gouvernement, ces commissions regroupent des membres du CNRD, des conseillers du Chef de l’État et du cabinet présidentiel. Elles ont permis d’assurer la continuité de l’État en cette période d’absence du gouvernement.

DCI-PRG

WhatsApp Image 2024-02-22 at 20.23.15

Kaloum : Le Chef de l’État constate l’atmosphère après la dissolution du Gouvernement

Ce jeudi 22 février 2024, le Président de la République, de la Transition et du CNRD, Chef suprême des Armées, Chef de l’État, le Général de Corps d’Armée Mamadi Doumbouya, a effectué un déplacement dans les rues de Kaloum, dans le cadre de ses promenades de routine dans la commune où siège le Palais Présidentiel.

Du palais Mohammed V, le Président de la République a longé la route du Boulevard du Commerce jusqu’au Port Autonome de Conakry.
Sur le chemin et comme à l’occasion de ses déplacements, il a été ovationné et félicité par la population de Kaloum. L’occasion pour lui de constater que cette population est en phase avec les dernières mesures de souveraineté qu’il a prises pour le bon fonctionnement de la République.
Ainsi, des adultes, des jeunes, des enfants, surtout les femmes, cadres de l’Administration publique et du Privé, des ménagères, travailleurs de diverses activités ainsi que des élèves, ont tous affiché leurs approbations des idéaux et décisions de leur leader.

De retour au Palais Présidentiel, le Chef de l’État a effectué une visite inopinée dans la salle de réunion du Secrétariat Général de la Présidence de la République où se tenait une séance de travail autour de dossiers administratifs urgents. Ceci, en vue de s’imprégner personnellement de la situation et constater qu’il n’y a aucun relâchement dans l’exécution du travail après la dissolution du Gouvernement.
Étaient présents à cette rencontre, la haute hiérarchie militaire, les conseillers à la Présidence, ainsi que des directeurs généraux d’EPA placées sous la tutelle directe de la Présidence.
Sur place, le Général Amara Camara, ministre Secrétaire Général et Porte-parole de la Présidence, a fait un compte rendu au Chef de l’Etat sur les sujets à l’ordre du jour.

A rappeler qu’après la dissolution du Gouvernement le lundi dernier, les secrétaires généraux chargés de prendre le relais ont été reçus par le ministre Secrétaire Général et Porte-parole de la Présidence de la République. C’était pour une séance de travail dont la résolution principale fut une instruction aux intérimaires de prendre le pouls de la situation exacte dans leurs départements respectifs afin d’identifier les dossiers urgents pour étude et traitement rapides.

Les événements des derniers jours prouvent à suffisance que la volonté du Chef de l’Etat pour mener à bon port le bateau de la Transition ne souffre d’aucune ambiguïté. Pour lui, servir les intérêts de la Guinée et des Guinéens passe avant tout autre chose. Il s’implique et s’impose dès lors pour imprimer la dynamique correspondant aux engagements pris devant la Nation le 5 septembre 2021. Le Général Mamadi Doumbouya, en bon stratège militaire, établit les objectifs, déploie les hommes sur le terrain, recueille les informations, les étudie, lance l’offensive et rectifie si nécessaire pour maintenir le rythme. C’est justement cette rectification qu’il a effectuée lundi dernier en dissolvant le Gouvernement. Ainsi, il montre et confirme qu’il demeure le seul capitaine aux commandes pour guider le navire arborant le drapeau de la Guinée vers bon port, celui du bonheur de tous les Guinéens, sans exception.

DCI-PRG

4 fev retour syli-32

CAN 2023 : Le Syli national accueilli en héros par les Guinéens et félicité par le Général Mamadi Doumbouya

Après un parcours honorifique à la 34e édition de la Coupe d’Afrique des nations de football en Côte d’Ivoire, le Syli national de Guinée a regagné le bercail ce dimanche 4 février 2024. L’avion transportant l’équipe nationale a atterri aux environs de 11 heures sur le tarmac de l’aéroport international Ahmed Sékou Touré de Conakry.

Accueilli avec honneur par le ministre des sports et de la jeunesse, Lansana Béa Diallo, ainsi que par le président de la Fédération Guinéenne de Football (Feguifoot) Bouba Sampil et son staff, l’équipe nationale a bénéficié d’un accueil populaire à la hauteur de son parcours héroïque à la CAN 2023. À la sortie de l’aéroport international Ahmed Sékou de Conakry, une foule compacte en liesse attendait le Syli. Tout au long du parcours, de l’aéroport au Palais de la Présidence, les supporters ont accompagné l’équipe jusqu’aux environs du Palais Mohammed V.

Le Général Mamadi Doumbouya a souligné avec force : “Félicitations à nos joueurs, à l’entraîneur et au staff ! Nous reviendrons encore plus forts. Tirons maintenant les leçons et préparons-nous pour les prochains défis, notamment la CAN 2025. Mobilisons nos énergies positives pour soutenir et renforcer le département des sports dans la mise en œuvre d’une stratégie de développement de toutes les disciplines sportives dans notre pays. Merci Syli, vive Syli !”

Reçus dans l’après-midi au Palais Mohammed V, l’entraîneur Kaba Diawara, son staff technique et les joueurs ont été honorés par le président de la République. Prodiguant des conseils sages, le président a réitéré la nécessité de capitaliser l’expérience de la CAN 2023, les encourageant à se projeter avec détermination pour les échéances futures.

Le chef suprême des armées a souligné que ramener le drapeau à la maison était un devoir moral envers la République et le peuple souverain de Guinée. Satisfait que l’équipe soit tombée les armes à la main, il a promis de tout mettre en œuvre pour que le Syli national soit dans de meilleures conditions de compétitivité pour la prochaine Coupe d’Afrique. Le Général Mamadi Doumbouya a donné des instructions fermes au département des sports et à la Fédération Guinéenne de Football pour opérer les réformes nécessaires à l’atteinte de cet objectif.

Rappelant la portée symbolique du Syli national pour le peuple souverain de Guinée, le Général Mamadi Doumbouya a souligné que le Syli national est un patrimoine national, symbolisant l’unité et la cohésion du peuple guinéen, que les acteurs en son sein ont l’obligation impérieuse de protéger.

PHOTO-2024-02-04-08-58-12

𝗣𝗮𝗹𝗮𝗶𝘀 𝗱𝘂 𝗣𝗲𝘂𝗽𝗹𝗲 : 𝗥𝗮𝘁𝗶𝗳𝗶𝗰𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗵𝗶𝘀𝘁𝗼𝗿𝗶𝗾𝘂𝗲 𝗱𝗲 𝗖𝗼𝗻𝘃𝗲𝗻𝘁𝗶𝗼𝗻𝘀 𝗰𝗹𝗲́𝘀 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗹𝗲 𝗠𝗲́𝗴𝗮-𝗽𝗿𝗼𝗷𝗲𝘁 𝗺𝗶𝗻𝗶𝗲𝗿 𝗱𝗲 𝗦𝗶𝗺𝗮𝗻𝗱𝗼𝘂

Dans un élan significatif vers la valorisation des ressources et la diversification de l’exploitation minière en Guinée, le Conseil National de Transition (CNT) a autorisé ce samedi 03 fevrier 2024, la ratification de trois Conventions cruciales liées au Méga-projet intégré du Simandou estimé à 15 milliards de dollars.

La Première Convention, relative au co-développement des infrastructures ferroviaires et portuaires desservant les mines de minerai de fer des blocs 1, 2, 3 et 4 de Simandou, a été conclue entre la Guinée, Winning Consortium Simandou (WCS), et Rio Tinto Simfer au sein du Consortium de la Compagnie du TransGuinée (CTG). Cette avancée souligne l’engagement des parties prenantes à mettre en œuvre un réseau de transport efficace reliant les mines aux ports.

La Deuxième Convention concerne la base d’exploitation de WCS pour les blocs 1 et 2 de Simandou. Établissant un cadre solide entre la Guinée et WCS pour l’exploitation du minerai de fer. Cette étape renforce la coopération pour une exploitation durable des gisements.

Enfin, la Troisième Convention porte sur les ajustements bipartites de Simfer à la convention de base amendée et consolidée pour l’exploitation des gisements de fer de Simandou, impliquant la Guinée, Simfer et Rio Tinto. Ces ajustements démontrent la flexibilité des accords pour s’adapter aux évolutions du projet.

Lors de sa présentation devant les conseillers nationaux, le ministre Directeur de Cabinet de la Présidence et Président du Comité stratégique de suivi du Projet Simandou, Djiba Diakité, a souligné l’impact économique, social et environnemental du projet. Il a salué le leadership éclairé du Chef de l’État, le Général Mamadi Doumbouya, soulignant sa volonté politique inébranlable de concrétiser ce projet minier d’envergure au profit du peuple Souverain de Guinée.
Le message du ministre Djiba Diakité, en sa qualité de Président du Comité stratégique de suivi du Projet Simandou, a renforcé la confiance des conseillers dans la détermination de l’État guinéen à concrétiser rapidement ce projet porteur de prospérité pour le peuple souverain de Guinée.

Le ministre des Mines et de la Géologie, Moussa Magassouba, quant à lui, a fait l’historicité de l’autorisation de ratification de ces conventions qui garantissent la solidité des accords entre la Guinée et ses partenaires miniers.

La ministre de l’Environnement et du Developpement durable, Mme Safiatou Diallo, a également rassuré quant aux mesures environnementales rigoureuses intégrées dans le cadre de ce projet d’ampleur.

Enfin, le ministre de l’Économie et des Finances, Moussa Cissé, a lui aussi souligné l’importance économique majeure de ce projet pour la Guinée, ouvrant ainsi des perspectives prometteuses non seulement pour l’économie du pays dans toute sa diversité mais aussi des retombées et impacts positifs pour les populations.

DCI-PRG

WhatsApp Image 2024-02-02 at 19.52.29

Palais Mohammed V : le corps diplomatique et les représentants des institutions républicaines présentent leurs vœux de nouvel An au Chef de l’État

La salle des banquets du Palais Mohammed V a servi de cadre ce vendredi 2 février 2024 à la traditionnelle cérémonie de présentation des vœux de nouvel An au Président de la République, Chef de l’État, le Général de Corps d’Armée Mamadi Doumbouya.
Ce sont les représentants des institutions républicaines ainsi que les corps diplomatique et consulaire qui ont eu l’insigne honneur de présenter au Général Mamadi Doumbouya leurs vœux de nouvel An. La cérémonie s’est déroulée en présence du ministre Secrétaire Général de la Présidence, le Général Amara Camara, le ministre Directeur du Cabinet Présidentiel, Djiba Diakité ainsi que des membres du CNRD et du Gouvernement.

Le chef de la diplomatie guinéennne, Dr. Morissanda Kouyaté, a introduit la parole du corps diplomatique en saluant l’ancrage de la Guinée sur la scène internationale.
L’honneur est revenu ensuite au doyen des diplomates, l’ambassadeur de la Palestine, Dr. Thaer Abubaker, de porter la voix de ses pairs et présenter au Président de la République leurs vœux de nouvel An. Saluant l’ouverture de la Guinée sur la scène internationale et le vaste chantier de réformes engagés par le Chef de l’État, il a, en substance, souhaité que le pays se maintienne sur cette dynamique positive afin accélérer son processus de développement.

Le Président du CNT, Dr Dansa Kourouma, a ensuite pris la parole, au nom des institutions républicaines, pour présenter au Général Mamadi Doumbouya ses vœux de nouvel An. Il a commencé par apprécier les efforts louables du Président Mamadi Doumbouya tant dans la conduite des réformes promises le 5 septembre 2021, que dans le renforcement des institutions républicaines dans leur fonctionnement régalien. Il a ensuite salué l’engagement du chef de l’État pour le développement de la Guinée, magnifié son bilan positif de 2023, tout en ayant une pensée pieuse pour les victimes de l’incendie survenu au dépôt d’hydrocarbures de Kaloum.

En retour, le Général Amara Camara, ministre Secrétaire Général et Porte-parole de la Présidence, a souhaité à l’ensemble des entités réunies les vœux les meilleurs pour la nouvelle année, au nom du Président Mamadi Doumbouya et du peuple de Guinée.

DCI-PRG

PHOTO-2024-02-02-18-23-26

Obsèques : le Chef de l’État rend un dernier hommage aux victimes de l’incendie de Kaloum

Le Président de la République, Chef de l’État, le Général de Coprs d’Armée Mamadi Doumbouya, a présidé ce vendredi 2 février 2024, le symposium en hommage aux victimes de l’explosion du dépôt d’hydrocarbures de Kaloum.
C’est en compagnie du Président du CNT, Dr. Dansa Kourouma, du ministre Secrétaire Général de la Présidence, le Général Amara Camara, du ministre Directeur du Cabinet Présidentiel, Djiba Diakité, du ministre d’Etat, ministre de la Sécurité, le Général Bachir Diallo, par ailleurs président du Comité de gestion de la crise, du ministre d’État, ministre de la Défense Nationale, le Général Aboubacar Sidiki Camara, de la haute hiérarchie militaire et de plusieurs membres du Gouvernement, que le Général Mamadi Doumbouya a officié cette cérémonie funèbre.

C’est après l’observation d’une minute de silence en la mémoire des victimes que le ministre d’État, ministre de la Sécurité et de la Protection Civile a entamé son discours, implorant pour les disparus le repos éternel. Il a tenu à rendre un vibrant hommage aux disparus tout en soulignant l’engagement indéfectible du Chef de l’État, le Général Mamadi Doumbouya, qui a tout mis en œuvre pour apporter les premiers secours diligents aux sinistrés. Notamment sur le plan de la prise en charge et de l’assistance en vivres.
Le Président de la République qui a également observé la minute de silence n’a pas tenu de discours. Il s’est recueilli sur les dépouilles mortelles des victimes.

Le représentant de la famille des victimes guinéennes a déclaré que l’heure n’était pas aux discours mais plutôt au recueillement et à la prière. Il a, au nom de l’ensemble des sinistrés, remercié le Chef de l’État pour l’apport inestimable qu’il n’a cessé de diligenter pour gérer cette crise et leur permettre de faire leur deuil dans l’honneur et la dignité.
Le représentant des victimes de la Sierra-Léone n’a pas tari de remerciements à l’endroit des autorités guinéennnes pour la prise en charge des victimes sierra-léonaises sans distinction. Il a également formulé des prières pour le repos de l’ensemble des victimes.

Pour les victimes musulmanes, un imam a prononcé un sermon de recueillement, et a tenu à faire des sensibilisations à l’endroit des familles sinistrés. Appelant à la foi, à la patience et l’acceptation de la volonté divine. Il a ensuite fait une prière pour le salut et le repos éternel des morts.
Aux victimes chrétiennes, un prêtre a prêché pour le pardon et le salut pour eux.

La cérémonie a pris fin par le recueillement des officiels. En l’occurrence, le Président du CNT, la haute hiérarchie militaire et les membres du Gouvernement. Les corps ont ensuite été restitués aux familles des victimes pour leurs inhumations.

DCI-PRG

WhatsApp Image 2024-01-27 at 20.40.13

Fin de visite au Rwanda : le Général Mamadi Doumbouya a regagné Conakry ce samedi

Au terme d’une visite de travail d’environ 48 heures à Kigali au Rwanda, à l’invitation de son frère et ami, le Président Paul Kagamé, le Chef suprême des Armées, le Général Mamadi Doumbouya, la Première dame de la République, Lauriane Darboux Doumbouya et l’importante délégation ministérielle qui l’accompagne ont regagné Conakry ce samedi 27 janvier 2024 dans l’après-midi.

Intervenant dans le cadre du raffermissement des relations d’amitié et de coopération entre Conakry et Kigali, la mission du Président de la République a été des plus fructueuses.

Le Chef suprême des Armées a été accueilli à l’Aéroport international Ahmed Sékou de Conakry, conformément aux dispositions protocolaires, par les membres du Gouvernement, les représentants des institutions républicaines et le corps diplomatique accrédité.

Dès sa décente de l’avion Présidentiel, il s’ensuivit une cérémonie de remise des attributs militaires au Chef de l’État des mains du Grand Chancelier de l’Ordre National du Mérite, lui conférant officiellement son élévation au grade de Général de Corps d’Armée.

Le Général Mamadi Doumbouya, en compagnie de la Première dame, a ensuite bénéficié d’un accueil chaleureux à travers une mobilisation populaire importante à la hauteur de la mission qu’il a conduite dans la capitale rwandaise.

À Kigali, le Chef de l’État, le Général Mamadi Doumbouya s’est entretenu en tête-à-tête avec son homologue rwandais, le Président Paul Kagamé. Les deux Chefs d’État ont passé en revue les grandes lignes du protocole d’accord signé en avril 2023 à Conakry, dans le cadre de la Grande Commission Mixte Guinéo-Rwandaise. Les deux hommes d’État ont ensuite donné des instructions pour l’accélération du processus de mise en œuvre des accords de partenariat dans les secteurs stratégiques concernés.

Un conseil des ministres bilatéral extraordinaire a, dans la foulée, réuni les ministres des Infrastructures, des Transports, de la Communication, des Télécommunications et des Affaires étrangères, de la Guinée et du Rwanda, pour explorer en profondeur les avancées enregistrées par la Grande Commission Mixte dans l’exécution des accords signés à Conakry, il y a neufs mois. Histoire d’extraire les goulots d’étranglements pour accélérer le processus de rapprochement.

Le Rwanda, avec une solide expertise sur le plan des nouvelles technologies de l’information et de la communication, travaille étroitement avec la Guinée dans le cadre du processus de dématérialisation des procédures et processus administratifs, mais également dans la prise en charge d’infrastructures numériques. Notamment, un Data Center en projet d’installation, qui permettra de stocker les données du pays et d’assurer à la Guinée sa souveraineté numérique.

Dans le cadre des transports, les deux Chefs d’État se sont entendus pour l’ouverture prochaine d’une liaison aérienne civile Kigali-Conakry, pour matérialiser le rapprochement entre les deux peuples.

Le Président de la République a mis à profit son séjour rwandais pour visiter la zone industrielle du pays, mais également, le Kigali Genocide Memorial (KGM), bâti en mémoire du génocide des Tutsis, où il s’est recueilli en compagnie de la Première dame de la République, Lauriane Darboux Doumbouya et les membres de sa délégation.

Le point d’orgue de sa visite aux pays des milles collines fut la rencontre avec les ressortissants guinéens établis au Rwanda.
Après avoir conféré avec ses compatriotes, le Général de Coprs d’armée, Mamadi Doumbouya, a regagné Conakry avec la ferme détermination de porter la coopération Guinéo-Rwandaise à un niveau supérieur, conformément à la vision partagée des deux Chefs d’État.

DCI-PRG

WhatsApp Image 2024-01-27 at 12.51.30

Visite de travail et d’amitié : pour cette dernière journée, le Chef de l’État inaugure la toute première ambassade de Guinée au Rwanda.

Kigali – Samedi 27 janvier 2024 – Le Président de la République, le Général de Corps d’Armée Son Excellence Mamadi Doumbouya, a inauguré la première ambassade de la République de Guinée au Rwanda, scellant ainsi les relations diplomatiques entre Kigali et Conakry.

Située dans le quartier huppé de Kacyiru, qui abrite la présidence de la République Rwandaise, la bâtisse flamboyante est désormais la maison de tous les ressortissants guinéens au Rwanda et, par ricochet, de l’Afrique de l’Est.
La cérémonie d’inauguration de la nouvelle ambassade de Guinée au Rwanda a débuté par un geste symbolique du Président Mamadi Doumbouya et des membres de sa délégation. En ce samedi d’assainissement à Kigali, ils ont chacun planté un arbre pour exprimer leur adhésion à la politique verte du gouvernement rwandais.

Le porte-parole de la communauté guinéenne, qui a massivement effectué le déplacement, a salué dans son discours le Président de la République pour l’ouverture de l’ambassade et les nombreux efforts de refondation entrepris sous son magistère, dont les résultats sont perceptibles même à l’étranger. Par la suite, il a sollicité du Chef de l’État un appui aux étudiants guinéens inscrits dans les universités rwandaises.

Le Ministre des Affaires étrangères de l’Intégration africaine et des Guinéens établis à l’étranger a souligné la vitalité de la diplomatie guinéenne, dont le Chef de l’État est le premier acteur. Citant les exemples de la France et de la Belgique, le Dr Morissanda Kouyaté a souligné que la vision du Président Mamadi Doumbouya s’accomplit en termes d’actes et de résultats, et que l’ouverture de la nouvelle ambassade à Kigali en moins de 10 mois en est la parfaite illustration.

Le Ministre porte-parole du gouvernement, Ousmane Gaoual Diallo, dans son allocution, a exprimé le souhait que la communauté guinéenne établie au Rwanda fasse de l’unité et de la solidarité son dénominateur commun.

L’ambassadeur de la République de Guinée au Rwanda, a remercié le Chef de l’État pour sa nomination tout en le rassurant de son plein engagement à être à la hauteur des missions qui lui ont été assignées. Monsieur Soumaïla Savané a ensuite réitéré à la communauté guinéenne sa pleine disponibilité, précisant que les portes de l’ambassade leur sont entièrement ouvertes.

Pour conclure, le Président de la République, qui avait à ses côtés son épouse, a demandé à ses compatriotes de respecter les règles et lois du pays hôte. S’adressant au nouvel ambassadeur de la République de Guinée, le Général Mamadi Doumbouya a insisté sur l’impérieuse nécessité d’accompagner la communauté guinéenne au Rwanda et en Afrique de l’Est, en mettant tout en œuvre pour que chaque Guinéen soit en règle vis-à-vis de l’administration des pays hôtes.

La cérémonie inaugurale de l’ambassade de Guinée au Rwanda s’est conclue par une photo de famille dans une ambiance festive, en présence des Ministres des Affaires Étrangères et de la Jeunesse du Rwanda.

La délégation présidentielle a finalement pris la route de l’aéroport international de Kigali, où Son Excellence le Président de la République du Rwanda, Monsieur Paul Kagamé, et son épouse ont raccompagné le couple présidentiel guinéen au bas de la passerelle, dans une atmosphère détendue, signe du succès de cette visite de travail et d’amitié.

DCI-PRG

WhatsApp Image 2024-01-27 at 00.56.31 (1)

Visite de travail et d’amitié : Le Chef de l’État et sa suite sur plusieurs sites emblématiques de Kigali

Kigali, 27 janvier 2024 – Le Président de la République, S.E le Général Mamadi Doumbouya, et sa suite ont entamé l’après-midi par la visite de plusieurs sites emblématiques du Rwanda.

Ils ont été invités au Mémorial du Génocide de Kigali, où ils ont visionné un documentaire retraçant les atrocités de cette tuerie de masse de triste mémoire . Ensuite, le Général Mamadi Doumbouya a suivi les différentes étapes du génocide à travers une visite guidée explicative, marquée par des images et des sons, aboutissant à la signature par le Chef de l’État du Livre d’Or de ce lieu rempli d’histoires et d’émotions. Le Général Mamadi Doumbouya a exprimé, au nom du peuple guinéen, compassion et respect face à la résilience du peuple rwandais après un tel drame.

Après cette étape, la délégation a eu l’honneur de visiter l’usine de raffinerie d’or du Rwanda, une infrastructure moderne opérationnelle depuis mars 2019 et dont la renommée a dejà traversé les frontières du pays. Aussi, cette visite a-elle été instructive, soulignant l’engagement résolu de la République de Guinée, sous la direction du Président Mamadi Doumbouya, de construire sa propre raffinerie d’or, qui sera une première dans le pays.

Le Président de la République et sa suite ont regagné leur résidence, avec au programme de la troisième journée, l’inauguration de la toute première ambassade de Guinée au Rwanda.

DCI-PRG